Saint Nazaire Infos

Saint-Nazaire STX les réactions politiques au contrat historique pour les chantiers navals

Le contrat historique entre les Chantiers navals STX France de Saint-Nazaire et l'américain Royal Caribbean International pour la construction d'un paquebot géant a suscité de nombreuses réactions politiques.

Jean Louis Garnier - UMP

Une bonne nouvelle est une bonne nouvelle, mais une hirondelle ne fait pas le printemps ! Dans l'instant, les ouvriers de STX ont devant eux le chômage ; même bien indemnisé, c'est le chômage pour 6 mois ! Les salariés des sous-traitants français ne sont pas certains de revenir dans un an travailler pour STX France ici à SN !
Comme ses concurrents finlandais, allemands et italiens, l'entreprise nazairienne utilise les services d'entreprises et de travailleurs venus d'ailleurs, hors zone euros même, par exemple des polonais alors que nos concitoyens de mêmes qualifications sont mis au chômage partiel.
Les dirigeants des chantiers viennent de décrocher une commande ce dont nous les félicitons mais nos dirigeants politiques ont mis en place un cadre pervers à l'action économique qui ne peut être laisser en l'état car s'il permet à nos entreprises de survivre , il ne permet aux Français d'espérer vivre de leur travail.

Xavier Bruckert - Modem

La commande  que vient de décrocher STX  France est une excellente nouvelle pour les salariés des chantiers et pour la région de Saint-Nazaire. Nous ne pouvons que nous en réjouir et féliciter les équipes qui  y ont travaillé.
Après une longue période sans commande majeure, c'est une vraie bouffée d'oxygène qu'il faut mettre à profit pour  innover, diversifier et préparer l'avenir.
Pour nous, c'est la bonne méthode : des entreprises performantes au
savoir-faire en continuelle amélioration et capables de conquérir des marchés.

Marie-Odile Bouillé - PS

La nouvelle commande pour l'armateur RCCL est une très bonne nouvelle pour plusieurs raisons.
Elle va redonner un peu d'air aux chantiers dans un moment difficile. Elle témoigne de l'excellence du savoir-faire des chantiers qui reste une plus value remarquable. Elle renoue les liens avec un ancien client, numéro 2 de la croisière qui nous avait quittés et augure d'autres commandes à venir.
Je tiens tout particulièrement à saluer le travail du gouvernement pour boucler cette commande en ayant permis son montage financier. L'état actionnaire a joué son rôle et la détermination des différents ministres pour soutenir la navale n'est pas restée lettre morte.
Mes pensées vont tout particulièrement aux salariés des chantiers qui subissent acutellement le chômage partiel.

Joël BATTEUX

La signature d’un contrat avec l’armateur Royal Caribbean Cruise Line est un grand soulagement pour toute la région nazairienne.
Cette commande met un terme aux angoisses et aux doutes entretenus par quelquesuns sur la volonté et la capacité du Gouvernement de Jean-Marc Ayrault de défendre la Navale.
Dans quelques mois nos chantiers auront retrouvé leur confiance en l’avenir. C’est une condition impérative pour procéder aux évolutions nécessaires de l’outil, pour attaquer les nouveaux marchés de navires moins impressionnants que l’Oasis 3 mais plus nombreux et pour sortir du quitte ou double qu’imposent les supers paquebots.
Dans le prolongement de ce succès industriel et commercial, quatre objectifs doivent être au coeur des préoccupations pour conforter notre chantier :
- Rester compétitif sur les gros navires
- Diversifier et multiplier les commandes de navires à très haute valeur ajoutée
- S’engager résolument sur le marché des éoliennes off-shore
Et enfin rechercher des alliances avec des intérêts industriels français pour pallier l’inertie de l’actionnaire coréen.
Le chantier nazairien vient de faire la démonstration de sa capacité à gagner une compétition difficile. Sa réputation reconnue et saluée d’entreprise performante en sort renforcée.
Bravo à l’équipe de direction, aux ingénieurs et techniciens qui, comme moi, n’ont jamais désespéré de la Navale nazairienne.

Le Parti communiste français

La section de Saint-Nazaire du P.C.F exprime sa satisfaction à l’annonce de la commande d’un nouveau paquebot au Chantier naval de Saint-Nazaire.
Depuis toujours mobilisés pour défendre la construction navale nazairienne, les communistes avaient été dernièrement à l’initiative de l’appel de citoyens, responsables politiques, associatifs et syndicaux pour réaffirmer l’exigence : « la Navale a de l’avenir à Saint-Nazaire, nous nous mobilisons pour la défendre ». Cet appel rejoint par plus de 1500 signataires en quelques semaines demandait notamment une intervention forte et déterminée de la direction de STX France, de l’Etat actionnaire pour gagner dans l’urgence des commandes de navires sans exclusives ». L’Etat a pris ses responsabilités en intervenant pour réaliser le montage financier. La nécessité de créer un Pôle Public Bancaire pour le financement de l’industrie et de l’exportation est une nouvelle fois mise en évidence.
Cette commande doit être profitable à l’emploi stable, correctement rémunéré. Nous ne voulons pas du retour des montages dits « exotiques », du dumping social. Pour faire face aux besoins futurs, plus un emploi ne peut être perdu chez STX, les sous-traitants, dans les entreprises intérimaires.
La diversification des productions reste d’actualité car les besoins utiles aux hommes et à la planète au niveau mondial sont importants.
Le Parti communiste, ses élus restent mobilisés et poursuivront de mettre en débat des propositions concrètes pour défendre et développer la construction navale à Saint-Nazaire.

André Trillard Sénateur de Loire-Atlantique

Paquebot géant:  une commande qui soulage les Chantiers STX
André Trillard, Sénateur de Loire Atlantique, accueille avec satisfaction et soulagement l'annonce d'une nouvelle commande aux chantiers STX.

En signant avec l'armateur Royal Caribbean Cruise Line (RCCL) une commande pour un géant des mers (2 700 cabines, près de 8 500 personnes à bord, 360 mètres de long),  les Chantiers STX démontrent à nouveau la qualité de leur savoir faire et leur compétitive au niveau international.

Le navire de type Oasis doit être livré au printemps 2016. André Trillard souhaite que l'option portée au contrat pour un montant identique d'un milliard d'euros pour une livraison au printemps 2018 soit confirmée courant 2013.

Cette commande, qui représente dix millions d'heures de travail réparties sur trois ans, intervient alors que les chantiers, qui emploient directement 2 100 personnes et 4.000 en sous traitance, risquaient de boucler leur 2ème année sans commande, ce qui les aurait placés en situation précaire.

Cette commande est donc une excellente nouvelle pour le bassin d'emploi de Saint-Nazaire et pour toute l'activité économique de Loire Atlantique.

David Samzun

Nos chantiers enregistrent la plus grande commande de navire de notre histoire. C’est avec un grand bonheur que j’accueille cette nouvelle.
Tout d’abord je tiens à saluer le savoir-faire de tous les salariés de la navale, de la mobilisation de tous les acteurs, dont le gouvernement, qui ont permis de réunir lesconditions pour parvenir à ce résultat.
D’autre part, au-delà de cette commande, nous devrons rester mobilisés pour que l’attractivité de nos chantiers perdure et que leur activité puisse poursuivre leur diversification, au profit de l’ensemble de l’économie locale.
Nous pouvons être fiers d’être Nazairiens !

Dominique Potier Secrétaire départemental de Debout La République

Un paquebot pour les Chantiers Navals STX, Ouf !!!
Enfin une bonne nouvelle dans la grisaille sociale française. Les Chantiers Navals STX décrochent la commande du plus gros paquebot du monde ; quel soulagement pour les 6000 salariés du bassin nazairien pour Septembre 2013. Mais DLR 44 ne va pas faire la fine bouche alors que les Chantiers STX étaient au bord de asphyxie...
Toutefois la question fondamentale reste posée, pourquoi les Chantiers STX et son avenir doit-il se jouer sur un "coup de dés" ? DLR 44 ne veut plus à l'avenir voir se reproduire cette situation et pour cela réclame haut et fort ce qu'il défend depuis si longtemps la nationalisation des Chantiers, car il est inadmissible de voir que les Coréens qui sont majoritaires dans le Capital ne fassent rien dans la recherche de contrats.
Ce qui vient de se passer aujourd'hui montre bien qu'un État qui décide de s’investir dans un projet de défense de "l'outil de travail" garde encore sa force régalienne : Il est dans son rôle !

Jean-Claude Blanchard Saint-Nazaire Bleu Marine et Front National

STX, un succès qui reste à concrétiser
Jean-Claude Blanchard, au nom de Saint-Nazaire Bleu Marine et du Front National, se réjouit de l'annonce du contrat entre l'armateur Royal Caribbean Cruise Line et STX France.
Il s'inquiète cependant de la décision du gouvernement finlandais de demander à la Commission européenne de vérifier si les règles de concurrence ont été respectées. Cette manoeuvre prouvant à ses yeux la difficulté, voire l'impossibilité pour une nation d'avoir une politique économique indépendante en restant dans le cadre de l'Union Européenne.
Par ailleurs, Jean-Claude Blanchard, ainsi que Saint-Nazaire Bleu Marine et le Front National, seront particulièrement vigilant sur les embauches éventuelles à STX ainsi que sur le recours aux sous-traitants. En effet, pour Jean-Claude Blanchard, ainsi que pour Saint-Nazaire Bleu Marine et le Front National, il importe que la préférence nationale soit imposée pour ceux-ci afin que le travail retrouvé aux Chantiers ne serve pas, comme cela a trop souvent été le cas, à remettre en fonction la pompe aspirante de l'immigration

Eric Provost

Cette commande est une excellente nouvelle pour toute l’économie nazairienne et avant tout pour les salariés de la navale employés par STX et ses co-traitants. La sous-charge sera encore une réalité pour les salariés pendant quelques mois mais elle sera forcément moins pesante avec cette éclaircie sur l’avenir.
C’est aussi le fruit d’une mobilisation collective dans laquelle le gouvernement de Jean Marc Ayrault a joué un rôle essentiel et attendu. Elle va permettre de préparer plus efficacement les stratégies de développement et de diversification engagées par le chantier naval qui renoue au passage avec un client américain historique. Cette confiance retrouvée, c’est aussi une plus grande sérénité pour travailler les relations commerciales que Saint-Nazaire ne manquera pas de consolider avec MSC, son fidèle client, dans les années qui viennent.

Roseline AMELOT et Nathalie BRUNEAU

Les élues Divers Gauche se réjouissent de cette commande qui va permettre aux familles nazairiennes de sortir de l’engrenage du chômage et de pouvoir se projeter dans l’avenir. Cette commande est la reconnaissance du savoir-faire des ouvrier-e-s, technicien-ne-s, ingénieur-e-s de la navale, de ses sous-traitants et de ses intérimaires.
Nous souhaitons que les Chantiers poursuivent leurs efforts de diversification vers les énergies renouvelables.
De même, nous pensons surtout qu’on ne peut faire l’économie d’une réflexion autour d’un consortium européen mettant en avant la coopération des différents chantiers navals plutôt que leur concurrence.
Nous serons attentives au respect du droit du travail aux différents échelons de la construction par les sous-traitants français et étrangers afin que les ouvriers polonais, indiens, grecs, etc. ne revivent plus ce qu’ils ont subi dans le cadre des « montages exotiques » : un seul site, un même statut pour toutes et tous.

Auteur : Rédaction MW | 28/12/2012 | 4 commentaires
Article précédent : « STX La Finlande pose des questions »
Article suivant : « Saint-Nazaire: Jean-Marc Ayrault "bouffée d'oxygène" et "espoir pour l'industrie française" »

Vos commentaires

#1 - Le 28 décembre 2012 à 16h09 par REFRACTAIRE a encore frappé !!!
M. Garnier de l'UMP et M. Philippot du FN auraient-ils déjeuné ensemble ce midi ?
au menu une hirondelle sur nuage printanier ?
Humour bien sur

bon, que vont dire nos amis syndicalistes ?
#2 - Le 28 décembre 2012 à 17h39 par Oriane Borja
Super, aucun ne se pose les bonnes questions, ou ne veut pas se les poser ...
Les gens ne sont pas curieux.
#3 - Le 28 décembre 2012 à 17h56 par Jean-Louis Garnier
Réfractaire...
Je ne refuse de déjeuner avec personne si le menu est appétissant, mais regardez donc en dessous du communique du FN mon commentaire après le votre !
#4 - Le 29 décembre 2012 à 12h17 par REFRACTAIRE a encore frappé !!!
C'EST DE LA TRICHE ...

merci M. Garnier de me faire remarquer cela
lorsque j'ai écrit mon post, il n'y avait que 3 reactions et la liste s'allonge au fur et a mesure : pas cool ca d'un point de vue journalistique. c'est un article, pas un blog. carton jaune à la rédaction du site.


********Modérateur************La rédaction ne comprend pas ce que vous voulez dire vous avez la possibilité de téléphoner au numéro indiqué au bas du site

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter