Saint Nazaire Infos

Saint-Nazaire : Ils étaient environ 2000 à manifester

Les syndicats CGT, FO, FSU, Solidaires ont manifesté ce jour à Saint-Nazaire pour la défense des services publics et contre l'austérité. Ils étaient accompagnés par quelques militants de la France Insoumise.

Cheminots, Agents hospitaliers, fonctionnaires, étaient réunis pour protester contre les réformes du gouvernement

19/04/2018 | 7 commentaires

Vos commentaires

#1 - Le 19 avril 2018 à 22h35 par Anonyme
J’ai été spectateur du cortège et je peux vous dire qu’on était loin des 2000 j aurais dit plutôt 500-700 peut être et en encore. Néanmoins ce n’est pas pour autant que je suis contre leurs protestations. Je suis par ailleurs plutôt d accord avec le combat des agents hospitaliers mais moins avec les cheminots.
#2 - Le 21 avril 2018 à 00h08 par bengy
à anonyme: je ne pense pas que tu sois dans le vrai, rien que sur la 1ere photo, il y a plus de 300 personnes et ce n'est qu'une petite partie de la place du rassemblement. petit commentaire en passant, contrairement à de nombreuses villes, à st nazaire, les comptages syndicaux et policiers sont souvent proches. ;)
#3 - Le 23 avril 2018 à 09h40 par chaussette
@bengy
Est-ce que c'est vous la personne chargée de compter le nombre de manifestants pour les syndicats ?
Si c'est le cas, je comprends comment on peut arriver à de tels chiffres...
Sur la première photo on peut voir 150, 200 manifestants maximum. On est loin des 300 que vous voyez...
Bref, d'accord avec Anonyme, le nombre total de manifestants était très, très loin des 2000 annoncés.
Tout mon soutien au personnel hospitalier !
#4 - Le 27 avril 2018 à 12h01 par Andréa
Je soutiens les grèves par le personnel hospitalier (ephad etc...) mais certainement pas les grèves des cheminots qui font grève pour un oui ou pour un non
leur statut on s'en moque surtout que dans la réforme leur statut ne change pas. Ils ont juste peur que l'on touche à leurs avantages (retraite à 52 ans, nombre de RTT doublé..)
A les entendre il n'y a qu'eux qui travaillent dur, je leur dis : "aller faire le boulot d'un personnel soignant, ou alors allez faire les 3/8 aux chantiers ou ailleurs, et bien d'autres..." mais nous dans le privé nous n'avons le double de jours de RTT, nous n'avons pas la retraite à 52 ans à 75 % de nos 6 derniers mois de salaires
A quand la grève pour vous faire payer vos jours de grèves
#5 - Le 29 avril 2018 à 21h50 par Chloé, Saint-nazaire
#4 . Je suppose, à vous lire que vous êtes aussi contre le statut de la Fonction Publique. Depuis que la Poste est devenue Société Anonyme, est-ce que ça va mieux? Une partie importante des salariés de la Poste a perdu son statut. Qu'est que la population y a gagné? Si les cheminots perdent leur statut, qui peut affirmer que la population va être gagnante. Qui est-ce qui sortirait gagnant des contre-réformes de Macron? Il l'a dit lui-même les premiers de cordée!!! Le discours populiste et réactionnaire sur les privilèges des cheminots, des enseignants avec leurs vacances etc. a une fonction abaisser le coût du travail et faire le jeu du libéralisme et de la concurrence libre et non faussée de l'UE, sachant que la concurrence , en dernier ressort c'est la concurrence entre les salariés et Andréa de tomber dans le panneau. Berk!
#6 - Le 05 mai 2018 à 10h59 par Andréa
Berk à Chloé. Les cheminots et vous-même pouvez-vous affirmer que l'ouverture à la concurrence sera néfaste aux usagers de la SNCF ? Non vous ne le pouvez pas. Vous devriez relire mon commentaire que vous n'avez pas su lire ou compris, à quel moment ai-je attaqué la fonction publique ? mais il y en a marre de toutes ses grèves que les usagers subissent au quotidien sous prétexte que ce sont des fonctionnaires (car oui ils font grève pour un oui ou pour un non) ils se croivent tout permis. Prenez-vous beaucoup les trains, moi oui et si je devais compter le nombre de fois où mon train est arrivé en retard, ou a été annulé (agent absent ou en retard, etc..) ne serait-ce que l'année dernière ce serait un gros chiffres, si vous n'êtes pas usager régulier de la sncf vos commentaires n'ont pas lieu d'être car vous ne savez pas de quoi vous parlez et ce que vivent les usagers de la sncf. Je rappelle qu'ils ont beau être fonctionnaires (tous), l'état est un employeur comme un autre. Je rappelle que ce sont nos impôts qui payent tout ça, et que la dette de la sncf il faudra bien qu'elle soit réglée et encore avec nos impôts. Je le dis clairement je me fous royalement de leur statut, qu'ils fassent le boulot pour lequel ils sont payés et pour lequel ils ont bien des avantages que nous dans le privé nous n'avons pas. A bon entendeur
#7 - Le 08 mai 2018 à 08h38 par Andréa
D'autre part Chloé, je ne vous autorise pas à me taxer d'être de tel ou tel parti politique sous prétexte que j'ose exprimer mon opinion, puisque visiblement vous ne le saviez pas nul besoin de cela pour parler,
Je rajouterais qu'actuellement tous les employés de la sncf n'ont pas le statut "cheminot" et que pour l'obtenir il faut avoir moins de 30 ans au moment de l'embauche, cependant je n'ai jamais entendu les syndicats s'insurger contre cela
Par contre pour faire grève losque le jour de carence a été mis en place, ils ont sur la faire (c'est vrai que cela leur faisait des jours de congés en moins)
Ils demandent le soutien des français, mais ces mêmes fonctionnaires je n'en ai vu aucun notamment auprès des salariés de carrefour (où il va y avoir je vous rappelle plus de 2400 suppressions de postes)
Là ils veulent obtenir le plus de choses possibles pour eux et les futurs embauchés ils s'en foutent, c'est ça la réalité

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter