Saint Nazaire Infos

Saint-Nazaire : une commerçante au bout du rouleau

Dominique Delalande a entamé voilà 13 jours une grève de la faim pour manifester son désarroi devant autant de laxisme des élus de la ville et à cause de la tromperie de son franchiseur Geneviève Lethu.
Dominique Delalande sur son lit de repos dans son magasin Lethu
Dominique Delalande sur son lit de repos dans son magasin Lethu

Dominique Delalande a vendu sa maison 120 000 euros. Elle a emprunté 200 000 euros à la banque pour ouvrir une franchise Lethu avenue de la République. Elle a commencé son activité il y a 3 ans.  Le franchiseur Lethu voulait se réinstaller rapidement suite à l’abandon de la franchise d’un autre commerçant. Seulement voilà, les chiffres prévisionnels présentés à Dominique Delalande étaient  les chiffres des magasins Lethu à Brest ou ailleurs et très loin de la réalité nazairienne. « Le franchiseur a volontairement embelli la situation pour me faire signer » explique la commerçante.  Même si son chiffre d’affaires a progressé, on est très loin des prévisionnels Lethu. Le différentiel de chiffre d'affaires est d’environ 40% et il a plusieurs causes.

L’ancien franchisé Lethu continue de vendre des produits d’autres marques.
Les travaux HélYce ont fortement impacté la fréquentation des magasins en centre ville.
Pour Dominique Delalande les choses ne vont pas s’arranger en janvier puisque les travaux « Coeur carré » vont débuter.

Les recettes de Dominique Delalande ne permettent pas de payer ses stocks et elle doit 11000 euros à son franchiseur qui a transmis le dossier au contentieux. Un courrier est arrivé de ce dernier souhaitant néanmoins reprendre le dialogue avec la commerçante. Elle fustige les cabanes en tôle installées devant son magasin qui la privent de visibilité. Elle a reçu la visite de Eric Provost  et regrette que les choses ne bougent pas plus vite. Elle a demandé un dossier d’indemnisation pour les travaux hélYce de 38 000 euros qui lui permettrait de souffler mais là encore pas de nouvelle à ce jour.

Un comité de soutien est en train de se constituer. L’association des commerçants qui devrait en principe être solidaire est étrangement silencieuse.  Madame Delalande pour se faire entendre entamera demain son 14 e jour de grève de la faim. « J’attends réparation des préjudices, j’accepte mes propres erreurs, pas celles des autres » a conclu cette commerçante au bout du rouleau.
 

Auteur : JBR | 28/12/2012 | 20 commentaires
Article précédent : « Saint-Nazaire accueille le Pavillon Bleu »
Article suivant : « Patrimoine à foison ce week-end »

Vos commentaires

#1 - Le 29 décembre 2012 à 09h29 par blondeau
je ne suis pas surpris de la mésaventure de cette commerçante! en effet a Saint-Nazaire ou l argent est un sujet tabou ou tout tourne autour des syndicats et des chantiers,il faut être très ambitieux et courageux pour ouvrir un commerce!même les commerçants entre eux ne sont pas solidaire!
J'espère que les élus traiteront rapidement puisqu'ils......
#2 - Le 29 décembre 2012 à 11h50 par Gilles Denigot, Saint Nazaire
Je suis passé lui rendre visite au début de son action qui est un cri d'alerte et aussi de désespoir...
Le Maire et son CM devraient au minimum entendre ce que les administrés - y compris commerçants - ont à dire.
Tous les problèmes ont des solutions....
Gilles D
#3 - Le 29 décembre 2012 à 12h14 par Béhague, Mantes La Jolie
Combien de fois je me suis dit que j'allais faire de même...
Ce ne sont ni les associations de commerçants, ni la ville et encore moins les banques qui m'ont soutenu mais mes amis, mes clients et des inconnus qui m'ont prêtés l'argent nécessaire.
Ce n'est qu'à eux que je dois d'être encore là.
#4 - Le 29 décembre 2012 à 12h26 par REFRACTAIRE a encore frappé !!!
nous devons faire la part des choses

il y a le litige qui lie cette dame a son franchiseur et ca ne concerne que eux seuls
il y a le problème du dossier d'indemnisation déposé en mairie à hauteur de 38K€. d'ailleurs, c'est 38K€ articulé autour d'un CA réel ou du déclaratif du franchiseur ? bonne question

dans le premier cas, c'est déplorable mais ca reste privé
dans le second cas, ca illustre bien ce que j'ai dit il y a plusieurs mois. contrairement à ce qui se fait habituellement, la mairie de Saint Nazaire a pris à la légère les indemnisations qui sont pourtant imposées et bien cadrées par la loi.

humainement, cette dame a tout mon soutien car difficile d'attaquer sur deux fronts des adversaires puissants par la bétise
#5 - Le 29 décembre 2012 à 13h35 par hs, Saint-nazaire
Comment faire pour adherer a cette liste de soutien.
Merci de votre réponse
#6 - Le 29 décembre 2012 à 15h24 par CITOYEN révolté !, Saint-nazaire
ce sont des soutiens humains qu'attend cette commerçante, c'est à la portée de tous,au 13ème jour, ils commencent à arriver. Cependant,pour arrêter cette action dramatique,il a fallu faire avancer son dossier privé, en cette période de fêtes, difficile d'obtenir un rendez-vous avant le 2 janvier. Quant aux indemnisations relatives à la perte du chiffre d'affaires, pas d'échéance,l'inertie complète, pourtant la mairie et la présidence de la Carène sont entre les mêmes mains !..pendant ce temps là, les jours passent et bientôt cette commerçante va subir des séquelles irrémédiables dans l'indifférence générale des élus en charge de ce dossier...
#7 - Le 29 décembre 2012 à 17h37 par .nelson
Gilles Denigot s'occupant de la gestion des commerçants. C'est comme un pompier pyromane !
#8 - Le 29 décembre 2012 à 21h06 par REFRACTAIRE a encore frappé !!!
.nelson, encore une occasion perdue de vous faire petit et surtout d'être silencieux

beaucoup d'entre nous doivent avoir le sourire à l'idée de vous voir "prendre une fessée cul nu que la place public" tant ce que vous dites est irrespectueux

on parle d'humanité et vous jouissez à déverser votre fiel sur les autres

QUE FAIT LA CENSURE DU SITE ?
beaucoup de contributeurs sont censurés pour moins que ca. et vous ? vous vous exprimez librement, ouvertement. il y a un réel problème d'objectivité journalistique et surtout d'impartialité.

***********Modérateur************
Je vous renvoie à la charte du commentaire http://www.media-web.fr/charte-du-commentaire-69-75-366.html

extrait : La loi doit être respectée. Racistes, diffamatoires ou injurieux, relatifs à la vie privée ou divulguant des informations manifestement fausses par exemple, les propos sont rigoureusement interdits.

La courtoisie dans un débat est attendue ; un échange intellectuel ne doit pas être une guerre. Même si « l'autre » nous agace essayons de reconnaître ses opinions. Choisissons l'humour plutôt que l'agressivité, en évitant le mépris. Rappelez-vous aussi qu'écrire en majuscules sur la toile, c'est crier, (à éviter par phrases entières).

A notre connaissance les derniers propos de nelson n'étaient pas diffamatoires et s'ils l'étaient il serait modéré comme les autres.
#9 - Le 30 décembre 2012 à 09h06 par lg, Saint-nazaire
Malheureusement ce cas de la greve de la faim va s'accentuer sur saint-nazaire car meme si c'est une bonne nouvelle le nouveau paquebot les commerçants souffrent en grande partie d'un manque de compétences de la mairie .Ce n'est pas parce que le paquebot arrive ,ce n'est pas avec les 5 millions d'euros de travaux( qui vont commencer en plein soldes!!!) que les commerçes vont reprendre normalement leur vitesse de croisiere!!!!
Concernant le président des commerçants je pense qu'il devrait ne plus se permette de faire des commentaires pour la mairie car lui meme est dans une situation trés difficile et lui meme n'a pas le meme point de vue avec les médias et avec les clients!!!!
le commerçce a saint-nazaire pourra repartir avec une mairie compétente !!!!
preuve a guérande le commerçe fonctionne a merveille!!!!
#10 - Le 30 décembre 2012 à 11h11 par Un'mendonné, Saint-nazaire
Gilles Denigot a tellement usé ses crédits tant syndicaux que politiques que ses avis prêtent à sourire.

Je le qualifierais ********MODERATEUR********* jonglant aussi mal avec les questions portuaires, municipales, nodredamedeslandesques et maintenant commerciales.

Tout çà ne casse pas des briques, Réfractaire(s) !
#11 - Le 30 décembre 2012 à 15h41 par CITOYEN révolté !, Saint-nazaire
lorsqu'on discute avec les commerçants, TOUS ont été pactés par les travaux qui ont bloqué la ville pendant de longs mois EN PLEINE CRISE !!! tout cela pour voir passer des bus pratiquement vides la moitié du temps ! certains ont perdu 50 % de leur chiffre d'affaires pour s'entendre dire qu'ils ne seront pas indemnisés parce le bus ne passe pas devant leur vitrine ! chacun sait que beaucoup sont partis, peut être définitivement, dans d'autres espaces commerciaux plus accueillants et sans dépenser en parking ! résultat, il reste des baraques en tôle toutes rouillées en plein centre ville, symbolisant le peu d'intéret qu'ont les élus pour leurs administrés, habitants, commerçants et clients !! Vive l'attractivité !!
#12 - Le 30 décembre 2012 à 16h49 par lg, Saint-nazaire
un'mendonné,

sur ce communiqué de presse n'est pas un appel au réglement de compte mais bien a sauvé cette commerçante qui est en conflit avec la mairie !!!!!
alors au lieu de regler vos comptes venez participer au comité de soutien !!!
#13 - Le 30 décembre 2012 à 23h26 par cerise, Saint-nazaire
Je vois que mon modeste message derange "Nelson" et une autre personne. Ma demarche n'est que personnelle....Lire des "reponses" hors sujet et "anonymes" montre les differences de courage...
#14 - Le 02 janvier 2013 à 12h48 par Pierre-Yves Vincent, Sn
Humaniste : respectons avant tous la "personne" car je pense qu'aucun d'entre nous n'en n'arrive à de telles extrémités sans une grande douleur personnel...

Commercial : pas assez d'infos sur le contrat du franchiseur mais un a priori négatif sur leurs pratiques...

Municipal : une façon odieuse de traiter ...ou plutôt de NE PAS traiter la question
et une politique qui de longue date pénalise fortement les commerçants de notre centre ville
#15 - Le 03 janvier 2013 à 08h12 par comité de soutien, Saint-nazaire
MERCI A TOUS !!!!!!!

Le comité de soutien a été crée et surtout il est dirigé par des habitants et non pas comme affirme certains(nelson) par des politiques.
Le comité de soutien a pris contact avec tous les partis politiques afin d'aider une commercante a un drame humain!!!!!.
Le comité de soutient demande a toutes personnes de tous milieu de venir aider cette commerçante .
commercanteengrevedelafaim@hotmail.fr
#16 - Le 03 janvier 2013 à 18h05 par Jean claude Blanchard, St Nazaire
Comité de soutien

"Le comité de soutien a pris contact avec tous les partis politiques afin d'aider une commercante a un drame humain!!!!!."

Bien que soutenant la démarche de cette commercante , aucun contact de ce comité avec le Rassemblement Bleu marine /FN

Sans rancune nous soutenons .

Jean claude blanchard
#17 - Le 03 janvier 2013 à 20h02 par G, Saint Nazaire
Nous vivons dans une drôle de société où le chacun pour soi est roi !
Sommes nous obligés d'afficher nos problèmes pour être entendus ????
Si c'est le cas nos clients vont passer leur temps à lire nos vitrines et ne rentrerons plus dans nos boutiques !
Cette commerçante n'est pas la seule à avoir engagé toutes ses économies et à ne pas pouvoir avoir un salaire à la fin du mois et risque de tout perdre....
Devons nous tous faire la grève de la faim ?
Toutes les personnes dans le même cas seront ils aidés ???
L'adhésion à l'association des commerçants n'est pas obligatoire alors comment pouvez vous attendre une aide si vous n'êtes pas adhèrent ?
Jamais il n'y aura un mouvement commerçants positif si tous les commerçants ne sont pas un seul et unique groupe, ce qui est irréalisable.
Après cette commerçante vous aiderez aussi tout ceux qui ne rentraient pas dans les critères d'indemnisation ???
Si nous allons plus loin dans la démarche au delà des commerçants beaucoup de familles dans le besoin ne touchent pas non plus le RSA vous allez aussi les aider ?
Alors qu'elles sont vos solutions que tout le monde s'y retrouve et pas seulement une personne ????
#18 - Le 04 janvier 2013 à 17h26 par .nelson
Enfin du bon sens dans ce qui n'est qu'une affaire privé. Mais G, nous allons vers des échéances politiques : les municipales. Donc pour ceux qui ont survécu à leur impéritie, et là je serai désobligeant de faire l’apologie du plus petit dénominateur commun, celui de l’inexistence représentative du centre, de la droite et de l’inexistence avérée de Label Gauche. Se refaire une santé politique sur les malheurs d'un particulier fait preuve d'une malhonnêté hors de propos.Si la municipalité par des voies légales peut agir cela ce fera bien évidement ; et cessons de déplorer du mauvais vent qu'à cause du Ps et de ses alliés !
#19 - Le 08 janvier 2013 à 17h33 par .nelson
Et il se fit un silence assourdissant ! Plus de Jeanne d'Arc à l'appel, disparus les preux chevaliers du temps jadis. Que devient le comité de soutien ? la mise à plat de la situation réelle est-elle prise en compte avec chaque élément objectif ? J'ai hâte de lire dans la presse le fin mot de cette histoire
#20 - Le 09 janvier 2013 à 10h56 par Pierre-Yves Vincent, Sn
Nelson... il faut suivre ! le débat se poursuit sur SN Info sur de nouveaux articles, les médias ont relayé les avancés du comité de soutien et nous allons poursuivre notre action pour l'ensemble des commerçants qui le souhaite...

signé un nazarien, chef d'entreprise, co-responsable du comité de soutien ET pour l'instant apolitique ....

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter