Saint Nazaire Infos

Saint-Nazaire Révision du Plan Local d’Urbanisme : Concertation publique

Fin 2014, le Conseil municipal a décidé de réviser le Plan Local d’Urbanisme approuvé en 2009 Le projet de PLU sera présenté en réunion publique le mercredi 25 mai, à 18h à Cinéville, 5 Bd de la Légion d’honneur

Deux priorités sont affichées : construire une ville littorale agréable pour toutes et tous, où il fait bon vivre à tout âge et mettre en œuvre l’ensemble des actions qui vont concourir à la redynamisation du centre-ville.

La phase de concertation, qui vient de s’achever, a permis à de nombreux contributeurs de s’exprimer au travers des ateliers citoyens organisés en 2015 ou via le site internet dédié (PLU-saintnazaire.jenparle.net).

Au cours de ces échanges, les participants ont formulé de nombreuses idées et propositions. Elles ont été étudiées par la municipalité qui souhaite en retour indiquer aux Nazairiennes et aux Nazairiens lesquelles pourront alimenter le Plan Local d’Urbanisme.

 (*)Révision également rendue nécessaire par l’adaptation du PLU au nouveau contexte législatif et réglementaire issu des lois « Grenelle de l’environnement » et de la loi « ALUR ».

11/05/2016 | 6 commentaires
Article précédent : « La Ville de Saint-Nazaire, demande son classement en état de catastrophe naturelle »
Article suivant : « Saint-Nazaire de plus en plus interactive »

Vos commentaires

#1 - Le 13 mai 2016 à 11h22 par endoxa, Saint-nazaire
La concertation sur le PLU !!! oui comme la consultation sur la constitution de l'Union Européenne. Qui comprend quelque chose à ces documents et quelle influence au quotidien !

Mais quelques beaux sujets à explorer.

La dernière "publication" de l'Addrn nouvelle mouture n'y va pas par quatre chemins pour asséner quelques vérités.

Un beau constat de l'impuissance de la politique d'urbanisme conduite par la Ville depuis plusieurs années.

Extraits (la place manque...):

"son solde migratoire peine à rester positif alors que les pouvoirs publics multiplient les actions (services, aménagement urbain, logements...)pour renforcer son attractivité résidentielle. il s'agit d'éviter aussi une spécialisation socio-démographique qui tend aujourd'hui vers une "séniorisation" marquée.

Un beau constat d'échec. Dixit l'Addrn !

et "cerise sur le gâteau", parole d'expert s'exprimant sur Saint-Nazaire:

"son devenir à moyen et long terme est particulièrement incertain. Destination idéale aujourd'hui, lieu de relégation demain ?. Produit de l'individualisation de notre société ou creuset de nouvelles formes de vivre ensemble ?".

Eh bien, quelle confiance dans la politique publique à venir...

Peut être faut il commencer à agir autrement, et en premier lieu par une pression fiscale locale qui fait fuir les ménages.

Et une tendance à venir, doublement de la dette Carene et Ville qui annonce de sombres perspectives. Et pourtant l'évolution des dépenses d'investissement ne le justifie pas. Il s'agit donc bien de dérives des dépenses de fonctionnement.

Quelques chiffres officiels sur le site de la Mairie

Dépenses d'investissement - Meuros
2012 78
2013 67
2014 50
2015 54

où est la hausse ?

Dépenses de fonctionnement
2012 103
2013 107
2014 110
2015 109

Une belle évolution...

Curieusement les comptes administratifs 2014, que doit obligatoire rendre disponible la Ville, ne sont pas disponibles. Attendons 2015.

Et regardons attentivement les lignes de fonctionnement...
#2 - Le 18 mai 2016 à 15h19 par Pierre Lapin, Saint-nazaire
La définition du PLU relève désormais de la CARENE...

Je ne comprends donc pas pourquoi la Ville de St-Nazaire adopte un nouveau PLU juste avant de transférer la compétence ? C'est incompréhensible.

Il aurait été plus sage que ce soit la CARENE elle même qui soit chargée de réviser les PLU de l'ensemble des communes. La CARENE se retrouve désormais pieds et mains liés...

Quant à parler de dynamisation du centre-ville, je crois mourir de rire car c'est ce même PLU rénové qui prévoit à grand renforts d'investissements l'agrandissement tout azimuts de la zone du Leclerc....

Endoxa a raison, le PLU est un document extrêmement important, ce n'est pas de la concertation qu'il faut, c'est un référendum, car, c'est de l'avenir de NOTRE ville qu'il s'agit...

Mais, la démocratie directe, non, ce n'est pas possible, le Peuple n'est pas compétent, il ne SAIT pas.

Comme on dit, la définition du PLU est une chose trop importante pour être confiée à des politiques...
#3 - Le 20 mai 2016 à 10h04 par dédé l' Asso-mur, St Naz
tu l' as vu ? mon PLU !

On va découvrir quoi ? un littoral préservé des nouveaux immeubles, chouette! mais aussi bien trop préservé de toute sortes de posibilités de stationnement en voiture, or depuis 15 ans il y a constat de pénurie - un beau front de mer , mais " circulez y a rien à voir" , faute de stationnement dédié ? un front de mer piéton en quelque sorte ? on verra ça mercredi au cinéville - ( si on réussit à se garer)
#4 - Le 21 mai 2016 à 11h03 par Moyon, Saint-nazaire
Encore heureux que ce nouveau front de mer nous préserve de trop de commodités dédiées aux véhicules !
Vous aura-t-il échappé que l'intérêt général, celui du plus grand nombre de nazairiens et visiteurs, prévaut sur celui des riverains: au fait, ces derniers seraient-ils disposés à changer de lieu d'habitation ? le prix des mètres carrés "front de mer" va -t-il chuté par manque de stationnements ?
#5 - Le 23 mai 2016 à 11h07 par Labbes Dunpau, St Naz
Justement notre intér^rt venant de 2 kms est de pouvoir s y garer en voiture en famille et de pouvoir accéder avec les affaires aux plages, sansmarcher 500 m quand on y trouve une place et pas après 18 h - peut être habitez vous seul à 250m ? il faut penser aux familles nazairiennes, faut il aller à st brevin ?
#6 - Le 23 mai 2016 à 15h26 par Wagner
La politique de densification de la ville est totalement absurde. L'objectif avoué d'atteindre les 80 000 habitants d'ici 2030 est révélateur de l'impuissance de la municipalité à relancer l'activité économique de la ville: on compte uniquement sur le béton et la démographie pour rentabiliser les équipements.

Quant à la voiture, idem, on rend impossible la circulation pour forcer les gens à prendre Helyce, là encore une dépense mégalo et absurde qui ne se justifie pas.

L'avenir de Saint Nazaire c'est béton, cages à lapin, circulation impossible et commerces déserts.

MERCI POUR TOUT

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter