Saint Nazaire Infos

Saint-Nazaire De l'eau qui fait couler beaucoup d'encre...

Lundi soir, FR3 a diffusé une émission intitulée "du poison dans l'eau du robinet". Dans son documentaire, Sophie Le Gall révèle une quantité anormale d'aluminium dans l'eau. Dans la foulée, un vent de panique s'est emparé des habitants de l'agglomération de la Carène. Certains médias, blogs nazairiens, politiques ou associations sans réflexion préalable, sans aucune vérification d'aucune sorte, ont alimenté la polémique qui n'est en fait qu'une erreur grotesque qui ne sert les intérêts de personne, si ce n'est de ceux qui surfent sur ce genre d'infos totalement erronée. Et de se demander à qui profite le crime ?

Rappelons d'abord les faits : lundi 17 mai, Marie Drucker présente l'émission "du poison dans l'eau du robinet". Il s'agit d'un documentaire réalisé par Sophie Le Gall et produit par la société Ligne de Mire avec la participation de France Télévisions. Cette émission au demeurant fort intéressante met en évidence une présence trop importante d'aluminium dans l'eau, notamment dans les villages d'Auvergne, à Saint-Etienne (Loire) et dans de nombreuses villes comme Saint-Nazaire. Il est souligné que les habitants boivent une eau blanchâtre avec de la poudre d'aluminium qui peut déclencher la maladie d'Alzheimer, les doses autorisées dépassant le seuil critique. Concernant, l'eau distribuée sur Saint-Nazaire par la Carène, cette affirmation s'appuie sur une analyse ponctuelle effectuée le 22 décembre 2009 sur le site de la clinique de l'Océan. On y relève un taux de 460 microgrammes/litre alors que la norme est  de 200 microgrammes/litre. Dès lors, une certaine panique légitime s'empare de la population qui s'interroge...
 
La vérité des chiffres
 
Si l'on comprend aisément la crainte des habitants, on peut toutefois s'interroger sur les motivations qui ont agité certains médias ou blogs nazairiens, certains politiques. "Saintnazaire-infos" s'est donc inquiété de vérifier les chiffres des diverses analyses effectuées et d'interroger l'ensemble des interlocuteurs concernés. Finalement, l'affaire de l'eau n'a pas lieu d'être et n'en est pas une. Pour M. Vanderme directeur du service de l'eau et par ailleurs ingénieur, il s'agit d'une grossière erreur : " Imaginez vous faires 200 analyses portant sur le cholestérol. 199 s'avèrent bonnes et une seule dépasse le taux autorisé. Faut-il pour autant vous astreindre à un régime dracconien? A la date du 22 décembre, la DDASS qui agit en totale indépendance a effectué plusieurs analyses sur Saint-Nazaire en des lieux qu'elle choisit elle-même. A la mairie de St Marc, on relève un taux de 35 microgrammes/l, à Cuneix  41microgrammes/l, à la sous-préfecture 32 microgrammes/l et 460 microgrammes/l à la clinique de l'Océan. Je tiens également à préciser, que tous les chiffres des analyses sont disponibles sur le site de la Carène. C'est dire si nous agissons en toute transparence".
 
La DDASS confirme
 
Du côté de la DDASS, on dément aussi tout problème sur la qualité de l'eau à Saint-Nazaire. Pour Mme Chantale Gloaguen ingénieur sanitaire à la DDASS, il s'agit là d'une anomalie ponctuelle qui n'est pas du tout représentative : " Je rejoins le professeur Houssin sur la question et je regrette que tous les aspects micro-biologiques n'aient pas été évoqué. Sur 3600 prélèvements effectués sur le département de Loire-Atlantique et qui comprennent 800 paramètres, 99,7% montrent une bonne qualité micro-biologique de l'eau et 0,3% s'avèrent être des anomalies ponctuelles. Pour les normes concernant les pesticides, - de 0,1 microgrammes/l, il n'y a eu aucun dépassement (norme environnementale et non sanitaire). Pour les nitrates, la norme sanitaire est de 50 microgrammes/l et là non plus aucun dépassement. Pour l'aluminium, la norme est de 200 microgrammes/l. L'analyse du 22 décembre 2009 a montré un taux de 460 microgrammes/l, alors que la  moyenne annuelle révèle un taux annuel de 23 microgrammes/l sur l'ensemble des sites. La réalisatrice de l'émission a zoome sur ce dépassement ponctuel, sans tenir compte des résultats d'ensemble qui sont conformes".
 
Le mal est fait !
 
A la municipalité, on s'étonne que la réalisatrice de l'émission n'ait pas pris soin d'effectuer toutes les vérifications nécessaires avant de divulguer une telle information. David Samzun premier adjoint au maire souligne : "Je suis en colère. On cherche à faire peur aux habitants de la Carène. Je me demande à qui profite le crime ? Peut-être aux vendeurs de bouteilles d'eau... Toutes les études publiées montrent une bonne qualité de l'eau sur l'agglomération de Saint-Nazaire. De surcroît, on discrédite les fonctionnaires et leur travail. Cette annonce est une terrible maladresse et je trouve cela dommage. Nous avons téléphoné à FR3  qui ne se sent pas concernée du fait qu'elle n'a fait que diffuser une émission produite par la société Ligne de Mire. La Carène va demander un rectificatif, mais le mal est fait".
 
Un rectificatif
 
Mercredi soir, la Carène par l'intermédiaire de son président Joël Batteux a envoyé un communiqué à Sophie Le Gall. Dans celui-ci, le maire de Saint-Nazaire s'étonne qu'une donnée de ce type ait pu être mentionnée dans un documentaire sans qu'au préalable elle ait fait l'objet d'une vérification auprès des collectivités. La Carène demande donc qu'une rectification de cette erreur soit portée à la connaissance des téléspectateurs de FR3 au plus vite. Le président de la Carène conclue en ajoutant qu'il compte sur la déontologie professionnelle de Sophie Le Gall, pour faire le nécessaire".
 
Ecologisme-catastrophisme
 
L'association écologique "Pornichet Forum" regrette pour sa part le raccourci pris par la journaliste et après de multiples vérifications  affirme que l'eau de l'agglomération de Saint-Nazaire est bonne. L'association a pris soin de contacter la société de production "Ligne de Mire" et attend une réponse dans les jours à venir. on pourra lire la réponse sur le site : http:/pornichetforum.blogspot.com. A l'image de Pornichet Forum et de Saintnazaire-infos.fr, Kévin Izorce aurait été bien inspiré d'effectuer toutes les vérifications utiles avant de tomber dans l'écologisme-catastrophisme et d'invectiver les élus sur leurs responsabilités. Manifestement, le leader du Centre droite a fait preuve d'opportunisme à travers une réaction politique, dans l'unique but de se faire mousser.
 
L'eau est bonne
 
Reste que le problème de la qualité de l'eau demeure un sujet préoccupant. Le reportage de Sophie Le Gall est révélateur et montre bien qu'en certains endroits de l'hexagone, il y a matière à s'inquiéter. Mais à l'image de l'information divulguée sur Saint-Nazaire, il est impératif de connaître tous les tenants et les aboutissants avant de tirer la sonnette d'alarme. En attendant, il convient de rassurer les habitants de l'agglomération de la carène sur la qualité de leur eau qui est bonne. Si cela n'était pas le cas, nous serions les premiers à le signaler après avoir effectué toutes les vérifications nécessaires.

Auteur : Yvon Enaud | 21/05/2010 | 11 commentaires
Article précédent : « Conseil municipal Dernière séance pour Thierry Brulavoine... »
Article suivant : « Conseil Municipal en bref »

Vos commentaires

#1 - Le 21 mai 2010 à 15h02 par Kévin Izorce
Décidement ce blog n'est plus aussi sérieux que ce qu'il prétendait être et surtout il est loin d'être un site d'information puisqu'il détourne les infos. Les compte rendus du conseil municipal sont faux (voir celui sur le stationnement où il est indiqué que nous sommes d'accord mais que nous votons contre: notre texte est clair et complet sur notre blog, il suffit de savoir lire ou écouter). Vous me classez "centre-droit" sans même que je sache pourquoi et êtes le seul à le faire.

C'est loin d'être sérieux.

La encore, notre communiqué complet est sur notre blog et nous n'avons attaqué personne mais nous nous étonnions justement de voir St Nazaire en exemple à ne pas suivre dans un tel reportage. Si nous ne demandions pas aux élus responsssbles de rassurer en toute transparence les nazairiens, nous n'étions pas dans notre rôle d'alerte. Nous avons consulté les données de l'eau sur le site de la carène avant d'envoyer un communiqué, expliquant justement qu'il y avait de quoi s'étonner d'une telle information (étant donné les données officielles).

Je vous signale seulement que si nous n'avions pas contacté nous même la presse le matin, personne n'en aurait parlé car les journalistes contactés n'étaient pas au courant alors que nous avions déjà reçu plusieurs mails de nazairiens inquiets.

Il était urgent qu'une réaction officielle s'explique et réponde aux accusations graves de ce reportage. C'est exactement ce que nous avons marqué!
#2 - Le 21 mai 2010 à 16h14 par Cece, Saint-nazaire
Monsieur Izorce

allons ne soyez pas mauvais joueur. Un homme politique qu'il soit de droite ou de gauche se doit d'accepter les critiques dont il est objet et en tirer s'il le souhaite ou s'il le peut les enseignements qui s'imposent. Si l'on devait reprocher quelquechose à saintnazaire-infos, c'est sans doute de dire tout haut, ce que beaucoup disent tout bas. Ce site d'informations et non ce blog - ne pas confondre avec saintnazaire.net - se veut libre et indépendant et n'hésite pas à critiquer les élus nazairiens qu'ils soient de droite ou de gauche. Cher monsieur, suite à l'émission de FR3, l'auteur de l'article que je connais personnellement s'est inquiété de contacter toutes les personnes directement concernées par le sujet - voir l'article - s'il ne s'agit pas là d'un travail sérieux, dites-moi ce que c'est ! Quant aux comptes-rendus des conseils municipaux qui selon vous sont faux, je m'étonne que vous ayiez attendu deux mois, pour manifester votre mécontentement. Pourquoi n'avoir pas demandé un rectificatif? Je suis persuadé que saintnazaire-infos se serait fait un plaisir de publier celui-ci, comme cela a été le cas dans l'article intitulé "les élus dans votre salon". M. Izorce, la fougue de votre jeunesse vous fait déraper. Je vous suggère de maîtriser vos nerfs si vous souhaitez faire carrière en politique. Ce n'est pas de cette façon que vous prendrez le fauteuil de Joël Batteux. CECE
#3 - Le 22 mai 2010 à 19h51 par bart, Saint-nazaire
Oui CECE, Monsieur Izorce aime bien les articles qui le mettent en valeur mais n'aime pas ceux qui démontrent qu'il s'est pris les pieds dans le tapis.

A vouloir réagir trop vite, sûrement pour se targuer ensuite d'être à la pointe de la contestation (ce qu'il affirme très clairement ici d'ailleurs : "Je vous signale seulement que si nous n'avions pas contacté nous même la presse le matin, personne n'en aurait parlé car les journalistes contactés n'étaient pas au courant alors que nous avions déjà reçu plusieurs mails de nazairiens inquiets."), il s'est noyé dans son verre d'eau. A le lire, et c'est pitoyable, les journalistes ont pour principale source d'information M. Izorce ! Et les Nazairiens ne téléphonent pas à la Carene pour s'informer mais plutôt au Modem ! Que M. Izorce arrête, j'ai mal aux côtes à force de rire !


Ce qui est intéressant aussi dans sa réplique ci-dessus c'est qu'il juge tel site d'information non sérieux alors que d'autres (celui de ses amis bien-sûr...) sont dignes de confiance. Bravo ! Ca fait girouette tout cela.

On se demande alors pourquoi répond-il sur ce site qualifié de "non sérieux". Qu'il retourne donc écrire sur le site de Madame Azilis-Gadel sur lequel il aime s'épandre !

La seule opposition que je ferais à votre commentaire CECE est que pour moi, le jeune âge de cet élu n'a rien à voir avec son dérapage. Il s'agit simplement d'un positionnement difficilement tenable sur la durée. A force de tourner la tête à droite et à gauche on finit par avoir le tournis.
#4 - Le 25 mai 2010 à 14h47 par CHOLLET, Trignac
Par contre, ce qui est sur, c'est la facture reçue aujourd'hui :
-Abonnement EAU : + 30% en 2 ans ( 15 et 15)
-Abonnement ASSAINISSEMENT : +30% en 2 ans ( + 15 et + 15 )
Les autres lignes de la facture oscillent entre + 4% et + 5,88%

Une entreprise qui augmenterait ses tarifs de 30% en 2 ans, aurait de grandes chances de voir sa clientèle partir !!
Mais mon salaire lui n'a pas suivit non plus.

Merci aux gestionnaires de la CARENE
#5 - Le 25 mai 2010 à 21h28 par GRIHON
oui ou non l'aluminium est-il utilisé à St Nazaire?
Si oui, pourquoi alors que d'autres solutions existent?
#6 - Le 09 juin 2010 à 06h19 par Guillard France, Saint-nazaire Ouest
Je certifie que: comme aujourd'hui il pleut beaucoup, demain ou dans les jours à venir, l'eau de ma salle d'eau aura un fort goût de javel, détectable lorsque je me lave les dents, je vous assure que ça n'est pas très agréable, et ceci à chaque fois qu'il pleut beaucoup.Il n'y a aucun bénéfice puisque ça ne blanchi pas les dents, normal? c'est comme ça.
#7 - Le 05 mars 2012 à 14h32 par Caro
La question dépasse les clivages politiques. Merci à Grihon de sortir ce débat et de poser les vrais questions: l'aluminium est-il utilisé sur St Nazaire? Si oui, pourquoi alors que d'autres solutions sans risque existent?

Je viens de voir le reportage avec 2 ans de retard... Je ne sais pas si les choses ont changé ou non sur Saint Nazaire mais je vais essayer de me renseigner. Si vous avez des informations, merci de me les donner.
#8 - Le 01 juin 2012 à 19h15 par Lidany
Vous n'avez pas d'autres commentaires à faire concernant le reste du reportage ? La présence de nitrites et le taux de radioactivité à certains endroits 30 fois supérieurs à la norme autorisée (sachant que ces examens ne sont pas appliqués en temps normal, et que le reportage est loin de s'être acharné spécifiquement sur St Nazaire...) ?
#9 - Le 10 décembre 2013 à 18h22 par Gauglin, St RÉmy De Mne 73660
Nous allons nous installer à St Nazaire
Qu'en est-il de cette histoire d'aluminium dans l'eau?? Vrai ou faux. Qui peut me dire la vérité?

Merci
#10 - Le 23 janvier 2017 à 20h23 par PRIVE, St Nazaire
Je suis étonnée que l'on s'inquiète si peu de la santé des Nazairiens et des habitants des communes extérieurs. De l'information, nous voulons de l'information sur cette eau que l'on boit tout les jours. Cette article de 2010, pas de réponse pour la population 6 ans plus tard nous sommes rassurés messieurs les politiques,il n'y a vraiment que les bonnes places qui comptent pour vous. Nous sommes à l'aube des élections: Question simple: doit-on boire cette sans danger pour notre santé? Qui va avoir le courage de répondre et surtout de ce rendre compte que la santé des personnes est une priorité. A vos crayons......
#11 - Le 25 janvier 2017 à 09h34 par GUILLARD France, Loire Et Sillon
Je suis en accord avec Mme ou Mr PRIVE, ce qui compte est de savoir si l'eau est potable ou pas?

J'habite près d'une source de cette eau, je peux dire que les jours de fortes pluies elle a toujours ce gout de javel, et aussi très forte en calcaire.

L'eau est chère ? non ça va, ce qui est cher ce sont toutes les taxes qui y sont incluses.

Il serait juste de revoir qui doit recevoir une taxe et qui abuse de cette demande qui ne devrait pas exister.

Il serait judicieux que des personnes habilités à nous répondre le fasse, il est question de SANTE PUBLIQUE et PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT puisque notre eau file dans les stations d'épurations qui rejettent EN MER, dans le CHENAL, donc pas si loin que ça.

Un cercle vicieux ou vicié ?

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter