Saint Nazaire Infos

Saint-Nazaire : #ilsnenousferontpastaire remercie les instances nationales du PS

"Après des mois éprouvants au sein de l’équipe municipale de Saint-Nazaire qui ont conduit à la démission de plusieurs d’entre-nous au début de l’été, les mots courageux d’Olivier Faure dans son interview à Presse Océan et les premières déclarations publiées dans la presse suite à la mission d’écoute du PS sont d’un très grand réconfort pour les militant·e·s et les élu·e·s que nous sommes, attachées à notre ville comme à nos valeurs.

Nous avions alerté Olivier Faure le 1er juin dernier face à la situation à Saint-Nazaire, après la fin de non-recevoir du secrétaire de section faite à notre demande d’une communication auprès des militants. Nous avions salué la mise en place d’une mission d’écoute, nous prenons aujourd’hui acte de la décision prise par le bureau national du PS suite au rapport de cette mission, gage d’une réelle prise de conscience sur ces sujets. Nous saluons le message très important qu’elle envoie aux femmes, qui, dans des entreprises, des collectivités, des partis, sont encore nombreuses à avoir peur de parler. 

La démarche des élues qui ont alerté le maire face à un témoignage de violences sexuelles potentielles, face à un climat sexiste et sexualisant était bien légitime. La stigmatisation et la marginalisation que nous avons subies suite à cette alerte n’étaient pas normales. Il n’y a évidemment aucun “complot” et nous remercions Eric Provost de sa prise de position lucide et responsable sur ce sujet, parue dans “Le Monde". 

Le PS a également annoncé la mise en place d’une cellule d’écoute et d’une formation sur les questions de violences sexistes et sexuelles dès ses prochaines universités d’été. Ces initiatives seront sans aucun doute précieuses pour que notre famille politique puisse demain accompagner avec bienveillance la libération de la parole des femmes.

La réaction du candidat David Samzun, à la décision des instances nationales du PS, dans son communiqué publié avec les moyens de la mairie, est incompréhensible. Pourquoi disqualifier et caricaturer à ce point la démarche du parti dont il est issu ? Comment peut-on regretter de ne pas avoir été entendu par une mission qu’on a refusé de rencontrer ? Comment peut-il nier avoir sanctionné les lanceurs d’alerte alors qu’il a lui-même annoncé en conseil municipal qu’il écarterait tous les élus signataires de #ilsnenousferontpastaire ?

Nous avons toujours saisi toutes les mains tendues pour le dialogue et la médiation. Nous nous sommes systématiquement retrouvé·e·s face à un mur. Aujourd’hui comme hier, nous sommes et resterons fidèles à notre ville, à notre famille politique et à la gauche."

 

Gaëlle Bénizé-Thual

Hervé Braire

Laurianne Deniaud


Régine Le Bail

11/08/2019 | 3 commentaires

Vos commentaires

#1 - Le 11 août 2019 à 12h57 par shogun, Saint-nazaire
Ou sont passés les autres signataires de #Ilsnenousferontpastaire ?
Abandon , lâcheté , trouillomètre à zéro ??

Natalie Baer - Fabrice Bazin- - - Gaëlle Betlamini - - Pascale Hameau - Régine Le Bail - Yvon Renévot, - Catherine Rougé - Sarah Trichet-Allaire.
#2 - Le 11 août 2019 à 16h48 par Chloé, Saint-nazaire
Shogun, vous avez raison de souligner le lâchage en rase campagne.Comme certains ne savent pas ce que va donner le bras de fer entre la direction nationale du PS et la section locale, ils et elles attendent que ça se décante pour déposer leurs oeufs comme les coucous dans le nid le plus intéressant. Le développement de l'intercommunalité (CARENE) a encore attisé un peu plus les convoitises. IL y en a que ça ne fait pas rire de retourner au taf!
#3 - Le 22 août 2019 à 14h08 par UnionisteS ? , Saint Nazaire
Bien dit Chloé.....

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter