Saint Nazaire Infos

Saint-Nazaire Le conseil municipal a attribué les commissions et voté les indemnités des élus

Lors de la dernière séance du conseil municipal les élus ont procédé à l’élection de ceux qui siégeront dans les différentes commissions

Commission des finances :
majorité – 5 sièges
- Martin Arnout
- Laurianne Deniaud
- Lydie Mahé
- Yvon Renévot
- Sarah Trichet-Allaire

opposition – 3 sièges
- Stephanie Sutter
- Ludovic Le Merrer
- William Duval

Développement durable - développement urbain et habitat

majorite – 5 sièges
- Laurianne Deniaud
- Christophe Cotta
- Violaine Lucas
- Alain Manara
- Pascale Hameau

opposition – 3 sièges
- Stéphanie Sutter
- Ludovic Le Merrer
- Pierre-Yves Vincent

Solidarités et affaires sociales

majorité – 5 sièges
- Régine Le Bail
- Pascale Clément
- Françoise Lestien
- Emmanuelle Bizeul
- Fabrice Bazin

opposition – 3 sièges
- Jean-Claude Blanchard
- Dominique Trigodet
- William Duval

Culture
majorité – 5 sièges
- Jean-Jacques Lumeau
- Maribel Letang-Martin
- Françoise Lestien
- Nicolas Carrey
- Béatrice Rouille

opposition – 3 sièges
- Gauthier Bouchet
- Florence Beuvelet
- Pierre-Yves Vincent

Sport

majorite – 5 sièges
- Gaëlle Benize
- Jean-Luc Guyodo
- Kada Mahour
- Alain Manara
- Philippe Deguiral

opposition – 3 sièges
- Stéphanie Sutter
- Jean-Michel Texier
- Sandra Vandeuren

Éducation et jeunesse

majorité – 5 sièges
- Xavier Perrin
- Maribel Letang-Martin
- Gaëlle da Silva
- Emmanuelle Bizeul
- Sarah Trichet-Allaire

opposition – 3 sièges
- Gauthier Bouchet
- Virginie Boutet-Caille
- Sandra Vandeuren

Les indemnites des élus

Le conseil a aussi fixé les indemnités des élus.
Saint-Nazaire appartient à la strate démographique dont la population totale est comprise entre 50 000 et 99 999 habitants.

Il a été proposé au conseil les indemnités suivantes :
- le maire indemnité brute 4 135 € ;
- 1re adjointe 4 500 € ;
- les adjoints en charge des ressources humaines et des finances : 3 000 € ;
- les autres adjoints 1 900 € ;
- les conseillers municipaux titulaires d’une délégation 545 € ;
- les conseillers municipaux 228,09 €.


Gauthier Bouchet du FN proposa une autre indemnité pour les élus : « Tout d’abord, et parce que nous sommes une opposition constructive et non de principe, nous percevons d’une manière positive le choix, par la CARENE, d’une baisse significative des indemnités allouées aux élus communautaires, suite à la séance du 22 avril dernier. Nous ne pouvons, Monsieur le Maire, que vous encourager à poursuivre cet effort, au-delà de la communauté d'agglomération que vous présidez, en vous engageant de même concernant le conseil municipal de Saint-Nazaire lui-même. En conséquence, et comme dans quelque 1300 conseils municipaux de France, les élus rassemblement bleu marine de cette assemblée demandent à la majorité une baisse des indemnités des élus de 30 % par rapport aux chiffres proposés dans ce tableau récapitulatif. Ainsi donc, avec la proposition de baisse des indemnités des élus municipaux formulée notre groupe, nous arriverions à des indemnités mensuelles respectives de :
- 2 894 € pour le maire ;
- 3 150 € pour la première adjointe au maire ;
- 1 330 € pour les adjoints restants, à l’exception des quatrième et huitième ;
- 2 100 € pour les quatrième et huitième adjoints au maire ;
- 382 € pour les conseillers municipaux délégués ;
- 160 € pour les conseillers municipaux d’opposition. »

L'élu d'opposition n’a pas été entendu par la majorité.









 

Auteur : JBR | 04/06/2014 | 3 commentaires
Article précédent : « STX : la SNCM pourrait être reprise avec le projet d'achat de ferries »
Article suivant : « Piscines en fête 2014 : une journée aquatique en famille »

Vos commentaires

#1 - Le 05 juin 2014 à 08h34 par bob44
C'est bien mignon de proposer de baisser les indemnités des élus sous prétexte de solidarité dans les efforts à accomplir. Il faut toutefois aussi être raisonnable. Une indemnité brute de 4135 € brut pour assumer la fonction de Maire d'une ville aussi importante que Saint-Nazaire, avec la charge, les responsabilité, les savoirs faire et savoirs être, ce n'est pas beaucoup. Il y a peut être à limiter des cumuls, mais les indemnités telles qu'elles sont votées ici sont bien raisonnables.
Il ne faut pas par pure démagogie dévaloriser l'engagement au service de la nation que représente un mandat d'élu.
#2 - Le 05 juin 2014 à 10h10 par Leo, Sn
Peut être aurait il été plus juste dans votre compte rendu de faire part des interventions qui ont fait face à celles du FN, cité elle in extenso et qui ont rappelé la pratique des villes FN en la matière. De rappeler également la baisse des indemnités à la Carene, que vous n'avez pas mentionné
La complaisance de plus en plus fréquente de Saint-Nazaire Infos avec le FN est pour le moins
#3 - Le 07 juin 2014 à 12h25 par Franck Berthelot, St-nazaire
Bob: je vous rassure, le maire ne va pas mourir de faim. En plus de la mairie, il cumule l'indemnité Carène (équivalente) et bien d'autres, qui lui offrent un cumul global de plus de 10 000€.

Réduire les indemnités des élus, c'est symbolique, mais il faut savoir que ça pèse tout de même près de 700 000€ dans le budget annuel.

Léo: Pourquoi dès qu'il s'agit du FN faudrait-il rappeler ce qu'ils font... ailleurs qu'à St-Nazaire?

Etrange comme raisonnement. Quant il s'agit d'autres partis, personne ne leur rappelle leurs casseroles dans d'autres villes, régions.

Laissez-les faire leurs preuves. Que ça plaise ou non, c'est le choix des nazairiens.
Ils ont préféré 3 élus FN à des élus DVG ou EXT G. Ca s'appelle la démocratie. Dont acte.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter