Saint Nazaire Infos

Saint-Nazaire : Joël Batteux, ancien maire, met de l’huile sur le feu

L’ancien maire de Saint-Nazaire est sorti de son silence pour soutenir David Samzun et s’en prendre vertement à Laurianne Deniaud. L’ancien maire reprend la parole pour évoquer cette triste affaire de harcèlement sexuel d'une façon pour le moins surprenante.
image d'archive
image d'archive

Joël Batteux estime que Laurianne Deniaud « prend la lourde responsabilité d’affaiblir la majorité du Conseil municipal par des manœuvres d’appareil d’une autre époque. » La majorité du Conseil municipal est elle plus importante qu’un soupçon d’agression sexuelle au sein de la mairie ? L’ancien maire de Saint-Nazaire a une drôle de notion de la valeur des choses.

L’ancien maire évoque « l’affaire Deniaud » rien que ça ! Alors qu’il s’agit de soupçons d’agression sexuelle d’un adjoint envers une élue.

Joël Batteux poursuit : « Madame Deniaud s’érige en avocate/procureure. Elle exige du Maire des sanctions contre celui qu’elle préjuge coupable, allant même jusqu’à lui demander d’obtenir qu’il retire sa plainte contre elle. Mais de quel droit ?»

Il est aussi très critique sur l’action de Madame Deniaud en tant qu’adjointe à l’urbanisme… « Madame Deniaud ne s’est pas fait remarquer par son activité municipale, par certains permis de construire scabreux. » Permis qui ont certainement été voté par la majorité à la commission d’urbanisme..

Joël Batteux met de côté l’importance de cette affaire dont il ne dit pas un mot. Que ce, serait-il passé s’il était toujours aux commandes ? Il termine :  «Je serais bien le plus mal placé pour reprocher à David Samzun de ne pas faire allégeance aveugle à la direction du Parti. De tout cela, je me presse de rire….Comme beaucoup de nazairiennes et de nazairiens, en attendant que la justice mette fin à cette piteuse histoire, et que l’arroseuse finisse par être arrosée.»

Une manière de mettre de l’huile sur le feu qui ne grandit pas Joël Batteux.

Auteur : NG | 25/06/2019 | 6 commentaires
Article précédent : « Les élu·e·s socialistes #ilsnenousferontpastaire réagissent : L'inversion des responsabilités, ça suffit ! »
Article suivant : « Saint-Nazaire : Les élus socialistes du collectif #ilsnenousferontpastaire se félicitent de la décision de la direction du PS »

Vos commentaires

#1 - Le 25 juin 2019 à 15h09 par regard, Saint-nazaire
Lamentable le JOJO belle mentalité préférer la cohésion de la majorité à une agression sexuelle.
#2 - Le 25 juin 2019 à 16h52 par Ric la houppe, Penhoet
Quand Joel parle, en général , les mecs de 75 Kg écoutent ...Joel c est du lourd .
#3 - Le 25 juin 2019 à 20h01 par Moyon, St.nazaire
- Il y aura "agression sexuelle " lorsque la justice l'aura éventuellement indiqué.

- Puisque la justice ne rend encore pas de jugement, Batteux ne l'évoque pas.

- Ce qui est certain c'est que l'ancien maire connait parfaitement les arcanes, les intrigues du PS, même l'actuel,celui qui de Solférino est descendu dans un Algéco !
Il connait Samzun et Deniaud qui ne doit son parcours qu'à son appartenance au parti.Nul doute qu'elle s'est saisie de "l'affaire" vieille de plusieurs mois pour déstabiliser Samzun : çà a toujours marché comme çà au PS. le harcèlement éventuel est un sujet porteur, autant s'en servir pour satisfaire ses ambitions ?
Encore une fois il faut attendre les conclusions de la justice, en attendant pensées vers la personne directement concernée par les faits, si avérés.
#4 - Le 27 juin 2019 à 17h07 par Wagner
Si même le grand bétonneur qu'était Batteux trouve à redire sur la bétonisation absurde sous l'ère Deniaud...

C'est vous dire la catastrophe que l'ont subie depuis 5 ans à Saint-Nazaire.

Par ailleurs, l'article mentionne une commission d’urbanisme, existe-elle encore au moins ? Je sais même pas si UN SEUL projet a été retoqué ces 3 dernières années.
#5 - Le 02 juillet 2019 à 12h50 par Ric la houppe, Penhoet
contre la canicule et pour que les enfants s'amusent dehors, ( et les vieux aussi) j ai fait un rêve : à chaque nouvel immeuble = un nouvel espace vert public arboré à 2 pas , et ça dans chaque quartier …Est ce illusoire ? trop demandé alors qu on va sur mars ?
#6 - Le 02 juillet 2019 à 17h06 par Wagner
La municipalité va à l'encontre de ça: ce qui a le vent en poupe chez les charlatans actuels c'est le BIMBY, c'est à dire diviser les jardins pour spéculer et bétonner.

Les arbres disparaissent, les espaces verts aussi et c'est prétendument é-co-lo-gique: + d'habitants au m² c'est l'avenir.

Mais en contrepartie on cale des plantes vertes sur les toits alors qu'il a été démontré que l'impact bénéfique sur l'environnement est très très anecdotique.

A l'heure où la France a souffert de la canicule pendant 8 jours, c'est juste "drôle" de voir à quel point cette idée de charlatan a été mise à mal. On le savait depuis le début.

Ça se paiera aux prochaines municipales.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter