Saint Nazaire Infos

Saint-Nazaire : Service des urgences : le grand incendie

Angers le 29 août. 2019.Déclaration du Comité Régional de grève des Pays-de-la Loire par le collectif Inter urgences, les comités de grève locaux, les syndicats FO, SUD, CGT

Ce mercredi 28 aout 2019, des délégués des urgences du CHU de Nantes, CHU d’Angers, CH Saumur, CH le Mans, CH Saint Nazaire, en grève se sont réunis en assemblée générale régionale au CHU d’Angers pour la seconde fois. Etaient excusés : CH Cholet, CH Laval, CH Château-Gontier. Nous nous félicitons de la présence des urgences du Bailleul.

" Nous avons fait le constat que, cet été, les problèmes demeurent dans les services d’urgences. Les patients attendent des heures sur les brancards faute de lits d’hospitalisation disponibles, les effectifs sont toujours insuffisants. Malgré les annonces de la ministre Buzyn, nous n’avons rien vu sur le terrain en renfort d’effectifs, lits d’avals et moyens matériels."

" La ministre affirme que le problème est un recours abusif des patients aux urgences et un défaut d’organisation. Nous réfutons cette analyse. Nous exigeons des moyens supplémentaires en effectifs et en lits pour soigner l’ensemble de la population et ainsi garantir l’accès aux soins pour tous."

" Nous nous félicitons que 225 services d’urgences soient en grève à la sortie de l’été. La grève a d’ores et déjà permis d’arracher une prime de 100 euros. Cette avancée reste insuffisante au regard de l’ensemble de nos revendications que nous réaffirmons :

- Arrêt des fermetures de lits d’aval et création de lits nécessaires à l’arrêt des « hospitalisations brancards »

- Arrêt des fermetures des services d’urgences et des lignes SMUR, même occasionnelles, comme à Mayenne, Saint Calais, Ancenis…

- Créations de postes non médicaux et médicaux (infirmiers, aides-soignants, administratifs, ASH, brancardiers…) sur la base du référentiel SAMU-Urgences de France

- 300 euros net mensuel d’augmentation de salaire pour tous, soit l’équivalent de 80 points d’indices

- Extension de la prime Buzyn de 100 euros à l’ensemble des services d’urgences : ARM, PARM, psychiatrie, déchocage, urgences spécialisées (cardio, gynéco-obstétriques…), ainsi que pour les collègues qui ont des temps partagés

" C’est sur ces bases que les services d’urgences en grève des Pays de la Loire demandent que de réelles négociations s’ouvrent ou reprennent dans chaque établissement de la région et avec le ministère.

Nous serons présents avec des délégués des services en grève à l’assemblée générale le 10 septembre prochain à Paris à l’appel du comité national de grève.

Nous appelons les collègues des services d’urgences des Pays de la Loire à maintenir la grève et pour ceux qui ne le sont pas, à y entrer. Nous soutenons les collègues de tous les services qui sont en grève ou qui décideront de le faire. Nous invitons tous les services en grève à mandater des délégués pour participer à l’Assemblée générale nationale le 10 septembre à Paris."

29/08/2019 | 2 commentaires

Vos commentaires

#1 - Le 29 août 2019 à 20h54 par Chloé, Saint-nazaire
Après des mois, le mouvement des urgences tient le coup. Le Gouvernement n'a pas pris la mesure de la mobilisation. Les revendications, la poursuite de l'action sont décidées démocratiquement par les non syndiqués, les syndiqués CGT, FO, Sud. Le 10 septembre sera un grand jour. A noter l'absence de la CFDT. Laurent Berger est complètement macronisé. Cela n'empêche pas de plus en plus d'adhérents CFDT de rejoindre le mouvement.C'est l'honneur des personnels des urgences d'agir pas seulement pour eux mais aussi pour les patients.
#2 - Le 03 septembre 2019 à 09h14 par Chloé, Saint-nazaire
Jeudi midi pique-nique de soutien aux hospitaliers à Saint-Nazaire devant la cité sanitaire.ILs se battent pour eux mais aussi pour nous tous.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter