Saint Nazaire Infos

Saint-Nazaire : le Parti socialiste a gelé l’investiture de David Samzun pour l'élection municipale

Selon une information exclusive de Presse Océan , Olivier Faure président du Parti Socialiste a gelé l’investiture du maire sortant David Samzun. Suite à la mission d’enquête à la mairie le PS a considéré que le maire aurait du sauvegarder la parole des lanceurs d’alertes.

Olivier Faure répondant à Presse Océan a déclaré :

« C’est le bureau national du parti socialiste qui tranche la question des investitures. Mais oui, à ce stade, il est acté qu’il n’y a pas de possibilité d’accorder l’investiture socialiste au maire sortant. La situation sera gelée tant que des discussions ne seront pas engagées avec la ville et qu’un éclaircissement de la situation soit obtenu.

Il y a un certain nombre d’indices qui laissent à penser que s’est développée une culture sexiste... la suite dans Presse Océan

Le maire de Saint-Nazaire se trouve dans une situation délicate sur le plan politique. Est-ce que le Parti Socialiste court le risque de perdre la mairie ? Olivier Faure a conclu "Il n'y a pas d'omerta au parti socialiste"

10/08/2019 | 8 commentaires

Vos commentaires

#1 - Le 10 août 2019 à 11h02 par Chloé, Saint-nazaire
De toute manière, il y avait une situation délicate. Le Maire a pris dans sa majorité deux élus Modem.Les membres écologistes de sa majorité devraient selon la ligne Jadot sortir de la majorité pour faire une liste.La constitution d'une liste de gauche PS, PCF écologistes est compromise par la mise au placard de deux élus communistes et d'élues socialistes. Celles et ceux qui ont été mis au placard n'ont pas dit leur dernier mot notamment Laurianne Deniaud qui en tant qu'ex-responsable nationale des jeunesses socialistes a gardé des amis dans les hautes sphères des restes du PS. Il y a deux tendances chez les élus PCF, l'une plus gestionnaire que l'autre. Le PCF n'a visiblement pas envie d'aller avec LFI, le NPA et l'autre morceau du PS Générations S. Les vieux partis sont bien malades, à force de se plier aux institutions antidémocratiques de la Vème République, aux institutions pas plus démocratiques de l'UE. On n'est pas encore dans le "dégagisme" à l'algérienne mais ça pourrait venir. Les gilets jaunes ont commencé à soulever le couvercle qui pèse sur la vie politique. Le dernier avatar de l'absence de démocratie, c'est le vote du CETA. Au lieu d'écouter les agriculteurs le Gouvernement a fait du commerce international son crédo. Mais à qui profite le commerce international?
#2 - Le 10 août 2019 à 13h07 par DJW
Et bah il candidatera LREM ou une bien une liste DVD ou DVG, quelle différence ?
#3 - Le 10 août 2019 à 14h50 par Nazairienne
C était quoi cette mission d écoute?
Comme l aurait écrit Michel Onfray"quand on croit à la politique on a la manie du prie-dieu, delà messe,du sermon,des excommunications,de l'eau bénite ,du cathechisme,du bûcher ,du bouc émissaire, du bréviaire , des burettes,des oraisons,mais surtout de l'eau bénite "
Monsieur Faure que venez vous mettre votre nez dans les"affaires"nazairiennes
#4 - Le 10 août 2019 à 15h54 par Lemere
@ Chloé Tres Bonne analyse
#5 - Le 10 août 2019 à 19h30 par Salmon, Saint Nazaire
Quel micmac ça annonce. Va falloir la jouer très très fine pour le maire actuel...les cerveaux doivent fumer sévère...les prochaines semaines, on va voir les dents rayées le parquet.
Une mairie qui ne serait plus à gauche ? Quel bouleversement ce serait...
#6 - Le 11 août 2019 à 08h34 par Chloé, Saint-nazaire
Nazairienne a écrit
"Monsieur Faure que venez vous mettre votre nez dansles"affaires"nazairiennes"

Visiblement votre dépit vous aveugle. Faure n'est venu "en mission d'écoute" que parce que ses ami(e)s de la section PS de Saint Nazaire dont Laurianne Deniaud le lui ont demandé. La section PS tire son existence de ses ancêtres socialistes et maintenant presque uniquement de ses élus municipaux et Carene. Il y a quand même quelques postes intéressants. La section socialiste a été désertée par les militants syndicaux, associatifs...A partir du ciment uniquement municipaliste il y a forcément des clivages pas très politiques.Faure est l'héritier national légitime du flacon PS. La section socialiste nazairienne est aussi héritière du flacon PS. La maison nationale a éclaté. Samzun a voté Macron dès le premier tour. UN bras de fer se dessine donc:
-soit Samzun met de l'eau dans son vin sur la question des élus placardisé(e)s et il a l'étiquette du PS officiel
-Soit il reste droit dans ses bottes et perd l'onction officielle.
Entre ces deux cas de figure on ne peut exclure que des candidats locaux de la section PS intéressés par la place de Maire sortent du bois.
Ainsi va la vie politique. Quand on sait que de Rugy commença sa carrière politique comme écologiste, puis demanda l'onction du PS pour être député, puis devint macroniste, on a pas de mal à penser que trop d'élus passent d'une organisation à une autre pour des raisons peu reluisantes.

Sur le plan local, les élus des autres partis n'ont rien fait pour le rachat du Partenariat Public-Privé qui asphyxie l'hôpital, alors que l'une des plus grandes mobilisations sociales dans la fonction publique hospitalière se développe. Il est temps que la vie politique cesse d'être hors sol comme pour le CETA.
#7 - Le 11 août 2019 à 11h52 par shogun, Saint-nazaire
Dramatique pour les élus du PCF ,plus aucune base électorale à St Nazaire, certains choisirons les convictions et seront laminés d'autres plus nombreux iront à la soupe comme Manara (stupide et ignare) et pourront se gaver
#8 - Le 13 août 2019 à 16h10 par Chloé, Saint-nazaire
La section PS enverra-t-elle quelqu'un à la Rochelle?Des militant(e)s iront ils ou elles à titre individuel?
"Au PS, les violences sexistes et sexuelles au menu de l’université d’été
Au terme de la mission d’écoute dépêchée à Saint-Nazaire, le bureau national du PS, réuni le mardi 23 juillet, a édicté un certain nombre de recommandations. La mise en place d’un dispositif d’écoute des personnes dénonçant des faits de violences ou de harcèlement a été actée, et des référents vont être formés dans chaque fédération. Un seul mot d’ordre prévaut : « Aucune lanceuse d’alerte, aucun lanceur d’alerte, ne peut subir de sanction déguisée ou d’exclusion de liste de candidats. » Un guide des élus, des militants et adhérents, « manifeste socialiste contre les violences faites aux femmes », doit être élaboré afin que « les responsables de collectivités humaines ne se retrouvent pas démunis » face à ces situations.
Un premier atelier de sensibilisation est programmé le 24 août lors du Campus de la Rochelle, version 2019 de l’université d’été du PS."

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter