Saint Nazaire Infos

Saint-Nazaire : Rififi à la France insoumise

La désignation des candidats des la France insoumise pour l’élection législative dans la 8ème circonscription n’a pas été des plus démocratique. Paris a imposé un candidat alors que le 1er mars les militants locaux avaient voté pour un autre.

Lionel Debraye  militant de longue date avait été désigné par les insoumis nazairiens le 1er mars dernier par un vote interne. C’est finalement Philippe Fraix  58 ans employé des Finances publiques qui portera les couleurs de la France insoumise, accompagné de Sabrina Touplain 40 an orthophoniste.Alors que Paris prône le choix des militants pour le second tour de la présidentielle, cette investiture imposée, n'est pas du meilleur effet.

On verra si les candidats feront aussi bien que Jean-Luc Mélenchon dans une circonscription détenue par le parti socialiste depuis des années. Ce ne sera pas simple pour la gauche, car elle part très divisée avec une candidature « En Marche »  une candidature Rénevot PCF, et Lauriane Deniaud PS.

Auteur : JR | 27/04/2017 | 9 commentaires
Article précédent : « Saint-Nazaire : Le FN prié de quitter la cérémonie en hommage aux héros de la déportation »
Article suivant : « Laurianne Deniaud appelle au rassemblement et à la refondation de la gauche »

Vos commentaires

#1 - Le 27 avril 2017 à 11h53 par RP
"insoumis ", rien que le nom évoque le marketing gauchiste immature.
En tout cas, les deux candidats vivent de leur soumission à la générosités de l'Etat et n'ont jamais eu la tentation d'entreprendre, de prendre des risque...
On leur souhaite une nouvelle belle déculottée.
#2 - Le 27 avril 2017 à 12h55 par Doliprane, Saint-nazaire
Lionel Debraye est un adversaire résolu et militant de longue date.

Que Paris ait imposé Fraix ne peut que ravir les opposants en allant du FN à la Droite en passant par les gauches

En effet Fraix à le charisme d'un mollusque et n'est pas beaucoup appréciés de ses petits camarades gauchistes, cet homme est pour le moins "trouble"

Je sens que la "france insoumise" va retomber à son petit score d'avant, et de plus prouver que les militants locaux ne sont pas écoutés

Paris là aussi décide de tout.
#3 - Le 30 avril 2017 à 10h46 par Nazairien
Si ces gens s'ennuient, ils peuvent aller enlever les affiches qu'ils ont mis illégalement sur les piliers de pont, le mobilier urbain, les murs de maison.
Le Code électoral interdit ces pratiques mais ... bizarrement ... personne ne dit rien.
Qui va les enlever ? Toujours les mêmes ?
#4 - Le 30 avril 2017 à 10h56 par Regulus, Saint-nazaire
Au-delà des bisbilles. JLM a bien raison de pas entrer dans le "front" dit "républicain . Voici des extraits de Macron:« Les salariés français sont trop payés ».
« Les salariés doivent pouvoir travailler plus, sans être payés plus ».
« Les britanniques ont la chance d’avoir eu Margaret Thatcher ».
« Je dis aux jeunes : ne cherchez plus un patron cherchez des clients ».
« La France est en deuil d’un roi ».
« Je suis pour une société sans statuts ».
« Je ne suis pas là pour défendre les jobs existants».
« Le chômage de masse en France c’est parce que les travailleurs sont trop protégés ».
« Il qualifie ceux qui s’opposent à sa loi (308 articles réactionnaires dont le travail le dimanche, de nuit, ou la privatisation du don du sang) de « foyer infectieux » ou de « fainéants ». « Je pense qu’il y a une politique de fainéants et il y a la politique des artisans ».
« Je ne vais pas interdire Uber et les VTC, ce serait les renvoyer vendre de la drogue à Stains ».
« Je compte sur vous pour engager plus d’apprentis. C’est désormais gratuit quand ils sont mineurs ».
« Vu la situation économique, ne plus payer les heures supplémentaires c’est une nécessité ».
« 35h pour un jeune, ce n'est pas assez ».
#5 - Le 02 mai 2017 à 09h12 par Caps, St-nazaire
quelques mécontentement,et voilà un article parfait pour dénigrer les candidats des législatives.
Votre propagande pour maintenir vos petits avantages est révolu.
la vague insoumise qui arrive,va vous faire dégager avec vos privilèges.Vous coûté trop chère à la société.
La politique mener par le maire de la ville,Libéral est inadmissible,STX en liquidation,combien de petites boîtes on fermer pour laisser les dirigeants de STX s'enrichir,en appauvrissant la population local,du faite de leur doctrine libéral,payés les ouvriers le moins chères possible,et donc utilisé les travailleurs détachées.
raz de marée va avoir lieu au législatives,pour l'intérêt général,et non pour la caste.
#6 - Le 03 mai 2017 à 08h55 par regulus, Saint-nazaire
omme Jean-Luc Mélenchon s’y était engagé dès le lancement de sa campagne, la France insoumise a organisé ces derniers jours une consultation à propos du second tour de l’élection présidentielle.

Il ne s’agissait pas de déterminer une consigne de vote mais d’organiser la prise de parole des insoumis.es au sujet de leurs choix de second tour. Étant donné l’attachement profond de la France insoumise aux principes d’égalité, de liberté et de fraternité, le vote Front National ne constituait pas une option de la consultation.

Close depuis ce mardi 2 mai à 12H00, cette consultation a permis l’expression de 243128 insoumis.es et donne à voir des avis partagés :
– 87818 insoumis.es, soit 36,12%, pour un vote blanc ou nul ;
– 84682 insoumis.es, soit 34,83%, pour un vote Emmanuel Macron;
– 70628 insoumis.es, soit 29,05%, en faveur d’une abstention.
#7 - Le 03 mai 2017 à 15h44 par Moyon, St.nazaire
#6 -
C'est hélas le seul engagement de Mélanchon, à savoir ne pas s'engager dans un désistement républicain ...
J'espère que les 75 % qui se prononcent ainsi indirectement pour le Pen ne feront pas chuter la démocratie.
#8 - Le 03 mai 2017 à 18h22 par regulus, Saint-nazaire
"J'espère que les 75 % qui se prononcent ainsi indirectement pour le Pen ne feront pas chuter la démocratie." Votre raisonnement M. Moyon est nul et non avenu. Vous êtes en retard de quelques années ! Beaucoup d'électeurs qui avaient voté Chirac contre Le Pen ont compris que le front dit "républicain" aboutissait à maintenir ou mettre en place des élus dont la politique ne fait que renforcer à chaque fois un peu plus le développement du FN . IL faut avoir de sérieuses oeillères pour ne pas voir cela. De plus la méthode qui consiste à amalgamer les votes blancs et les abstentions comme un vote FN est indigne. Cette malhonnêteté là on la connait. Pour Staline, ses opposants étaient forcément des agents du capitalisme! de la CIA!On a vu où ça a conduit!!!!! En Allemagne avant l'arrivée au pouvoir d'Hitler, les sociaux démocrates avaient constitué un "front de fer" avec un parti bourgeois pour soit disant sauver la démocratie. Le PC Allemand lui de son coté s'opposait à une alliance avec les sociaux démocrates. Beau partage du travail de trahison. On ne veut pas revivre les combines pour sauver des postes d'élus qui aboutissent finalement à une catastrophe.
Les deviennent nombreux à aller à la mangeoire de Macron!
#9 - Le 04 mai 2017 à 17h57 par Moyon, St.nazaire
Régulus, je vous rejoins sur le constat qui est de dire que les majorités qui se sont succédées depuis 2002 n'ont pas pris la mesure du problème Le Pen - Comme d'ailleurs ds d'autres pays européens.
Pour autant, parce que nos états d'âmes nous le dicteraient, doit-on risquer de laisser Le Pen prendre le pouvoir ou même parvenir bientôt à obtenir le nombre de députés qu'on lui prévoit si gros score?
Certainement pas et c'est pourquoi je persiste et signe: Mélanchon n'est pas celui que je croyais.
J'ai laissé depuis longtemps le suivisme béat.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter