Saint Nazaire Infos

Stade nazairien : Jérôme Ameline nouveau président

Philippe Adam, passe la main après six ans de présidence au Stade Nazairien. L'assemblée générale de ce samedi a reconduit dans sa totalité le conseil d'administration. Le nouveau bureau a désigné Jérôme Ameline comme nouveau président.

À la Maison des sports, une cinquantaine de personnes s'étaient réunies pour l'assemblée générale annuelle du Stade nazairien. Le foot, les petits en rêvent en regardant les plus grands, les parents s'en mêlent, les jeunes et moins jeunes y jouent et les vieux sages le commentent. Ce matin beaucoup de cheveux gris et blancs à l'assemblée générale, pour donner quitus aux dirigeants : la passion intacte pour ce curieux ballon qui occupe tant  nos conservations du matin au café, jusqu' au soir devant la télé. Pas d'opposition dans cette assemblée bien calme qui vote « oui », qui valide les comptes passés, le prévisionnel de la saison à venir, qui applaudit le président qui part, l'entraîneur qui arrive, et revalide le conseil d'administration en place avec les six sortants qui restent, malgré les cinq nouveaux qui se présentent. Preuve qu'au Stade nazairien tout va bien, malgré les rumeurs qui couraient ces derniers mois ? Les absents ont toujours tort, en tout cas de ne pas venir faire entendre leur voix. Dans les associations, les assemblées générales servent aussi à cela. Et à celle-ci pas un tacle, tous les présents paraissaient bien d'accord avec leur bureau.
 

Rapport moral : « merci ! »

Philippe Adam est ému. Il intervient, pas assis à la table du bureau, mais debout devant l'assemblée, comme pour être plus proche de ses adhérents, pour son dernier oral officiel.
Le rapport moral ? Il indique qu'il n'en fera pas. Il veut « faire court, et n'oublier personne ». Il remercie entre autres les bénévoles, les éducateurs, Georges qui « lui a appris la sagesse », Françoise, Gilbert, David, Yvon, Christophe (pour le site internet dont il est si fier le president), et les autres. Il félicite ceux qui ont permis d'obtenir le label d'or. « Avec les jeunes, on a le résultat du travail bien fait ».
« On aurait espéré la DH pour les seniors, mais je suis très confiant ». Il souhaite « bonne chance, beaucoup de victoires et des montées » et « on sera toujours là ». Il demande aux adhérents «d' être tous derrière » la nouvelle équipe, dont il fera aussi partie. En effet, le président reste au CA.
 

Rapport financier : «pas bien, mais pas trop mal»

Le cabinet Experteam présente les comptes, en bref, le Stade nazairien semble aller mieux cette année que la précédente. Il arrive « presqu' à l'équilibre » avec une perte de 3 k€ quand il en essuyait une de 31 k€ l'année précédente.
Ce « mieux » est dû à des recette plus importantes liées aux animations (bar, escales, loto calendrier etc..) (+7 k€ net), plus de licences (+9 k€ ) , publicité sur les minibus (+ 5 k€),  le sponsoring est en hausse (+3 k€), le mécénat du président (+4 k€).
Les charges ont aussi augmenté : carburant, crédit-bail, honoraires d'avocat, (le président souligne, « c'est une  rupture conventionnelle,  pas de licenciement » avec Stéphane Mahé, l'entraîneur précédent), des achat sportifs (+ 19 k€), certaines depenses ont été bien contenues.
Avec 123 000 € de dépenses, les recettes ne suffisent pas explique le cabinet comptable qui présente les comptes. Ce sont les subventions qui vont équilibrer. 17 k€ de subvention ordinaire, liée aux nombres de licenciés et aux dépenses pour les matches et 15 k€ exceptionnelle de la Ville, de celles qu'il «faut aller tout les ans, pour les chercher, au couteau » précise le président qui pointe les subventions accordées au SNVBA par exemple « 600 k€, la moitié de son budget », et reconnaît « ok ils sont en pro A ». Lui,pour ses plus de 400 adhérents, demande « 32 k€ sur 110 k€ » et compare, aux « 40 k€ pour l'inauguration du skate parc », ça « l'agace » un peu.
Les subventions liées à la formation des jeunes (9 k€) et celle pour les minibus (15 k€) complètent la liste soit 56 k€ (contre 31 k€ en 2012).
Qui est contre ? Personne. Les comptes seront validés à l'unanimité.
Le président sortant dit « on a fait ce qu'on a pu, ce n'est jamais simple une association. Ce n'est pas bien, mais ce n'est pas trop mal, il a manqué quelques animations ».
 

Un prévisionnel optimiste

Le prévisionnel a été établi par la nouvelle équipe : avec un sponsoring espéré de 50 k€ (contre  37 cette année), le club pense compenser la subvention unique pour les minibus reçue cette année (15 000 k€).
Certaines charges seront plus élevées, plus de crédit bail, deux embauches supplémentaires (aidées). Les recettes d'événements d'animations ou de publicité minibus ont été reportées ainsi que les subventions. La subvention « exceptionnelle » de la Ville serait donc la bienvenue.
 Le cabinet comptable encourage la nouvelle équipe, l'assurant de son « suivi mensuel » et demande à ce que ce prévisionnel équilibré soit validé.
« Ok pour le prévisionnel ? » est-il demandé à l'assemblée. Validé par tous.
 

«C'est aux éducateurs de faire les choix »

L'entraîneur Arnaud Biguet : prend place à la table du bureau, l'homme parle d'une voix calme et extrêmement déterminée. Il présente la nouvelle organisation, indique «qu'un point sera fait chaque semaine, et une réunion technique une fois par mois » qu'il faudra « travailler tous ensemble ».

Il remercie les éducateurs de leur travail, il « souhaite qu'on continue à en former, jeunes et moins jeunes », « il va falloir le garder ce label ! ». Il souligne le travail des arbitres « un exemple dans la ligue ».

« On sera vigilants, les joueurs qui coûtent cher au club, c'est terminé ! Ils payeront leurs cartons, ou ils ne joueront pas ». Il veut une bonne image de son club, « même si on n'est pas d'accord, l'arbitre, on lui serre la main ». Et puis « c'est aux éducateurs de faire les choix », message pour les parents qui refusent de faire jouer aux enfants certains matchs, ou qui se mêlent des décisions. Astucieux et  recruteur, avec humour il précise « Ou alors que les parents se forment ! ». (Rires). Il est applaudi pour son intervention efficace et concise,. Arnaud Biguet,il vaut mieux comprendre ce qu'il veut. Il accepte les écarts « une fois, mais pas deux ».

Questions diverses ? Remarques ? Aucune.

 

La nouvelle équipe

Cinq nouveaux s'étaient présentés pour l'élection au CA. Le conseil est validé par un seul vote à l'unanimité : les six sortants ... restent.
Tandis que le nouveau conseil élisait le bureau les adhérents se dirigeaient vers le pot de l'amitié. Quelques minutes plus tard, ils avaient un nouveau  président: il se nomme Jérôme Ameline alias Bab. En lisant l'interview qu'il avait accordée en juillet à Saintnazaire-infos on verra que ses objectifs, l'image du club qu'il veut donner, les méthodes à employer sont bien partagées avec le nouvel entraîneur. Il présentera dans quelques jours son organisation de travail, la mise en place de  commissions etc..
Avec ces deux-là, il faut que ce soit bien clair, Arnaud Biguet l'a redit ce samedi matin  : « on vient jouer pour le Stade ! ».



14/09/2013 | 0 commentaire
Article suivant : « Les Résultats de Football Coupe de France 2e tour »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter