Saint Nazaire Infos

Souvenirs de Bord de mère

"Bord de mère", est un recueil de souvenirs, un ouvrage collectif, écrit par douze personnes du comité d'entreprise de l'association Enfance et famille avec le soutien du centre de culture populaire de Saint-Nazaire. Il était présenté ce mardi à Saint-Nazaire par ses auteurs et leur éditeur.

En 1928, Une jeune femme Jeanne Henry se préoccupe des orphelins, elle sera à l'origine de la  Société de Protection de l' Enfance qui deviendra l'association Enfance et Famille.  Actuellement ce sont 200 personnes qui aident environ 600 mineurs. L'association travaille de façon transversale avec de nombreuses structures aidant les familles en difficulté.Voir www.enfancefamille.fr/ et www.saintnazaire-infos.fr/enfance-et-famille-une-institution-nazairienne-29-54-1304.html

Un livre en commun

L'idée de retrouver les « anciens-jeunes » et les acteurs de l'association pour renouer des relations et d'effectuer un travail de mémoire a fait son chemin parmi les membres du comité d'entreprise,de l'association, aidés par le centre culture populaire de Saint-nazaire. Celui-ci avait déjà l'expérience de ce type de projet avec  Travailleurs de l'estuaire.
À partir de juin  2010  les témoignages des travailleurs sociaux en retraite, et des « anciens jeunes», enfants dans les années 50, 60...80, sont  enregistrés, « chez eux, c'est difficile on entre dans les maisons, on reçoit des confidences». Il fallait aussi que « les gens acceptent que leur histoire soit modifiée », que « l'anonymat soit respecté », que « l'ensemble soit une fiction » diront les auteurs.
Ces témoignages ont été retranscrits exactement. Ensuite est venue l'écriture avec la mise en commun. Anne Tessier du CCP explique que « l'art permet l'expression ». Les textes sont relus « il faut accepter « les modifications des autres, il faut renoncer, c'est frustrant quelquefois ».
Un écrivain, Sylvain Coher a aidé les douze vaillants et rendu, avec eux, l'ouvrage très homogène, Anne Tessier appelle cela « une stylistique collective ».
L'originalité de cette écriture ? « pas de pathos », « pas de portrait, pas de prénom, pas de titre non plus ».  C'est «comme un grand poème », « on peut le lire d'un trait, ou par morceau »;« Il y a des histoires qui apparaissent dans plusieurs textes» ; « des résonances ».
 

Un objet agréable

L'éditeur*, Alain Mala a présenté un photographe Georges Quaglia, pour l'illustration des textes: des photos en noir et blanc, souvent des enfants en groupes qui jouent.
 

Un parti pris pour raconter

Pour la narration, c'est la troisième personne qui a été choisie : « il faut de la distance ». La violence, présente à chaque page, est à peine décrite qu'elle soit physique ou psychologique, subie par les enfants, ou reçue par les aidants. La solitude d'un enfant, les cauchemars, le regard des autres sur les uniformes des « enfants qui n'ont pas de parents » peignent les fonds sombres. Mais le veilleur de nuit qui « répond à tout », un œuf de Pâques,  « une deuxième maison », « du pain frais », « une nouvelle vie et des enfants qui sont comme ses frères » se glissent dans le récit, autant de traits de lumière filtrée.
Pas de virgule, à chacun de trébucher dans les rythmes heurtés de cette écriture. Peu d'adverbes, de rares adjectifs, une langue simple, efficace et proche.

Dans Bord de mère, pas de commentaire, la mémoire  seule , et l'émotion  en embuscade. Pourquoi ce petit livre nous touche-t-il autant ?  Peut-être «l'étrange familiarité. Et l’amplification subtile d’une résonance intime que chacun pourra retrouver dans ses propres souvenirs » dit Sylvain Coher dans sa préface.
À faire circuler, à offrir.


Pratique :
Bord de mère
ISBN 978-2-916329-45-1
© Éditions Cénomane, Le Mans, 2012.
www.editions-ceno
Ce livre se trouvera par exemple
à la librairie la Voix au Chapitre
Prix 12 €.

 

Auteur : LY | 25/04/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Des paysages panoramiques à l’hôpital »
Article suivant : « Premier succès pour le Salon Associatif du Livre de Saint-Nazaire »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Publicité
Audiences annuelles réseau media-webSalon du chocolat
 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter