Saint Nazaire Infos

Saint-Nazaire : Droit de réponse de Gauthier Bouchet RN

Dans un article publié le 24 septembre dernier sur le site Saint-Nazaire infos, vous indiquez en titre, je cite, que je souhaiterai « laisser mourir les migrants en Méditerranée ». Ce propos est une interprétation libre et erronée de mon communiqué de presse du 17 septembre (« Le maire de Saint-Nazaire finance l'aide aux clandestins avec l'argent public »).

« Je ne reconnais pas ma pensée dans le titre de votre article, croyant dans le bien-fondé des lois internationales, lesquelles préconisent que des naufragés, une fois secourus, doivent être conduits au port le plus proche ; c'est-à-dire, dans le cas présent, bien rarement un port français. J'ai simplement indiqué dans ce communiqué mon souhait que l'argent public ne vienne pas en soutien de populations migrantes, et avancé combien la situation de ces populations est, selon moi, instrumentalisée « par des passeurs, ONG et autres promoteurs d'une immigration-invasion ».

30/09/2020 | 10 commentaires

Vos commentaires

#1 - Le 13 octobre 2020 à 08h54 par Chloé, Saint-nazaire
Ces gens-là,voyez-vous, ça donne des leçons en matière de dépenses municipales et pourtant:

Plus 17% d’indemnités

L’élu du Rassemblement National Louis Alliot recevra une augmentation de 17% par rapport aux indemnités du précédent maire Jean-Marc Pujol. "Cela représente environ 60 000 euros sur la totalité de son mandat"
La dépense pour le contribuable n'est de même nature mais quand même. Chacun appréciera.
Et puis ces gens-là voyez-vous il y a ce qu'ils disent quand ils sont dans l'opposition et ce qu'ils font élus. C'est vrai qu'il n'y a pas qu'eux.
#2 - Le 13 octobre 2020 à 15h32 par tonton cristoballe, St Naaaz
0 commentaire !

ah ah

tout le monde s en fout ?
#3 - Le 17 octobre 2020 à 12h04 par Frécassinet
à #1
Chloé, vous êtes encore hors sujet, surtout quand il faut systématiquement dénigrer le RN. Mais vous n’évoquez jamais les dérives scandaleuses de vos amis politiques.
Perpignan n’a rien à voir avec St Nazaire.
Vous digérez sans doute mal l’élection de Louis ALIOT à Perpignan, ville de plus de 120 000 habitants. Nous, nous sommes ravis ! La population a choisi la liste de Louis ALIOT pour redresser cette ville et la sortir de la déchéance comme beaucoup d’autres villes touchées en France et qui mériteraient le même sort. C’est même nécessaire pour toute la France, sauf les villes déjà gérées par les maires RN à qui les habitants ont renouvelé leur confiance avec de nettes progressions de scores.
Cela fait tellement mal aussi à ceux qui généraient jusqu’ici trafics en tous genres et criminalité que Louis ALIOT a été tenu informé par DARMANIN de s’entourer de trois gardes du corps pour sa protection. C’est la France d’aujourd’hui, gangrenée par les pires criminels venus d’ailleurs.
La différence avec l’ancien maire LR qui était laxiste, inefficace à sa tâche de maire, qui a tenté de magouiller avec des mouvements de gauche pour être réélu au nom du pitoyable « Front républicain », Louis ALIOT l’a battu et va maintenant remettre de l’ordre dans sa ville de PERPIGNAN avec beaucoup d’énergie et d’efficacité.

Il s’agit ici dans cet article de ce que coutent aux français les aides aberrantes et j’y rajoute les fraudes englouties par l’immigration clandestine. Des dizaines de milliards !
Pour aboutir à quoi ? A des crimes horribles à répétition comme ce professeur français décapité pour avoir défendu la liberté d’expression. Lamentable !

Communiqué de presse de Julien Odoul : Lors de son audience du 13 octobre 2020, le Tribunal administratif de Dijon a examiné le recours formé par Julien Odoul demandant l’annulation de la subvention de 5 000 euros accordée au "Festival des idées" en juin 2019 par le Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté.
Suite message suivant..
#4 - Le 17 octobre 2020 à 12h05 par Frécassinet
à #1
Suite...
Dans l’attente de la décision qui sera prononcée dans quelques semaines par les magistrats, les élus du groupe Rassemblement National se félicitent que le Rapporteur public reprenne la totalité de leurs arguments dans une affaire où l’exécutif régional de Marie-Guite Dufay a méconnu le principe de neutralité en finançant un événement réunissant sa propre famille politique et en bafouant l’intérêt général qui doit prévaloir à toutes les décisions de la collectivité.
La recommandation du magistrat d’annuler la délibération votée par la majorité socialiste est un nouveau désaveu cinglant pour Marie-Guite Dufay. En effet, à la suite de l’intervention du groupe RN auprès du Préfet de région et du Procureur de la République de Dijon, l’exécutif socialiste avait été contraint d’ordonner la suspension de la subvention qui devait être versée pour l’organisation d’une manifestation partisane et militante des partis de gauche intitulée “Festival des idées” qui se tenait les 5, 6 et 7 juillet 2019 à la Charité-sur-Loire dans la Nièvre.
Au regard des éléments signalés par le groupe RN, du programme très orienté idéologiquement, des invités triés sur le volet allant de Raphaël Glucksmann à Yannick Jadot en passant par Najat Vallaud-Belkacem, des motivations de l’initiateur Christian Paul, ancien député PS, (“permettre à la gauche de penser et de se reparler”) Marie-Guite Dufay semble avoir confondu les caisses de la région avec celles du Parti socialiste.
Défenseur de l’intérêt général, farouche adversaire du gaspillage, les élus RN veillent et veilleront à ce que le plus petit centime du budget régional ne soit pas détourné à des fins partisanes.
En pleine crise sanitaire qui s’accompagne de plans sociaux en cascade et d’une explosion de la précarité, les impôts des Bourguignons et des Francs-Comtois doivent exclusivement soutenir l’emploi, la formation, les entreprises, la protection des plus faibles et non sponsoriser les réunions de famille de la gauche.
#5 - Le 22 octobre 2020 à 02h28 par Gauthier Bouchet, Saint-nazaire
Madame Chloé,

Lors de ma campagne municipale, je n'ai pas fait mystère de mon souhait que le futur maire voit son indemnité réduite de moitié, et l'ensemble des élus, de 30 %.

Voir ici notamment : http://rn-unionnazairienne.fr/wp-content/uploads/2020/03/RNUN-projet-12pages.pdf

Cordialement,
#6 - Le 23 octobre 2020 à 21h19 par Chloé, Saint-nazaire
On verra le résultat du Rassemblement National aux élections régionales dans les pays de la Loire,si elles ont lieu en 2021 avec une liste dissidente du RN et les tribulations financières du RN car je l'ai déjà écrit: le RN vit essentiellement avec l'aide financière de l'Etat qui dépend de ses résultats aux élections. Bien sûr, rien à voir avec la subvention de la Mairie de Saint-Nazaire mais comme le RN se nourrit de critiques davantage que de propositions et d'actions constructives,je ne vois pas pourquoi je me priverais de cibler ses contradictions pas toujours en rapport direct avec le sujet et alors. Et surtout le RN est totalement absent des mouvement sociaux. Il a bien essayé de créer sa succursale syndicale avec la réussite que l'on sait à Saint-Nazaire, il y a quelques années. Une tentative a eu lieu avec un militant du FN dans un collège avec un fiasco total. Dans tous les pays européens où des mouvements similaires au RN ont existé tant soit peu, ils ont une existence passagère. Il en va ainsi des mouvements poujadistes. D'ailleurs Le sieur Jean-Marie a commencé sa carrière politique comme candidat ou élu du mouvement de Poujade à l'époque où j'étais gamine. Le RN ex FN bénéficie de ce que des partis comme le RPR ou le PS ont eu besoin d'un épouvantail à moineaux pour se faire élire ou réélire. Chirac et Mitterand Sarkozy et Macron ont bénéficié du vote tout sauf le Pen pour le deuxième tour. Macron essaie de rééditer l'opération qui repose sur les institutions de la Vème Rsp qui cherche à enfermer l'électeur dans un piège. Vous prêtez tellement le flanc à la critique que ça devient du tir aux pigeons. J'aurai sans doute l'occasion d'apporter un éclairage sur d'autres éléments de vos contradictions, de votre poujadisme. Evidemment vos tribulations n'excusent pas la politique des canassons qui usent et abusent des institutions de le Vème Rsp pour se maintenir au pouvoir.
#7 - Le 25 octobre 2020 à 23h07 par Gauthier Bouchet, Saint-nazaire
Madame Chloé,

Je constate que vous changez de sujet à chaque fois qu'une réponse à vos approximations (voire vos erreurs) ne vous convient pas, surtout quand elle est sourcée.

La plupart des formations politiques françaises vivent d'un subventionnement public, proportionnel à leurs résultats électoraux. On peut le déplorer, mais cela est loin de concerner le seul Rassemblement national.

Je doute qu'une liste dissidente du RN puisse, d'abord se constituer sur un plan financier - même sur le plan de la liste tout court, encore que cela soit possible, car il s'agit de moins d'une centaine de noms - et je suis par ailleurs absolument certain qu'elle ne pourrait pas se qualifier au second tour, sans d'ailleurs complètement se reporter sur la liste du RN, probablement... si toutefois une telle liste dissidente existait. Cela fait beaucoup de "si".

Vous faites erreur concernant une éventuelle implantation du Front national de Saint-Nazaire dans le milieu scolaire. L'honnêteté intellectuelle m'oblige à reconnaître que, en l'espèce, vous nous surestimez. L'initiative - isolée - à laquelle vous faites allusivement référence correspond en fait à la tribune d'une enseignante alors membre du Front national, rédigée en 2015 et maladroitement récupérée par un adhérent nantais du FN nous ayant par la suite quitté, non sans contribuer à la mutation de ladite enseignante par suite de la médiatisation de cette affaire. Le FN nazairien, en tout cas, n'était aucunement "à la manœuvre" et n'a rien demandé. Il a été mis devant le fait accompli et nous sommes d'ailleurs restés partagés, après coup.

Pour être complet, nous n'étions d'ailleurs guère plus à l'initiative de la conférence sur l'éducation de 2014 organisée par le FN à Saint-Nazaire, qui procède des mêmes manœuvres du même ex-adhérent nantais. Tout juste y étions-nous représentés, parce que c'était chez nous et que, par préséance, il n'en pouvait être autrement.

Cordialement,
Gauthier Bouchet
#8 - Le 26 octobre 2020 à 17h42 par Frécassinet
#6 Chloé
Étant donné que vous avez une mémoire sélective principalement axée sur le dénigrement envers le RN, nous vous rappelons à nouveau qu’en absence de la proportionnelle intégrale à l’Assemblée Nationale, le Rassemblement National n’a que 6 députés pour représenter près de 11 millions de français qui l’ont choisi durant les dernières élections présidentielles. Une conséquence à votre volonté de magouiller au second tour avec tous vos amis de gauche et vos frères ennemis les LR, qui n’ont certainement pas à se plaindre des larges aides publiques…
Cela vous gêne que le Rassemblement existe et qu’il a des droits comme tous les autres partis. La démocratie n’est donc visiblement pas votre tasse de thé.
Lorsque la proportionnelle intégrale sera appliquée à l’Assemblée, la démocratie émergera dans notre pays et nous pourrons alors avoir la possibilité de mener « des actions constructives » en rapport avec « nos propositions ». Nous n’avons pas encore gouverné donc pour ce qui est d’actions fortes cela viendra le moment venu. Vos choix électoraux ont conduit le pays à un désastre, et vous vous plaigniez de cette situation. C’est un comportement antinomique.
Les évènements actuels nous donnent raison dans ce que nous avions sans cesse prédit depuis très longtemps, depuis 1989 avec d’abord Jean-Marie LE PEN que vous citez souvent. Document vidéo à l’appui :
https://www.youtube.com/watch?v=5WXfCuQmNPk

Pour le peuple qui souffre de l’évidente situation fortement dégradée, une seule façon de procéder existe pour inverser la vapeur et préserver notre pays :
Les URNES !
Mais il ne faut jamais rater le coche et être efficace dans son choix sinon on en voit les conséquences de plus en plus sévères.
Il ne faut surtout pas le négliger, chaque voix compte !
#9 - Le 26 octobre 2020 à 21h48 par Chloé, Saint-nazaire
Je vous avais prévenu que "je ne priverais pas" de montrer vos origines poujadismes difficiles à faire oublier. Puisqu'il est question du RN et des enseignants dans vos derniers mails. Je cite : " Jean-Marie Le Pen, parlait des profs comme de « crassouillards » ou des « fumeurs de shit aux savates éculées ». Ces propos ont défrayé la chronique. J'en ai plein d'autres comme ça pour éclairer vos électeurs.
#10 - Le 29 octobre 2020 à 00h54 par Gauthier Bouchet, Saint-nazaire
Là encore, vous changez de sujet, et ne répondez pas sur le fond des arguments.

Quant au poujadisme, et son acception actuelle - le populisme - nous n'avons rien à cacher, et ne cachons rien. Nous sommes populistes et l'avons toujours revendiqué. Nous l'affirmons avec fierté. Nous avions même évoqué ce sujet au conseil municipal, dans une intervention de 2018.

Il n'est par ailleurs pas difficile de "montrer [nos] origines poujadistes" puisqu'il s'agit de simple culture générale. C'est un peu comme si vous vouliez démontrer les origines socialistes du Parti communiste français ; de la sorte, vous enfonceriez des portes ouvertes.

Si bien que, il me vient une question : êtes-vous bête ? A vous lire, franchement, c'est à se demander. Vous êtes confondante de nullité et manquez de connaissances comme de sources, sur la plupart des sujets.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter