Saint Nazaire Infos

SNVBA s'impose trois sets à zéro contre Brive (25/22; 25/23; 25/12)

"Il n'est pas toujours nécessaire de faire un grand match; il faut surtout prendre 3 points". Gilles Gosselin l'entraîneur ne pouvait pas mieux dire à l'issue de la rencontre face à Brive. Sans être transcendants, les maritimes ont assuré l'essentiel devant une vaillante formation briviste. À deux journées de la fin du championnat, le SNVBA est pratiquement assuré de retrouver la Pro B. Il faudrait un terrible concours de circonstances pour qu'il en soit autrement.

Venue à Saint-Nazaire avec une équipe amoindrie et seulement huit joueurs sur la feuille de match, le CA Brive ne pouvait pas espérer grand-chose contre le SNVBA. Débarrassée de tout souci pour le maintien, l'équipe de Steve Cholet n'a pas joué en victime expiatoire, loin s'en faut. Malgré, un block quasi inexistant et une réception défaillante, la formation Corrézienne a donné bien du fil à retordre aux hommes de Gilles Gosselin. Terriblement accrocheurs pendant deux sets, les Brivistes bien emmenés par l'omniprésent Amarane ont cependant baissé pavillon dans le 3e set visiblement dépassés physiquement et techniquement.
Dès l'entame du premier set, les Nazairiens se montrent fébriles à l'image de Piacenza, mais parviennent à faire la course en tête. Moussa et Nziemi au four et au moulin parviennent à donner jusqu'à quatre points d'avance (17/13, puis 22/18), mais les Brivistes ne se laissent pas distancés. Mieux, ils reviennent même à 23/21 suite à un smash de Yala. Fort heureusement pour les locaux, quelques erreurs brivistes au service permettent au SNVBA d'empocher le 1er set 25/22 en 22'.
 
Des Brivistes accrocheurs

Dès le début du second set, les visiteurs affichent leur détermination bien décidés à ne pas abdiquer. Nullement impressionnés par les gabarits locaux, ils mènent la danse pendant les 3/4 du set sous l'impulsion d'Amarane et Yala. À 4/6, puis 9/13 et 15/17, on se dit que le second set est bien mal engagé pour le SNVBA. Heureusement quelques éclairs de génie d'Harabagiu, Moussa et Nziémi permettent aux locaux de redresser la barre. Revenus de loin, les Nazairiens profitent habilement des nombreuses maladresses visiteuses pour égaliser à 22/22 avant de l'emporter 25/23 suite à une attaque ratée de Yala.

Vite fait et bien fait dans le 3e set

À ce moment de la partie, on se dit que le match est bien engagé. Une impression qui va se vérifier dès l'entame du 3e set. Visiblement émoussés par les efforts consentis lors des deux premiers sets, les Brivistes sont littéralement dépassés. Un contre de Lecoq donne le ton, avant que Nziémi et Moussa ne fassent parler leur supériorité. Très rapidement, les Nazairiens creusent l'écart (4/0, puis 16/5 et 21/9). Le SNVBA déroule tranquillement, il est vrai bien encouragé par une bonne galerie. Finalement, les protégés du président Hamon s'imposent 25/12 dans le 3e set. Une victoire certes méritée, mais qui laisse cependant quelques regrets au niveau du contenu. Mais comme l'a justement dit Gilles Gosselin, il y a des matchs où l'essentiel est de gagner. En ce sens mission accomplie pour le SNVBA. à l'issue de la rencontre, Gilles Gosselin ne voulait que regarder le résultat : "On a fait notre match  devant une équipe de Brive qui n'est pas facile à manoeuvrer. Certes, nous n'avons pas mis la manière dans le second set, mais dans le 3e on montre qu'il y avait une classe d'écart entre les deux équipes. Nous sommes dans une dynamique intéressante, nous n'avons pas eu peur, mais c'est un avertissement. Désormais, nous allons nous rendre à Harnes pour gagner et valider notre seconde place pour l'accession".
 

Auteur : YE | 24/04/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « 15 000 km à pied : Stéphane Héloir dans les starting-blocks »
Article suivant : « L'agenda sportif du week-end »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter