Saint Nazaire Infos

Saint-Nazaire Tour d'horizon avec Daniel Noblet, directeur du Centre Leclerc

Connu pour son franc-parler, reconnu pour son soutien au monde associatif, Daniel Noblet est un directeur de magasin apprécié de ses collaborateurs. En cette fin d'année, il a accepté de faire un tour d'horizon de l'activité économique de l'entreprise qu'il dirige. Il nous présente son avis sur le Ruban Bleu et les projets autour de l'hypermarché de l'Immaculée.

Un récent article dans la presse a fait état de bonnes perspectives pour le Ruban Bleu. Êtes-vous en phase avec ce que déclare monsieur Piriou  le directeur du Centre commercial ?
 
Pour moi le constat est négatif. C'est très difficile depuis le départ. Il y a d'abord eu tromperie sur la zone de chalandise, des loyers prohibitifs, et une campagne d'ouverture défaillante. D'autres facteurs comme l'absence de signalétique, de communication, le manque d'animations, etc... ne servent pas les intérêts de ce centre.
 
À l'image de GO SPORT dont les raisons de départ restent floues, pensez vous aussi à quitter le lieu ?
 
Au départ, le Centre Culturel comptait 22 personnes. Aujourd'hui, compte tenu de la faible activité économique, elles ne sont plus que 12. Je tiens à bout de bras mon équipe qui est quelque peu démoralisée. C'est un constat dont il faut tenir compte.
 
Quels sont les projets à l'Immaculée et plus particulièrement dans la zone où se situe votre hypermarché ?
 
 Les terrains qui jouxtent l'hypermarché ont été classés en zone commerciale et permettront l'installation de nouvelles activités. Le Centre-Auto sera déménagé face à l'actuel magasin et l'on verra d'ici 2 à 3 ans de nombreuses créations comme une grande surface de bricolage et cinq à six nouvelles enseignes. Sur l'emplacement où stationne le cirque habituellement, un Leclerc Drive va voir le jour avec à la clé, une quinzaine d'emplois. Les gens pourront effectuer leurs courses en ligne et prendre possession de leur commande une heure après.
 
Et l'environnement dans tout ça ?
 
Si tout va bien, ce nouveau site devrait être effectif d'ici deux çà trois ans, qui sera totalement en phase avec l'environnement local. Ce sera un lieu boisé, avec de nombreux espaces verts, pour que les clients puissent s'approprier leur centre commercial et passer un agréable moment dans un environnement adéquat.
 
 Où en sont les logements destinés à votre personnel ?
 
Les 22 appartements de type T1, T2, T3 devraient être livrés fin mai, début juin. A l'heure actuelle, la moitié est réservée et les loyers dans l'ensemble ne devraient pas excéder les 400 euros pour un T2 de 60 m2
 
Vous sponsorisez de nombreux clubs sportifs ou associations qu'elles soient culturelles ou autres. Comment faites-vous vos choix ?
 
Effectivement, notre enveloppe budgétaire est assez importante. Aujourd'hui, nous sponsorisons le rugby à travers le SNR à raison de 50 000 euros. Nous avons signé récemment une convention de mécénat avec le club de football de St André des Eaux. C'est une opération que nous allons également mettre en place avec le Stade Nazairien, club avec lequel nous signons une convention le 12 décembre prochain à hauteur de 15 000 euros. Personnellement, je fonctionne un peu à l'affectif. J'ai été baigné dans le football (ancien président de l'AS Prinquiau) et j'aime participer dans les projets à long terme. Avec le Stade Nazairien, ce n'est qu'un début, car j'estime qu'une ville comme Saint-Nazaire a besoin d'une grande équipe à haut niveau. La démarche du président Philippe Adam a été franche et volontaire et c'est que j'apprécie. J'ai également des actions en faveur de l'ABCN ou de la boxe pour ne citer qu'elles, sans oublier les associations à vocation culturelle ou humanitaire. Bien évidemment, j'attends de tous ceux et celles que nous sponsorisons une réciprocité.
 
Aujourd'hui quel est le poids économique du Centre Leclerc de l'Immaculée ?
 
En 1977, nous étions 45 employés. Aujourd'hui, nous sommes 380 personnes et je connais chaque employé par son prénom. Nous réalisons un chiffre d'affaires annuel de l'ordre de 100 millions d'euros et comme je l'ai souligné nous avons une large implication dans le monde sportif et associatif.

Auteur : Y.E | 04/12/2010 | 2 commentaires
Article précédent : « Le restaurant "Pâtacrêpe" jette l'éponge et perd plus de 800 000 euros »
Article suivant : « Un Nazairien malmené par Pôle Emploi »

Vos commentaires

#1 - Le 08 décembre 2010 à 21h12 par vermeulen, Prinquiau
bravo mr Noblet.vous m'avez l'air d'etre un excellent patron et bon chef d'entreprise.je n'entends que du bien de vous!!!vous etes tres humain.felicitations.M.Vermeulen
#2 - Le 09 décembre 2010 à 09h33 par Guillard France, Saint-nazaire Ouest
Je suis une fidèle client du Centre Leclerc de l'Immaculée, ceci depuis Mr Rigaud, au Petit Caporal, 1969 pour moi, Mr Noblet est un homme intelligent, serviable, à l'écoute du client dans la mesure de ses possibilité bien-sur, les bons patrons font les bons ouvriers, le personnel est très agréble, serviable, les conseils sont avisés, j'ai mes caissières préférées, je paie comme tout le monde, mais je les connais depuis tellement longtemps, les dépositaires des journaux, d'une gentillesse autre que celui qui tenait le commerce près de chez-moi, fermé depuis longtemps, dire bonjour, merci, au-revoir, raconter une anecdote, plaisanter sur tout et n'importe quoi que du bonheur, une belle journée qui commence bien, idem pour réparer les chaussures, pressing,voyages, pharmacie, enfin tous. Je ne donnerais jamais 1 centime pour un emplacement parking, le pourboire de ma coiffeuse en plus, ma petite retraire serait dilapidée en peu de temps. Bravo Mr Noblet faites vous plaisir en créant d'autres activités autour de l'existant, le bien vivre n'est surement dans le centre ville mais bien sur les extérieurs, vos clients vous soutiendrons et vous en remercierons en restant chez vous.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter