Saint Nazaire Infos

STX : Brittany c'est pas fini

La Brittany Ferries avait signé une commande en début d'année pour un bateau à énergie gaz liquéfié. STX étant très occupé dans les mois à venir, il fallait une validation de commande financée avant le 30 juin. Elle n'est pas parvenue au constructeur, mais tout n'est peut-être pas perdu.
image : http://www.brittany-ferries.fr
image : http://www.brittany-ferries.fr

Pegasis n'a pas pris son envol comme prévu, le finalement n'est pas complet et le planning serré de STX devient une contrainte pour le constructeur qui s'est engagé auprès de MSC pour ses paquebots. La commande sera-t-elle reportée ou le client ira-t-il voir ailleurs tenu par ses propres délais ? Mer et Marine évoque l'hypothèse d'une commande à l'étranger pour bénéficier de crédit à l'exportation.

Britanny Ferries et son armateur jouent-t-ils la montre pour obtenir de meilleures conditions ?
Dans ce jeu de « je te tiens, tu me tiens, par la barbichette », comme souvent en fin de négociation industrielle difficile de connaître la part de bluff de chacun.
Brittany cherche un financement et peut-être encore un prix, STX cherche du temps et une  référence. Mais sans STX, Brittany n'aura pas « le même bateau ». Dans cette affaire le fonctionnement ultérieur est important et le savoir-faire des chantiers est un sérieux atout et STX a participé au développement de la solution GNL.

L'État a soutenu ce développement. Une fois de plus on peut poser la question de son implication dans l'aide au financement d'un projet « made in France ».




 

Auteur : LY | 02/07/2014 | 0 commentaire
Article précédent : « Cité sanitaire : La CFDT quitte l'intersyndicale »
Article suivant : « STX : La Finlande et Meyer Werft avancent dans l'achat de Turku »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter