Saint Nazaire Infos

Sentier côtier : Pour quelle raison La Carène ne veut elle pas communiquer sur le sujet ?

L’association Sauvegarde et Protection de la Corniche nazairienne et de son environnement (SPCNE) attire l’attention sur les zones dangereuses à pratiquer le chemin côtier et sur l’utilisation des quatre millions d’euros de fonds européens pour aménager le chemin littoral.

L’association sous la conduite de son Président Michel Chausse signale au moyen de photos prises sur place qu’à certains endroits le parcours n’est pas sécurisé. Elle montre un arbre mort qui est tombé sur le chemin, le travail des eaux de ruissellement sur la falaise qui occasionne des risques d'éboulement. Ces zones sont interdites, mais les moyens utilisés ne sont pas assez dissuasifs car nombreux randonneurs bravent l’interdiction. Elle signale également un bassin d’eaux souillées sur la plage de la Courance qui provient  des eaux de ruissellement.

Michel Chausse précise : « nous demandons que le site soit mieux sécurisé, » En décembre dernier, un promeneur a fait une chute mortelle.

L’association précise qu’elle n’a rien contre la Carène, mais  souhaite être entendue sur les problèmes qu’elle a remarqués et aimerait bien que la Carène ouvre un peu plus ses portes et son dossier. Pour l’instant côté Carène c’est non.

Auteur : J.Roch | 17/01/2010 | 0 commentaire
Article précédent : « Panneaux de Saint Marc sur mer où en sommes nous ? »
Article suivant : « La femme dans toutes ses diversités à la Bouletterie »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter