Saint Nazaire Infos

Saint-Nazaire : Les agents territoriaux déposent un nouveau préavis de grève

Les syndicats CGT, UNSA et FO ont adressé au maire de Saint-Nazaire un préavis de grève pour les journées du 11 et 14 octobre.

Rappel des revendications :

Régime Indemnitaire:

-  Pas de mise en place du CIA (complément indemnitaire annuel) Facultatif

- Maintien des primes retraites

-  Maintien du régime indemnitaire les 3 premiers mois d'arrêt

- Harmonisation de la participation de l'employeur à la mutuelle santé avec la CARENE

- Augmentation mensuelle de 60€ par agents, toutes catégories confondues, sans redéploiement d'autres prestations.

CAP:

- Plus de transparence et d'équité (note de la chaîne hiérarchique et comité de direction)

Condition de travail :

- Remplacement des départs en retraite et des postes vacants pour supprimer I'excédent de travail favorisant un mal être au travail

- Titularisation des contractuels depuis plus de 2 ans.

- Rétablissement du < dialogue social >

- Respect des élus du personnel et de tous les agents

04/10/2016 | 4 commentaires
Article précédent : « Trignac : Rien ne va plus entre le maire David Pelon et la CGT »
Article suivant : « Le conseil municipal de Saint-Nazaire perturbé par les revendications des agents territoriaux »

Vos commentaires

#1 - Le 04 octobre 2016 à 22h09 par dugar
à vomir...
#2 - Le 04 octobre 2016 à 22h15 par endoxa, Saint-nazaire
"ça va mieux" (marianne), "emploi: la sinistrose c'est fini" (ouest France), "records de fréquentation des manifestations d'été"...

« Je suis un élu heureux. Économiquement, ma ville ne s'est jamais sentie aussi bien. Le carnet de commandes des chantiers STX est rempli pour les neuf ans et demi à venir. Et Airbus a dix ans de travail assuré ». David Samzun, le maire PS de Saint-Nazaire, ne se fait de bile pour l'avenir économique de sa ville.(Télégramme de Brest, 2 oct. 2016)

Une déclinaison locale de la méthode coué nationale qui butte contre des réalités. Comment avec autant d'atouts économiques locaux, conduire une politique locale si approximative.

- la ville, en particulier son commerce, et ses habitants, notamment dans les quartiers "difficiles" ne bénéficient pas de l'embellie des chantiers. Imaginons la situation avec des industries en crise !
- l'immobilier est à l'arrêt. Qui veut venir dans une ville qui taxe et surtaxe... et engage une politique, sans résultat concret, aux finances non maitrisées, qui se traduira sans aucun doute par des hausses significatives d'impôts dès la fin de cette mandature.
- une dynamique de projets à l'arrêt, maladroitement camouflée derrière un jargon technocratique brouillon: plan stratégiques, chartes et concertation, par ci et par là, et un urbanisme errant (démolitions, report de projets comme Le France, travaux au rabais comme L. Blum ou la tranche 3 du front de mer, ou l'arrêt de l'usine élévatoire)
- un cynisme local face à la cession aux intérêts chinois de STX.

Et aujourd'hui, plus préoccupant, des agents municipaux en grève pour des motifs inédits: le mépris ressenti, l'absence de dialogue social.

Que se passe t il à Saint-Nazaire ? La bâtisseuse confrontée à une petite entreprise de démolition.

Mois après mois, pour l'observateur local, on mesure la dégradation. A qui cela profitera t il ? Tout est à craindre.
#3 - Le 05 octobre 2016 à 06h20 par Doliprane, Politiquement Incorrect
Mépris , dédain, fatuité

Ces mots représentent bien l'attitude de not bon maire et de sa garde rapprochée envers ses contradicteurs.

Un mois un quartier :quand not bon maire va à la rencontre de SES administrés. Non pas de dialogue , le monologue de sa part.
Si vous avez le malheur de demander une explication ou un souhait, le menton se hausse, le sourcil se fronce, une moue dédaigneuse apparaît

****Attention Modérateur**** voir http://www.media-web.fr/charte-du-commentaire-69-75-366.html
#4 - Le 05 octobre 2016 à 11h18 par J.R., Dallas
Entièrement d'accord avec Doliprane.
Demandez au habitants du quartier de Sautron comment se passent les réunions de soit disant "concertations". Ils ont quittés la dernière réunion avant sa fin.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter