Saint Nazaire Infos

Saint-Nazaire - Langon, dimanche au Pré-Hembert

Le Sporting reçoit Langon dimanche à 15 heures au Pré-Hembert dans un match décisif pour la suite de la saison.

Alors qu'il pointe à seulement deux points du dernier Hagetmau qu'il recevra dans quinze jours, on se rend compte qu'un échec contre les Girondins le mettrait dans une position très délicate avant d'aller à Colomiers, le leader invaincu du championnat.
La saison dernière, les Nazairiens avaient disputé une de leur meilleure rencontre au Pré-Hembert contre les langonnais, il faudra s'en souvenir car cette équipe à égalité de points possède des arguments comme en atteste la valeur de ses joueurs et de son collectif.
Un paquet d'avant compact, un jeu de mouvement séduisant avec de bons trois-quarts, et un buteur Lavie qui s'avère souvent déterminant.
« Il nous faut travailler avec beaucoup plus de précision sur les derniers gestes pour pouvoir être plus efficace. » Se veut exigeant Laurent Lacrotte, l'entraîneur, déçu par la défaite face à Colomiers
 « L’implication des joueurs a été totale et je tiens à les féliciter pour ce bloc de trois matchs que nous venons de réaliser. »Poursuit-il.
En effet, après avoir tenu en échec Lavaur sur ses terres, battu nettement Hagetmau et perdu avec les honneurs face au leader, Langon est dans une situation analogue aux portuaires.

D'où une rencontre sur fond d'inquiétudes pour les deux équipes dont le perdant pourrait plonger du coté obscur, synonyme de lutte pour le maintien.
Et là, pas question de compter sur Dark Vador pour vous sortir de l’ornière.
 
À Saint-Nazaire, la trêve aura fait du bien pour recharger les accus et récupérer les blessés.
À part Mencel, tout le monde sera sur le pont, et Fabrice Gaudet espère que son équipe trouvera enfin l'efficacité.
« Pour nous, un seul mot d'ordre, gagner le match, et peu importe les moyens. » Insiste-t-il.
Le projet de jeu de son équipe se met petit à petit en place, mais le manque d'efficacité a pu instiller un peu le doute dans les esprits.
Pourtant, en récupérant ses piliers Ney, Wey et Ségur en possession de tous leurs moyens, on peut penser que la mêlée portuaire, un peu chahutée ces temps derniers, va retrouver son meilleur niveau.
Alors, retrouvant ses valeurs de combat et de conquête, le Sporting pourra lâcher sa cavalerie qui ne manque pas de moyens.
« Les joueurs sont motivés et ne lâcheront rien. » Affirme Fabrice Gaudet qui attend beaucoup de ce match.
Les supporters nazairiens aussi !
 

SNR le groupe

Kuruvoli - Omondi, Dorbeaux, Krancz, Penaud, J.Bidau, M.Bidau, Haentjens - Robin, Guilloux, Dorbeaux, Fornier- Veuillet, Brau, Mary, Valentini, Gauché, Mauahiti, Fichot, Kanoukounou, Wey, Ney, Ségur, T.Kerdrain, Parriel, Drogon - Haentjens, M.Bidau, Robin, Valentini, Gauché ou Mauahiti, Havlicek, Kerdrain, Ségur ou Verkyndt
Entraîneurs Fabrice Gaudet, Laurent Leflamand.

Langon le groupe
Sourillan, Fouquet, Balangué, Meret, Lesgourgues, Sebire, Plantey, Delage - Cabannes, Lavie - Berthelemy, Dessis, Hubert, Etchegarray, Violle, Martin, Moges,Pruvot ,Malterre, Politte - Feille, Dospital, Baquet,
Entraîneurs Laurent Lacrotte, Fabrice Lalanne.

 

Auteur : Fernand Bonaguidi | 01/12/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Saint-Nazaire l’emporte sur Langon dans la tempête 19 à 12 »
Article suivant : « Le rugby féminin à Saint-Nazaire »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter