Saint Nazaire Infos

Saint-Nazaire : Le front de mer sera aménagé jusqu’à l’usine élévatoire

Au printemps 2017, la 3e tranche du front de mer sera terminée. Les travaux débuteront l’an prochain pour prolonger « l’esprit front de mer » vers le centre ville.

Le front de mer de Saint-Nazaire est une authentique réussite qui fait quelquefois rêver les élus de La Baule quand ils réfléchissent à la requalification de leur remblai.  La 3e tranche de travaux a été présentée au conseil municipal par Laurianne Deniaud.

L’avenue Léon Blum sera en partie transformée en promenade entre le bord de mer et la place Blancho. Tout en gardant la double circulation, elle sera réduite dans sa largeur pour permettre une liaison dédiée aux piétons et aux vélos, avec arbustes pour créer une ambiance littoral.

Le Boulevard du Président Wilson (jusqu’à la sous préfecture) fera place à une pelouse et une promenade piétonne côté mer, tout en gardant un double sens de circulation pour les voitures et une voie réservée aux vélos. Le muret sera supprimé au profit d’une main courante en inox.
Après le Boulevard du Président Wilson, les itinéraires pour piétons et cyclistes seront prolongés au plus près de l’eau jusqu’au boulevard de Verdun. Une fois passée la place du Commando, ils se faufileront entre les pins parasols, pour ensuite franchir l’écluse sud actuelle et arriver à l’usine élévatoire… qui deviendra alors le point d’arrivée (ou de départ) d’une magnifique promenade en bord de mer de près de 3 km.

La place du Commando

La place du Commando va être complètement remodelée.
Objectif : limiter le flux automobile aux abords de la place pour mieux l’ouvrir vers la plage et assurer une continuité sécurisée piéton/vélo avec le bord de mer. Le boulevard de Verdun sera donc dévié pour contourner la place par le Nord et libérer un espace unique… qui pourrait devenir un lieu de prédilection pour des soirées en bord de mer, à prendre un verre sur une terrasse de café ou de restaurant…

David Samzun verrait bien un port de plaisance venir compléter et s’intégrer dans ce nouveau paysage.

Sur la question de l’enfouissement des lignes prévues dès 2015 lors de l’aménagement du front de mer, Désirs de ville demande « l’organisation d’un groupe de travail pour lister les rues qui pourraient bénéficier d’un enfouissement des lignes, d'évaluer le coût total d’un enfouissement des lignes et d’en définir une planification. »

Auteur : JBR | 05/10/2014 | 12 commentaires
Article précédent : « PEPS Eureka stimule la mémoire et les neurones »
Article suivant : « Conseil Municipal : La subvention au fonds d’urgence de Gaza ne fait pas l'unanimité »

Vos commentaires

#1 - Le 05 octobre 2014 à 18h25 par leroux, Saint Nazaire
une tres bonne chose,mais les finances dans tout cela ? c est tres bien d embellir le front de mer,mais ces sales blockaus tous pourris,quant vont ils sautes,c est vraiment affreux ce coin du port cela depareille tout,c est sombre....et pourquoi ne pas faire ce port de plaisance a la place de ces horreurs..de la guerre,il y en a assez sur le litoral.ca embellirait saint nazaire.
#2 - Le 06 octobre 2014 à 09h20 par chaussette
Un port de plaisance...?
Je me rappelle il y a quelques années quand l'opposition avait fait cette proposition. La Mairie avait posé son "non" bien vite....
Content que Monsieur Samzun y resonge aujourd'hui
#3 - Le 06 octobre 2014 à 09h22 par chaussette
"sales blockaus tous pourris"
Vous voulez sûrement parler de la base sousmarine qui abrite aujourd'hui un musée, des commerces...?
#4 - Le 06 octobre 2014 à 17h34 par Andréa
la base sous marine est indissociable de la ville de saint-nazaire, vouloir la supprimer serait une ineptie

pour ce projet 3 front de mer : combien cela va-t-il encore coûter ?

cet embellissement aurait dû être fait progressivement il y a des années et tout d'un coup la mairie se réveille mais en même temps elle veut du haut de gamme à saint-nazaire, nous nazairiens devions nous contenter ce front de mer mais le "fric" non
#5 - Le 19 juin 2015 à 13h29 par Gaumont philippe, Esbly
Bonne initiative, il est plus que temps de faire envie pour cette ville magique et culturelle, (construction navale et aéronautique, nombreuses plages, opération charriot....) Peut-être l'occasion de refaire le balisage en couleur du boulevard de mer (cohabitation pénible entre piéton et vélo), et dégager quelques friches autour du port... Il manque une référence au paquebot France dans la ville (reproduction d'une cheminée ou de la proue du navire sur un rond-point...) Recentrer l'activité commerciale du centre ville.
#6 - Le 22 juin 2015 à 19h35 par la rubarbe, St Nazaire
10 milions d euros pour du bétonnage de luxe . Est ce bien le moment ?

COnstruire des résidences étudiantes est plus utile , il en manque 1 million dans le pays et on ne fait rien, socialiste ou sarkosistes, on s en fout , on a les moyens de loger ses gosses .
Le front de mer neccessite un toilettage , des plantations, des bancs et chaises , des fontaines d 'eau pour faire ses pieds, etc, mais sans plus , pourquoi tant de luxe ? qui a demandé des jeux d eau ? on veut de quoi attacher son vélo, boire un coup d eau fraiche, s asseoir sur le muret, rouler à vélo sous les arbres à l ombre , et nettoyer le sable, le reste c est du luxe et ça va gener les voitures qui n ont pas de places suffisantes sur 1 km à la ronde déjà - Mettez nous une baraque a pizza ou a frites place du commando et l animation se fera toute seule , conservez les parkings existants, plantez des arbres des fleurs et des chaises, et supprimez ces monuments commémoratifs, il n y a que ça sur ce front de mer , mettez les au cimetière briandais à coté de la stèle aux 230 apprentis de 14 ans tués par les anglo-américains dans les bombardements aveugles. Et ainsi on économisera 9,5M€ pour pouvoir rénover VIlles martin et faire plein d autres choses ... ( des pistes cyclables pour les gosses qui vont au college - il parait qu il n y a pas de sous pour des panneaux et des clignotants "30kmh "aux écoles MDR !!!)
#7 - Le 23 juin 2015 à 10h21 par Jégrandi issi, Saint-nazaire
Olà! La rubarbe, çà n'est pas comme le "chichon"! çà ne ce fume pas !
Consommez-là avec modération, vos propos n'en seront que plus crédibles.
Visiblement y'à du boulot!
#8 - Le 30 juin 2015 à 14h02 par mahé, Saint-nazaire
Tout n'est pas blanc tout n'est pas noir, c'est toujours le jeu du subtil équilibre de la décision à prendre.

C'est vrai qu'il y a des sous à mettre ailleurs, un peu partout, mais il faut aussi finir ce qui est commencé.

Et une place où les jeunes et moins jeunes peuvent se retrouver de jour comme de nuit pour boire un verre, cela manque.
Et cela évitera les allers-retours alcoolisés à Pornichet. C'est un constat qui revient régulièrement, depuis les nombreuses années que je passe à st naz.

Une chose qui me semble en revanche aller de bon sens (et surtout aujourd'hui en pic de canicule), c'est de laisser des arbres sur cette place. Ne pas tout minéraliser, laisser une place à la nature, faire de l'ombre naturellement, éviter de gâcher 20 à 30 ans de croissance de ces platanes pour replanter des plants chétifs qui mettront autant de temps à retrouver cette stature ne me semblerait pas si idiot.

N'avons-nous jamais apprécié prendre un verre sous un arbre plutôt que sous un parasol ?
Une place arborée n'est-elle pas plus agréable à l'usage et à l'œil ?

Les expériences de villes ayant minéralisé complètement leurs places (Besançon, Nantes etc) devraient servir de leçon.

Plus d'avantages à les laisser qu'à les enlever.
Là aussi dans l'équilibre des décisions, il faut choisir le moins pire, et si l'on doit faire table rase des aménagements antérieurs, il faut composer avec les éléments de nature en ville qui restent, à l'instar des opérations d'aménagement en milieu rural où l'on conserve précieusement les haies et où l'on compose avec.
On en peut plus aménager sans l'environnement. L'aménagement urbain ne fait pas exception.

Merci pour les futures années (qui ne risquent pas d'être moins chaudes), les futurs habitants et les futurs usagers de cette place de prendre cela en compte. Et désolé si c'est trop long, mais il fallait que ça sorte.
#9 - Le 01 juillet 2015 à 14h25 par jean-yves
Pour Gaumont philippe:
Rassurez-vous en ce qui concerne la cohabitation piéton-vélo.
Ainsi que vous l'avez surement remarqué, l'esplanade du front de mer est devenue une aire piétonne entre la rue Julien Mansard et l'avenue Léon Blum.
Et grâce à la mise en place d'une police municipale, nous verrons peut-être bientôt des contrôles de vitesse pour les vélos (limités à 6 km/h dans une aire piétonne), comme à Cagnes-sur-Mer. Quel beau résultat d'une politique "avancée" pour faire progresser les déplacements dits "doux". Quelle "vision d'avenir" que cet aménagement décrié avant même sa mise en place par les cyclistes car dangereux du fait de la cohabitation, mais soit-disant "assumé" par les politiques en charge d'alors. A croire que leurs successeurs ne veulent pas assumer, eux.
Et, pour finir, voilà comment on échappe à une obligation légale de faire un aménagement cyclable lors de travaux de rénovation de chaussée: on fait semblant de faire quelque chose en prétendant assumer, puis on revient en arrière. Attention pour la suite, donc.
#10 - Le 01 juillet 2015 à 19h18 par Jégrandi issi, Saint-nazaire
Réjouissons-nous de l'achèvement de l'embellissement de notre ville côté mer.
J'ai bien aimé la vidéo de présentation de cette 3è phase (site mairie).
Ceci-dit, toujours la question de l'animation de St.Nazaire: j'espère qu'à la différence avec aujourd'hui, TOUS les professionnels de la bouche concernés par la mise à dispo d'un bel outil touristique sauront se montrer dignes et joueront le jeu en relevant le challenge des horaires d'ouverture.
Sinon j'oserais parler de faute professionnelle grave !!!
#11 - Le 03 juillet 2015 à 14h50 par la rubarbe, St Nazaire
dans le magazine municipal de juillet page 10 on voit bien qu il ne restera que 30 sapins sur les 70 beaux arbres actuellement présents qui nous donnent ombre et oxygene en supprimant le co2 et la pollution ambiante (arbre a feuilles = filtre à poussières) - Plus tard on supprimera ces 30 sapîns car " les racines abiment la chaussée" Et non "jégrandiici", je n ai pas fumé de chichon et je ne veux pas d une place minérale qui serait un hautlieu du chichon, mal fréquenté- cqfd - un espace naturel et agreablement aménagé suffira, de même pour le muret, quel est le progres a laisser le vent envoyer le sable sur le boulevard ? les anciens étaient plus malins ( double rangée d 'arbres = ombre au centre et fraicheur naturelle, et muret pour l ensablement etc..)
#12 - Le 03 juillet 2015 à 22h27 par Jégrandi issi, Saint-nazaire
En ayant fumé le chichon, on aurait pu vous excuser de si mal argumenter: là ...
Tournez-vous vers la mer, votre capacité à brasser de l'air renverra le sable sur la plage!

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter