Saint Nazaire Infos

Saint-Nazaire Volley Ball Atlantique largement dominé par Chaumont.

SNVBA 0 - Chaumont  3. Cela devait être une belle fête à Coubertin. Le public avait répondu présent pour cette finale. La motivation nazairienne était également là. Malheureusement, le SNVBA n'a pas évolué dans le même registre que d'habitude et la soirée a rapidement tourné au cauchemar. L'espoir d'une accession s'est sans doute envolé hier soir.

Dire que le SNVBA a eu une entame de match difficile est sans doute un moindre mal. Pourtant portés par une salle en délire, les locaux tardent à rentrer dans la partie. La réception se fait un peu tendre et c'est toute l'équipe qui balbutie ses premiers pas. Voyant ses joueurs en difficulté, Gilles Gosselin sollicite un premier temps mort qui n'a guère d'effet. Moussa envoie bien quelques missiles qui font mouche, mais rien qui soit de nature à déstabiliser les coéquipiers de Bazin. Les Nazairiens commettent trop de fautes directes, le block est souvent mis en difficulté face aux attaques tranchantes de  Lica et Gardien. L'écart se maintient à 3/4 points, avant que le SNVBA ne retrouve un peu de justesse dans son jeu. Steinke et Moussa montrent la voie, le public pousse, et les locaux retrouvent des couleurs pour égaliser à 19/19, avant de prendre l'avantage pour la première fois de la partie. S'en suit alors un mano à mano sous haute tension, avant que Chaumont ne bénéficie d'une belle de set à 22/24. C'est le moment que choisit Gilles Gosselin pour un second temps mort. Moussa sur une attaque tranchante sauve la première, puis une seconde sur un block avec Lemaire. Mais un service raté de Tosatto, puis un autre extrêmement chanceux de Antony permettent aux Chaumontais d'emporter la première manche.
 

Le SNVBA n'y arrive pas !

Contrairement au premier set, le SNVBA mène la danse dans le second. Sans être transcendants, les locaux retrouvent quelques vertus notamment à la réception. Malheureusement, cela ne semble pas suffisant pour troubler des visiteurs qui reprennent les devants à la faveur de deux services de Bazin. Déterminés, les maritimes vont alors revenir dans la partie sous l'impulsion de Moussa et Steinke . C'est d'ailleurs ce dernier qui sur un service fulgurant redonne l'avantage à son équipe 16/15. Mais la joie locale est de courte durée, Caldera se chargeant de sonner la révolte champenoise. Dans les tribunes et sur le parquet, la tension est palpable. Tosatto envoie une attaque dans le filet, et le SNVBA se retrouve mené 20/23. Un écart rédhibitoire d'autant plus qu'un ultime block de Fuahea permet aux Chaumontais de s'adjuger le second set.

Jeu, set et match !

Mené 0 set à 2, le SNVBA n'avait alors d'autre choix que de jeter toutes ses forces dans la bataille pour entretenir l'espoir. Mais le dire c'est bien, le faire c'est mieux. Sans doute en dessous de leur valeur habituelle, et quelque peu assommés par l'insolente réussite chaumontaise, les Nazairiens ne semblent pas en mesure de pouvoir renverser la tendance. Bazin, Mrosek et Gardien donnent le tempo et les visiteurs enfilent les points comme les perles. À 9/15, les Nazairiens ne semblent plus y croire. Certes, Moussa, Pribanovic et consorts réagissent, mais de façon bien trop timide pour inquiéter des Chaumontais sûrs d'eux. Finalement le SNVBA concède un cuisant revers à domicile, le second après Avignon. Nul doute, que cet échec va peser lourd sur le moral des troupes. La revanche à Chaumont aura certes lieu, mais envisager un succès en Haute-Marne relève de l'utopie. Reste que les maritimes ont accompli une belle saison et à ce titre l'ovation des supporters est on ne peut plus justifiée.

Auteur : YE | 12/05/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Les résultats sportifs du week-end »
Article suivant : « Volley-Ball Ligue B, le SNVBA le voulait, le SNVBA l'a fait »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter