Saint Nazaire Infos

Saint-Nazaire place du Commando : Le projet bloqué par plusieurs riverains

Des riverains ont attaqué le permis de construire du front de mer place du Commando, au motif qu’un restaurant d’une hauteur de 6,30 mètres de haut, va supprimer la vue mer des appartements du rez-de-chaussée.

Bernard Jagot le contestataire du projet, qui possède un appartement rue de Verdun, se plaint que la vue actuelle sur la mer sera complètement bouchée. Les autres riverains auront une vue partiellement bouchée. La polémique est montée sur le manque de stationnement. Et de s’interroger sur le terrain qui pourrait être rattrapé par la loi littoral, qui obligerait de réaliser des bâtiments démontables l’hiver et remontables au printemps. Les riverains ont choisi Maître Etienne Boittin pour défendre leurs intérêts.

Le maire de Saint-Nazaire est furieux et a annoncé qu’il ne retirerait pas le permis de construire. Il est vrai que le recours va retarder de plusieurs mois l’aménagement de ce secteur et indisposer les investisseurs commerçants et créateurs d’emploi.

La composante Parti Radical de l’UDI parle « d’opacité du projet »

« Le maire de Saint-Nazaire semble porter peu d'estime à la démarche en justice de certains de ses habitants en les traitant de "consternant" ou "malhonnête". Que dire de la démarche de la mairie dans ce dossier, alors ? On ne peut pas dénoncer des réactions aussi tardives des riverains d'un côté en admettant de l'autre que la partie du projet qui cause problème n'a été dévoilée qu'à l'été 2016 ! On sent bien dans les propos du maire que cette évolution de dernière minute du projet n'a été sans doute motivée que par l'amicale pression des investisseurs. Et puis on peut aussi s'interroger sur les motivations d'un tel projet. Création d'emplois ? Ce n'est pas en multipliant les commerces que l'on multiplie les consommateurs ! Nombre de commerces sont déjà en difficulté dans la ville, ajouter de la concurrence n'arrangera rien aux affaires. En tous cas, entre celui que la municipalité "découvre" en détruisant le terminal frigorifique et celui qui oblige à surélever les restaurants pour profiter de la vue, les blockhaus semblent décidément sources de bien des déboires ! Le responsables du PR principal composant de l’UDI de la 8e circonscription tient en ces circonstances à affirmer qu'ils soutiennent la démarche des riverains face à un projet qui a à ce point évolué depuis ce qui leur avait été présenté dans un premier temps, sans tenir compte de l'avis de ceux qui sont déjà sur place, comme il est trop souvent coutume à Saint-Nazaire, hélas !. »

PR 8eme  circonscription  B. LE MASLE

14/01/2017 | 53 commentaires

Vos commentaires

#1 - Le 15 janvier 2017 à 11h29 par prajot, Saint-nazaire
ENFIN !!!!!!!!!!!

Enfin voila un parti PR qui défend les intérêts des habitants même si ils ne siègent pas au conseil municipal.

Enfin et j'espère que les personnes comme Texier ( modem) Vincent(macron) Duval (LR) vont partir car ils ne sont pas la pour défendre les intérêts des habitants de saint-Nazaire mais leurs intérêts personnels .....

Enfin Mr samsun et son équipe vont avoir un vrai parti pour les contredire sur beaucoup de sujets et bien faire voir que cette équipe municipale n'est pas à l'écoute des habitants de Saint-Nazaire .

Bravo pour cette démarche
#2 - Le 15 janvier 2017 à 14h54 par Wagner
Soutient aux riverains, trop souvent victimes de la politique de bétonnage outrancière de la municipalité depuis plusieurs années.

Il n'y a jamais de discussion possible, les projets s'imposent coûte que coûte aux riverains, c'est le crédo de la majorité qui agit comme une petite seigneurie.
#3 - Le 15 janvier 2017 à 15h37 par endoxa, Saint-nazaire
Des riverains bloquent le projet… On ne peut que regretter qu’un si beau projet soit interrompu. Toutefois quelques remarques :

1. La Municipalité aurait-elle été vraiment transparente ?

Les images diffusées sur l’aménagement du front de mer phase 3 ne faisaient pas apparaître les restaurants. Ces propositions ne sont apparues que très récemment. Une façon de tuer la concertation ? (ou la véritable façon de faire de la concertation...)

http://www.mairie-saintnazaire.fr/urbanisme-habitat/latelier-et-les-projets-urbains/les-projets-urbains/amenagements-et-equipements-publics/front-de-mer-iii/
(il y a fort à parier que ces images disparaissent très rapidement du site de la Ville. Faites vite des copies-écran…)

Un autre article d’un journal confrère du 23 octobre… 2015, laissait entendre une construction. Mais la aussi, point d’image des fameux restaurants. Une autre façon de masquer la réalité ? nos amis journalistes sauront poser les bonnes questions)

http://www.lechodelapresquile.fr/2015/10/27/mer/

2. Les investisseurs ?

Le projet doit être très faible sur le plan économique. Croit on ainsi pouvoir du jour au lendemain attirer des restaurants « de prestige » alors que la dernière création de la Mairie est un « bar de plage » en forme de radio (très très chic), que le bar des Palmiers lors de sa cession, et très bien situé, n’a pas déchainé de spéculation.

La SONADEV et son Président, Martin Harnout, ne trouverait il pas dans ce recours une issue pour dire que les investisseurs vont fuir, alors qu’ils n’ont jamais vraiment été là, en tout cas certainement pas de façon assez ferme pour crédibiliser le projet.

On lit dans un autre journal , de la part du Maire que ce recours est « malhonnête » Une accusation grave au vu de ces quelques éléments.
Un très beau projet… coulé. Par qui ?

Vraiment dommage. Malhonnêteté, incompétence… les qualificatifs vont fuser.
#4 - Le 15 janvier 2017 à 20h24 par prajot, Saint-nazaire
pourrait-on savoir comment vont les comptes de la sonadev?
#5 - Le 16 janvier 2017 à 06h47 par Doliprane, Saint-nazaire
A vérifier
Quels sont les groupes au conseil municipal qui ont votés l'emménagement du front de mer et de la place du commando ?
Groupe communiste /OUI
Groupe socialiste/OUI
Groupe EELV/OUI
Groupe FN/OUI
Groupe droite Le Merrer/OUI
Groupe droite PY Vincent/?
ESt ce exact ?
N'hésitez pas à me contredire
#6 - Le 17 janvier 2017 à 07h58 par prajot, Saint-nazaire
Doliprane,

je suis tout a fait d 'accord avec vous. Mais est-il normal que ce dossier embête des riverains?
Imaginez vous que ce projet soit devant la maison de mr le maire?
#7 - Le 17 janvier 2017 à 10h45 par Moyon, Saint-nazaire
Tout le monde s'accorde à reconnaitre la nécessité de rendre la ville plus attractive et animée.
Comment supporter qu'un tel projet lancé, affiné, qui rencontre l'adhésion d'une majorité, puisse faire l'objet d'une contestation d'un GUGUSSE avide de préserver son seul intérêt particulier ?
Le projet va attirer les investisseurs, il faut le maintenir car novateur et porteur- allez voir les aménagements sur le port de Vannes pour juger du dynamisme touristique qu'ils ont apportés.
#8 - Le 17 janvier 2017 à 12h45 par  yonmot
« Tout le monde s'accorde à reconnaître la nécessité de rendre la ville plus attractive et animée »
Faut-il rappeler à M.Moyon que les édiles municipaux en charge de l'urbanisme depuis si longtemps ont rendu la gare si peu attractive, l'entrée de ville aussi cafouilleuse, l'avenue de la République si neurasthénique, le Paquebot une verrue de pseudo-coeur de ville … Les citoyens de cette ville ne sont pas des « Gugusses » mais des gens qui n'aiment pas les « illusionnistes » fraîchement convertis à l'économie du tourisme, du brassage à vide et du changement permanent des activités usuelles d'une ville au profit de ses périphéries. M. Moyon se voit déjà le client d'une buvette s'extasiant sur les promesses d'Ailleurs portées par les paquebots -monstres. Comme « Le Front » semble l'unique préoccupation des édiles de tous horizons politiques, et que le municipe s'avance et se consume sans réalisation durable, laissons au moins la Justice dire le droit quant à l'aménagement du littoral, quant aux revendications légitimes de citoyens ; sur les sujets d'intérêt local, le recours aux pétitions délocalisées de l'internet peut aussi être un déni de démocratie.
Je n'habite pas le front de mer.
#9 - Le 17 janvier 2017 à 14h23 par Wagner
Je salue les deux messages de qualités d'endoxa et de yonmot.
#10 - Le 17 janvier 2017 à 15h59 par Moyon, Saint-nazaire
Loin de moi l'idée de traiter les nazairiens de "gugusses", seule la poignée de riverains contestataires est visée. La VILLE attend l'avènement d'un front de mer enfin rendu à ses habitants.
Le problème du dynamisme d'un coeur de ville n'est pas unique à St.Nazaire, seule votre mauvaise foi (de commerçant?) peut nier cette situation.
Ne vous en déplaise Yonmot la démocratie a porté l'actuelle équipe municipale à la direction des affaires sur la base de projets en cours de réalisation - ne remettez pas en cause la légitimité que les citoyens lui ont donné.
#11 - Le 18 janvier 2017 à 19h00 par Satanas hédiaboleau, St Naz
la liberté des uns s arrête là où commence celle des autres .

Un seul homme a fait reculer les chars à Tien an Men .pour la liberté

Un homme ferait reculer les buldozers à st nazaire ?
#12 - Le 18 janvier 2017 à 20h40 par Moyon, Saint-nazaire
Scandaleuse tentative de comparaison!
Il est question ici de front de mer, pas de Affront national !!!
#13 - Le 19 janvier 2017 à 12h59 par Satanas hédiaboleau, St Naz
On veut des dancings et des lupanars, ça sera dynamique la nuit -
Je maintiens que si même un seul homme est floué ( mais ils sont + nombreux ) par le projet, tout "gugusse" qu il est il a droit de se défendre . même si seul il arrive à stopper la colonne de tracto pelles ... cet homme mérite le respect , que ça nous plaise ou non... décaler le restau peut être ? Front de mer ou pas on s en fiche, ce n est pas sacralisé
#14 - Le 19 janvier 2017 à 13h06 par Satanas hédiaboleau, St Naz
Moyon la légitimité democratique ce n est pas un blanc seing pour 6 ans , les nazairiens payent leurs impôts chaque année, alors faites pour eux, et par eux,rendez leur des comptes chaque année , demandez leur ce qu ils pensent de vos projets , des constructions dans chaque coin libre le dogme des "80 000 habitants obligatoires" (relayé par la presse complice) entassés au centre ville qui est de moins en moins vert est il partagé ? faites un sondage sur internet . La démocratie en 2016 n est pas celle de 1950 c'est ça la démocratie participative, il ne s agit pas juste de l annoncer à chaque réunion ,mais de la vivre et on en est encore loin .
#15 - Le 19 janvier 2017 à 14h37 par Satanas hédiaboleau, St Naz
les riverains contestent aussi le manque de stationnements ! ils ont raison : tout est fait pour chasser les automobilistes de partout et là aussi !
D autre part il y a bien lieu de s interroger sur la construction en dur d 'un immeuble sur la "dune" ( la loi littorale n est pas faite que pour protéger - ou emmmerder - la COrse)
#16 - Le 19 janvier 2017 à 14h55 par Wagner
La fameuse majorité avec laquelle il semble impossible de discuter et qui s'impose envers et contre tout.

Il est pas possible une seule seconde de mettre un restaurant ailleurs que sur le projet nouvellement décliné ? non ?

Répondez sur le fond.
#17 - Le 19 janvier 2017 à 18h50 par Moyon, Saint-nazaire
Blanc seing ou pas, l'équipe municipale a été légitimée par une majorité de nazairiens pour 6 ans.Heureusement, quand on voit l'état de la droite et la nullité de ceux qui s'en réclame au point de se déchirer ...
Les sondages sont tout sauf représentatifs de la démocratie. On a vu et on voit au quotidien la valeur à leur accorder...
De même je ne suis fan de la démocratie participative mais plutôt du dialogue.
S'agissant de M. Jagot j'aimerais savoir pourquoi, tout à coup, il découvre un sujet de contestation. Je ne suis pas loin de penser qu'il est le vecteur d'une manipulation électoraliste.
Si les riverains, dont le prix des logements a bondi grâce audit projet, (qui ont effectivement le droit de se défendre),se trouvaient en mesure de faire capoter un investissement d'animation touristique destiné à tous, a mon tour je serais révolté.Pas besoin de sondage pour dire que la majorité y adhère.
#18 - Le 20 janvier 2017 à 21h42 par Aficionados
Pas besoin de comprendre l'équation :
Certains "commerçants" du ruban bleu conserve leur magasins peu rentables ouverts, en échange de cellules rentables vue sur mer... #chantageàl'emploi #quandlePSbosseencorepourleprivé, #etc...
#19 - Le 21 janvier 2017 à 15h11 par GUILLARD France, Loire Et Sillon
Coucou, me revoilou.
Je suis apolitique, mais nous sommes toujours sous les temps de Louis XVI, (je ne suis pas Marie Antoinette) seulement dans la version moderne.
Les lois sont faites pour être détournées de leur fonction première, mise en application selon le bon vouloir de ceux qui dirigent.
La LOI LITTORAL est applicable PARTOUT y compris sur des espaces qui sont propriétés portuaires dans la Ville.

A lire: principe de précaution ( actu environnement)
Zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique ( Znieff), il faut prendre connaissance du PLU, SCOT? CODE DE L'URBANISME l.12361 ET R.123-2.
Littoral et Urbanisme: instructions du gouvernement fiches techniques.

Littoral de demain( France Nature Environnement: 9 février 2017, colloque à NANTES HÖTEL DE REGION, inscription gratuite obligatoire.

** LES ACTIONS menées en faveur de la politique maritime et littorale de la France.

*** le 7 décembre 2015, Madame Sylvia PINEL, Ministre du logement, de l'égalité des territoires et de la ruralité, fait des propositions du déjà vu, mais il y a des pistes à suivre, liste des articles de lois et décrets.

Ma vision du sujet:

Un estuaire, des monuments historiques, des habitants qui ont mis le PRIX FORT pour avoir la vue IMPRENABLE SUR MER.

Monsieur HERAULT qui espérait bien faire ce palace très grand luxe sur l'emplacement de l'aéroport NANTES ATLANTIQUE un nom qui lui va si bien, qui va se finir en " queue de poisson" après avoir " gaspillé" l'argent des habitants car tout le monde est taxé ! les très bonnes terres vont enfin revenir à leurs propriétaires, exit les produits OGM des USA et autres, du VRAI TERROIR ce que nous n'aurions jamais du perdre s'il n'y avait pas les 4 grands cartels mondiaux: chimie, biotechnologie, agro-alimentaire et médico-pharmaceutique, un autre qui pointe son nez: l'OPFTALMOLOGIE.

QUE LE " FRIC !!" ou est le respect de l'homme ? de l'humain dans tout ça ? je prouve bien que: il y a "les petits ROIS" et "le petit peuple"!
#20 - Le 21 janvier 2017 à 16h24 par GUILLARD France, Loire Et Sillon
Je veux préciser à Monsieur J-P CHALUS, Président du Grand Port, Propriétaire du terrain:
Vous n'êtes pas le propriétaire du terrain, mais locataire jusqu'au jour ou une autre personne vous remplacera.

La loi littoral dit, je cite:

"Hormis les lieux occupés par des structures industrialo-portuaire ......"

questions: ces deux restaurants seraient-ils la propriété du Grand-Port ?

Désolée pour vous, mais vous ne pouvez vous substituer à la LOI LITTORAL.

Cette loi appelle " une politique spécifique d'aménagement, protection, urbanisation limitée"

Il y a assez de restaurants divers et variés dans et aux abords de la ville pour satisfaire les habitants du secteur et alentours.

CE "PROJET" ?? c'est bien d'un projet dont on parle? pas de quelque chose d'acquis?

Tous les élus quelque soit leur hauteur dans le rang social confondent projet et réalité.

Tout comme un commerçant qui confondrait recette et bénéfices.

Vous êtes TOUS de très mauvais gestionnaires.

Dans le LARROUSSE ouvrage de références: projet veut dire:

" qu'une étude avec devis va être réalisée sur ce que l'ON A L'INTENTION DE FAIRE"

PAS DE CE QUE L'ON VA FAIRE ARBITRAIREMENT !!respectez ceux qui vous ont élu Monsieur le Maire.

*Loi littoral:

- distance par rapport au rivage.
-caractères remarquable des espaces.
- urbanisation déjà existante.

Il y a assez de fiascos dans cette ville, n'en rajoutez pas.

Il y a déjà trop de population sur les bandes côtières, pas de place pour tous, la loi littoral très peu respectée, détournée de sa fonction première, permettre à tout et à chacun de vivre près de la mer, s'y promener.

Un autre "viol" de la loi littoral:

Dans les campings, ils doivent êtres fermés d'octobre à mai de chaque année, et sur de mauvais prétextes, ils sont occupés!! pourquoi traduire en justice les propriétaires qui y vivent à l'année ? ou est la JUSTICE là dedans ??

Les maires ne devraient pas êtres habilités à délivrer les permis de construire! ils sont partie-prenantes.
#21 - Le 23 janvier 2017 à 11h14 par Moyon, Saint-nazaire
Après çà, elle prétend ne pas faire de politique !!!
#22 - Le 23 janvier 2017 à 17h05 par GUILLARD France, Loire Et Sillon
Monsieur MOYON,

Vous connaissez la " liberté d'expression ?"

Donner son avis n'engage pas la personne dans un parti politique.

Je vois de quel parti vous êtes le défenseur, donc qu'il fasse bien ou mal et là c'est même plus que mal c'est indigne !

Je n'ai jamais été un "MOUTON" lorsque vous votez et que vous êtes déçus vous les militants d'un parti quel qu'il soit, après vous criez, manifestez, à moins que vous ayez droit au passage de la "porte dérobée", le "lèche-bottes" pas pour moi.

Je ne parlais que de textes de lois, pas de "copinage".

Vous en déplaise j'ai toujours été près des opprimés !! contre tout ce qui est arbitraire!

Pour votre info: le mot si souvent mit à toues les sauces " DEMOCRATIE", voilà ce qu'il dit:

"Régime politique dans lequel le peuple exerce sa souveraineté lui-même, sans l'intermédiaire d'un organe représentatif ..."

Pensez vous véritablement que nous sommes en démocratie lorsque des gouvernant utilisent le 49-3 pour faire aboutir ce que le peuple ne veut pas !!!

SARKOZY 2 fois, 1 sous CHIRAC, 2 sous sa présidence.

VALLS l'a fait aussi.

Alors, il appliquent toujours la DEMOCRATIE ????
#23 - Le 23 janvier 2017 à 17h38 par Satanas hédiaboleau, St Naz
bon ceci dit faites l amour pas la guerre et j espère qu on pourra tout de même casser la croute sur cette place du commando, même si c'est décalé de 20 m pour le Mr Gigot n' a plus de lumière en face de chez lui ... sinon il faut mettre un restaurant mobile , genre un camion pizza géant ou frite fanny ?
#24 - Le 24 janvier 2017 à 10h46 par Satanas hédiaboleau, St Naz
la jeunesse mange au Kebbab , pensez y
#25 - Le 25 janvier 2017 à 09h15 par Moyon, Saint-nazaire
Mme Guillard, nul ne pense à remettre en cause la liberté d'expression, surtout la vôtre revêtue d'une grosse dose d'humour...
Je n'adhère pas à votre citation de la démocratie, à l'idée que vous en faite.
Je connais celle qui se définie par l'application de la constitution de 58 calée par De Gaulle, grâce à laquelle la parole est donnée au peuple au travers du suffrage universel.
Quant aux partis politiques, ni vous semble-t-il ni moi en son membres c'est la raison pour laquelle je me porte bien au plan des idées!
#26 - Le 25 janvier 2017 à 09h19 par GUILLARD France, Loire Et Sillon
Désolée de vous décevoir cher monsieur, mais moi je vais dans de " vrais restaurants" là ou je sais que l'on cuisine des produits du terroir qui sont cultivés dans la tradition, pas du BIO vu que c'est un logo et qui ne protège pas complètement puisque tout ce qui arrive par l'air, il n'y a pas de " petites mains" pour arrêter cette pollution aérienne dont nous ne sommes pas responsable.

Vous seriez surpris si vous saviez mon âge, 27 ans que je vis seule et bien contente, il vaut mieux être seule que mal accompagnée.

Les femmes ne sont plus des "bonniches! des poules pondeuses !!"

Un puits de connaissances générales et une mémoire infaillible, j'y travaille tous les jours.

Vous n'êtes pas vraiment dans le sujet, il s'agit de loi littoral pas de bla bla, mangez donc ce que vous voulez, que l'on mange ou pas on fini tous au même endroit on vient au monde NUS, on quitte ce monde NUS !! les gros sous ne vous suivent pas, ni le reste.

Je ne vous répondrais plus, j'aime échanger avec des gens intéressants ceux qui écrivent pour enterrer le débat il faut les ignorer, mais vous avez le droit de vous exprimer en toute démocratie.
#27 - Le 25 janvier 2017 à 10h57 par Wagner
Cette légende comme quoi l'avenir économique de la ville dépendrait de l'existence de cette baraque à frite de 6 mètres 50 de hauteur sur plage.

L'avenir de la ville non mais l'égo démesuré de ses élus oui.
#28 - Le 25 janvier 2017 à 12h29 par Pierre Lapin, Saint-nazaire
Depuis quelques mois, la zone du Leclerc de l'Immaculée se transforme à la vitesse d'un char TIGRE lancée dans les plaines d'Ukraine... ça rase des cabanes, ça déplace des cafétérias, ça te construit des espaces culturels, ça te construit de nouvelles routes...bref, c'est l'heure des grandes manœuvres...

Et puis, on apprend, comme de par hasard, que c'est le Patron du Leclerc qui va être à la tête de la principale gargotte sur la place du commando ?

Y aurait pas un pacte germano-soviétique entre la ville de St-Nazaire et le Leclerc, façon baleine sous gravillon ?

Je ne dis rien, moi, je suppute...
#29 - Le 25 janvier 2017 à 17h38 par DI GIULIO GUELLIER, Saint-nazaire
pertinent Aficionados
#30 - Le 25 janvier 2017 à 19h09 par naïf
Sur le fond :
- Il n’y a pas de plage où sont implantées les constructions.
Les deux bâtiments de la pinède sont bâtis sur des bunkers, eux-mêmes reposant sur des enrochements artificiels aménagés depuis 1907 lors de la construction de l’avant-port. Par ailleurs, ces bunkers sont très nettement au-dessus des plus hautes eaux.
Le décret « concessions de plage » ne s’applique donc pas.
- De manière générale, la loi « littoral » ne s’applique pas sur la domanialité du Grand Port Maritime. L'emprise des bâtiments est sur le domaine du GPM.
- La concertation légale ne s’applique pas aux bâtiments mais seulement aux opérations d’aménagement.
C’est ce qui a été réalisé au travers différentes réunions de concertation, ateliers de travail et présentations du projet. Celle qui a eu lieu le 1er juin 2015 à Cinéville a montré précisément l’implantation des 5 bâtiments, en indiquant également leurs surfaces.

Donc sur le fond, il n’y a rien.
#31 - Le 26 janvier 2017 à 13h01 par Satanas hédiaboleau, St Naz
La pinede a le mérite d exister... ce sont les rares arbres sauvés du secteur . Ils vont donc dégager aussi ? nature action a donc raison !
on y chasse les campings cars mais on va y construire un gros batiment ? et on ira ou pour jouer à la pétanque avec mes amis retraités des PTT ? laissez de l air à ce secteur pour les piétons, les jeunes les vieux , mettez des bancs des tables , des poubelles, un terrain de pétanque, et ça suffira bien pour ramener du monde .
#32 - Le 26 janvier 2017 à 14h13 par Doliprane, Saint-nazaire
Monsieur Pierre Lapin est très bien informé il me semble
"Et puis, on apprend, comme de par hasard, que c'est le Patron du Leclerc qui va être à la tête de la principale gargotte sur la place du commando ?"
Pour moi je ne qualifierais pas ce futur lieu de gargottte mais
Pour le reste il semble avoir raison un échange de bon procédés entre un privé et certains de nos grands édiles municipaux ?
Un pacte d'amitié entre deux hommes ?
Tant que l'on ne parle pas de conflit d'intérêt et que cela reste légal sur le papier.Rien à dire
Malheureusement on ne peut empêcher les petits arrangements entre amis, car trouver des preuves semble mission impossible
#33 - Le 27 janvier 2017 à 07h52 par prajot, Saint-nazaire
Pierre-lapin,

effectivement on peut se poser la question?
#34 - Le 28 janvier 2017 à 10h14 par Moyon, Saint-nazaire
Il est vrai que la grande distribution en général, engrange des profits considérables. La famille Rigault, nazairienne à 100%, fait néanmoins en sorte d'en maintenir et d'en placer un bon volume vers des terrains qui lui appartiennent sur le Point du Jour: un cette société ultra libérale, faut-il s'en offusquer ? tout comme Vincent Mercier, autre nazairien pure souche ?
S'agissant du secteur "Commando", pour la restauration en particulier, y avait-il d'autres candidatures professionnellement et financièrement fiables ? Parmi les professionnels de la bouche à St.Nazaire, y avait-il quelques uns intéressés? j'en doute.
#35 - Le 28 janvier 2017 à 10h33 par Andréa
comment le patron du leclerc a-t-il pu se faire ouvrir l'urbanisme de tous les terrains qu'il avait acheté autour de son leclerc ??? L'un va chez l'autre et vice versa du côté du port de pornichet ??
#36 - Le 28 janvier 2017 à 15h23 par Wagner
Que de défiances sur les projets municipaux.

Pourtant que de réussites ces dernières années: un Ruban Bleu très attractif qui marche du tonnerre avec des magasins qui cartonnent, un réaménagement de l'entrée de la ville qui a été plébiscité par tout le monde et envié par de nombreuses villes en France comme à l'étranger, un tracé Helyce qui s'imposait par le bon sens et dont les bus sont archi-blindés aujourd'hui ou même encore le Life qui fait de Saint Nazaire le plus centre culturel du Grand Ouest.

Non vraiment, pourquoi être aussi méfiant vis à vis de ce genre de projet, si la municipalité dit que ça va révolutionner la ville, il faut les croire.
#37 - Le 30 janvier 2017 à 12h08 par GUILLARD France, Loire Et Sillon
36/ ne nous prenez pas pour des naïfs, tout le monde peut voir les trop nombreux magasin fermés en ville quel qu'en soit l'endroit, les commerçants hors le ruban bleu ont aussi le DROIT D'EXISTER.

HELYCE: bondé aux heures de pointe mais après ?? VIDE !!! ça aussi on peux en faire constat !

Je vais vous rappeler quelques articles de lois sur l'environnement ( CHARTRE)

Art 1: chacun a le droit de vivre dans un environnement équilibré et respectueux de la SANTE!

** le soleil est un gage de santé lorsqu'il est utilisé raisonnablement.

ART 2: toute personne a le devoir de prendre par à la préservation et à l'amélioration de l'environnement.

* vivre dans un lieu ouvert, aéré, pas trop bétonné, utiliser le bord de mer sereinement, surtout dans l'oppression !

ART 3: toute personne à le droit, dans les conditions définies par la loi, prévenir les atteintes qu'elle est susceptible de porter à l'environnement ou, à défaut en limiter les conséquences.

** c'est bien ce que font ceux qui sont contre ce "PROJET" transformé en cours de procédure.

ART 5: la prévention des risques ?

Les autorités, donc le maire, doivent veiller à l'application de cette prévention, a t-il fait les études nécessaires à cette prévention ?, l'utilité de ces installations de bouches ?

Surtout sauf erreur, il me semble que les clients n'auraient pas VUE SUR MER.

ART 6: les politiques doivent promouvoir un développement DURABLE.

A cet effet, elles concilient la PROTECTION et MISE EN VALEUR de l'environnement.

** ce PROJET va à l'encontre de cette article 6.

ART 7: toute personne a le droit; dans les conditions et les limites définies par la loi, d'accéder aux informations relatives à l'environnement détenues par LES AUTORITES PUBLIQUES et de participer à l'élaboration des décisions publiques ayant incidence sur l'environnement.

** si ce qui avait été décidé en attente de conclusion finale n'est pas conforme à ce qui avait été dit, les INFORMATIONS doivent êtres données et CLAIRES,a suivre
#38 - Le 30 janvier 2017 à 12h23 par GUILLARD France, Loire Et Sillon
SUITE A 36/

L'élaboration des décisions publiques ayant une incidence sur l'environnement.

ART 9: la recherche et l'innovation doivent apporter leur concours à la préservation et à la MISE EN VALEUR de l'environnement.

** Nous avons un très beau littoral, arrêtons de le BLESSER pour des raisons financières, gains possibles, pas pour un manque de restaurants de bouche.

Trop de ceci ou de cela, tue le commerce, trop de concurrence, il n'y aura que les "GRANDS CARTELS qui s'en sortirons.

Les habitants veulent aussi des " petits commerces", ils sont à l'origine de notre existence.

Nous leur devons bien ça.

Si les CARTELS ont " PLEINS POUVOIRS", ils ferons les prix qu'ils veulent et nous serons tributaires de ces grands consortiums.

Ils sont déjà MAITRES sur les MARGES.

Les futures élections sont loin, mais un futur maire pourra " détricoter" ce que celui-ci fera.

Une vraie GABEGIE des fonds publics !!!
#39 - Le 30 janvier 2017 à 12h34 par Satanas hédiaboleau, St Naz
on apprend soudain que " plus de stationnements prévus bd de verdun, plus de voie vélo dédiée,( les vélos se meleront aux piétons ?!) plus de promenade pédestre le long de la pinede et de la jetée ... " est ce vrai ? le projet présenté a t il tellement changé depuis ? je n 'ose y croire . BOn 3 restau et 1 bar c est déjà pas mal par rapport à rien . de toute façon on n ira pas en voiture, faute de parkings a proximité.
#40 - Le 30 janvier 2017 à 16h35 par prajot, Saint-nazaire
Andréa,

Je suis tout à fait d'accord avec vous sur vos interrogations.........
#41 - Le 30 janvier 2017 à 17h13 par GUILLARD France, Loire Et Sillon
36/ Vous ne devez pas ouvrir les yeux suffisamment dans l'artère principale du RUBAN BLEU.

Il n'y a QUE LES GRANDES FIRMES qui tiennent le coup, et pour cause: ceux qui vont mal sont rééquilibrés par ceux qui vont bien.

Combien ont déposés le BILAN depuis l'ouverture de cet espace ? dans et autour ??

HELYCE!MENSONGE !

Lorsque je rends visite à de très bons amis près de l'ancien vélodrome, j'ai l'occasion de voir ces " fameux bus" un très grand vide! 3 4 personnes.

Sauf aux heures de sorties d'écoles et d'usines, c'est tout !!

Arrêtez donc de vouloir nous " LEURRER", faire croire que tout va bien !

C'est pas comme ça que vous aurez des électeurs en plus !
#42 - Le 30 janvier 2017 à 19h38 par Moyon, Saint-nazaire
Au vu des longueurs de propos qu'elle tient ici, la Miss devrait demander à être payée! elle se ferait une petite fortune.
Elle pourrait même revendiquer une prime par commentaire stupide...Que du positif!
#43 - Le 31 janvier 2017 à 10h17 par GUILLARD France, Loire Et Sillon
42/ mes commentaires sont positifs, ils font avancer la situation.

Vous écrivez n'importe quoi.

Oui j'aurais pu être une MISS, mon prénom est FRANCE!

Je n'en voudrais pas, je n'ai plus l'âge pour ce genre de chose.

J'ai des connaissances que vous n'avez pas, je n'y peu rien, dommage pour vous.

Revenons au sujet qui nous intéresse SVP.

** que dit le P.L.U. ?

** Y a t-il eu une étude d'impact ?

Si quelqu'un de compétent sur le sujet veut bien m'informer, j'aime apprendre et répondre sans faire d'erreurs.

Bonne journée.
#44 - Le 31 janvier 2017 à 12h23 par Moyon, Saint-nazaire
43/
Vos commentaires sont positifs dites-vs? à quoi le voyez-vs? A part votre propre jugement sur leur bien fondé, qui d'autre pense qu'ils font avancer la situation (laquelle?) ?
Là où je vous rejoints c'est lorsque vs écrivez que je dis n'importe quoi, que voulez vous c'est un vrai régal de tenter de trouver cohérence ds vos pensées...
Vous prétendez avoir un très haut niveau de connaissances: offrez-les à d'autres afin de partager une solitude qui vous pèse bien que vs attestiez du contraire.
#45 - Le 31 janvier 2017 à 12h46 par Jean-Michel DOYON, St-nazaire
Mme Guillard: vous n'avez pas compris que le message n°36 de Wagner était ironique!!!
#46 - Le 01 février 2017 à 09h36 par Moyon, Saint-nazaire
Quelle que sera la réponse que Madame Guillard me fera, je suggère aux intervenants d'en revenir au débat que je définirais ainsi:
La poignée de contestataires riverains conduite par le sieur Jagot doit-elle arrêter le(s) recours en justice qu'elle a lancer, pour que l'intérêt général soit respecter en permettant la réalisation du projet?
NB: j'ajoute que M.Jagot habite je crois savoir un rez-de chaussée.
Par conséquent, en quoi l'érection d'un restaurant à plusieurs dizaines de mètres,changera la vue actuelle depuis chez lui?
#47 - Le 01 février 2017 à 09h58 par GUILLARD France, Loire Et Sillon
Mr DOYON, comment peut-on plaisanter sur des sujets graves de conséquences.

Je sais très bien que ce qui est bâtit illégalement, avant que toutes les procédures soient épuisées, sont rasés.

Les habitants de cette ville ont-ils besoin que l'on jette l'argent qu'ils donnent par les fenêtres?

Nous sommes sur une zone sismique.

Elle part de BOURGNEUF, baie qui a été formée suite un séisme.

NOIRMOUTIER était relié à BOURGNEUF, ce sont des ouvriers qui ont remblayés afin d'avoir un accès autre que par la mer, réaménagé depuis.

La faille va jusqu'à l'île de GROIX.

Les tremblements de terre ici sont faibles, mais ils existent.

Je ne dis pas que ces soit disant futurs restaurants seraient submergés, mais ?

Nous sommes sur des alluvions, coincés entre MER et BRIERE.

A l'Ouest des falaises rocheuses, pas tant que ça puisque l'érosion est très forte.

Certaines maisons en danger de tomber en mer.

Le GR34, sentier du chemin des douaniers

le prouve, c'est fragile.

J'ai travaillé assez sur le sujet, photos à l'appui pour savoir ce que j'avance.

Est: le " PETIT MAROC" était un PORT de substitution à celui de NANTES

La ville n'a pas la configuration de PORNICHET, ni de LA BAULE.

Il faut être " raisonnable" aérer un peu cet espace très convoité des habitants et des estivants, pourquoi le bétonner?
#48 - Le 01 février 2017 à 12h40 par Moyon, Saint-nazaire
Oh la la !!!
çà s'appelle "taper dans les boîtes!"
#49 - Le 02 février 2017 à 12h32 par professeur maboulette, St Naz
Il y a aussi avec ce recours , le problème des stationnements réduits dans ce secteur

et on sait depuis 1962 que "no parking = no business"
#50 - Le 02 février 2017 à 16h23 par Pierre Lapin, Saint-nazaire
Allez, posons-nous une autre question.
Pourquoi, la presse ne relate-t-elle pas davantage les débats du Conseil municipal en général et autour de ce projet en particulier ?

Pourquoi ni Presse Océan ni L'écho ni même Ouest France ne prennent-il le temps de reprendre les interventions des uns et des autres autour de ce projet ?

C'est peut être dans les tuyaux, on va dire ?

Pourquoi ?
#51 - Le 02 février 2017 à 18h38 par prajot, Saint-nazaire
Pierre Lapin,

tout à fait d'accord avec vous .Pourquoi la presse ne parle pas du conseil municipal? Y-at-il une gêne ?
#52 - Le 03 février 2017 à 15h37 par GUILLARD France, Loire Et Sillon
Je suis pratiquement la seule femme a participer au débats, je veux dire un " vrai débat"

Ce midi, sur TF1 quelle vue superbe sur la mer déchaînée devant la Place du Commando.

Les vagues qui passent par-dessus la protection côtière, déverse sur la piste de promenade.

Et le vent n'était pas si fort que ça !

Nous avons tous en tête la tempête de 1991 ( sauf erreur) les voiliers sur la route, près du monument Américain, dans les arbres!

J'ai toujours été très patiente, attendre est toujours bon afin de prouver que vous n'aviez pas complètement tort, ça viendra.

Eole n'est pas au plus fort de ses possibilités, ça viendra un jour ou l'autre.
#53 - Le 03 février 2017 à 16h13 par GUILLARD France, Loire Et Sillon
Ouest-France du 03/ 02/ 17:

Position des Députés sur la LOI LITTORAL:

"Mardi soir, les députés ont lu la proposition du SENAT visant a assouplir la LOI LITTORAL.

Les SOCIALISTES ont " repoussé les coups de boutoir" des SENATEURS qui ont tenté d'usurper ce texte en tailladant la loi littoral de 1986"

Selon Mme Viviane LE DISSEZ, Députée des Côtes d'ARMOR et Présidente du Conseil d'Administration du Conservatoire du LITTORAL.

Seuls deux des trente-et-un amendements ont été approuvés:

" le renforcement de la sécurité juridique des élus sur la problématique des " DENTS CREUSES" dans les hameaux et la possibilité donnée aux agriculteurs, forestiers et ostréiculteurs qui rencontrent des difficultés en cas de relocalisation, de s'implanter en discontinuité des agglomérations et villages.

La Députée formulant " qu'aucune atteinte à notre littoral NE SERA ETRE TOLEREE.

Pour ma part: Mr GROVALET et Mr MACRON pensent qu'ils sont assez puissants pour faire reculer, annuler la décision EUROPEENNE " Pas d'aéroport à Notre Dame des Landes aussi longtemps que la FRANCE n'aura pas donné d'explications sur les zones humides susceptibles d'y accueillir la faune et flore d'exception qui se trouve sur la zone.

De plus le délais de 5 ans est caduc donc pas d'AEROPORT ! des bons légumes, du bon lait de ferme!

Il faut rendre à CESAR ce qui appartient à CESAR !

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter