Saint Nazaire Infos

Saint-Nazaire Conseil Municipal : Présentation du DOB Débat d’Orientation Budgétaire

Le DOB était le gros morceau du conseil municipal de Saint-Nazaire, où l’ambiance était un peu plus apaisée qu’à l’accoutumée malgré une cinquantaine d’agents qui ont occupé la salle du conseil le temps que Yvon Renevot (adjoint PCF) lise le texte de leurs revendications

Le DOB présenté avec clarté par Martin Arnout l’adjoint aux finances, ce dernier a préalablement dressé un bilan des travaux réalisés en 2016.

Front de mer 3, Salle Alerte de Méan, Réhabilitation du paquebot presque terminée, Assises de la jeunesse choix du site engagé, la transition énergétique engagée, L’accessibilité au handicap terminée. 

Les prévisions de budgets à fin 2016 font apparaître des investissements à 78% de ce qui était prévu car des retards de chantier font glisser une part d’investissement au budget suivant.

L’encours de la dette est légèrement inférieur à l’an dernier 38,4 M€ avec une épargne brute de 14 M€ La baisse des dotations de l’Etat est une contrainte qui se poursuit en 2017, malgré cela la ville n’augmentera pas les taux d’imposition sur les résidences principales.

L’année 2017 sera une année forte en investissement 35M€ avec l’Alvéole 12, la réhabilitation du foyer logement, le centre aquatique et ses abords le front de mer 3 phase 2, la rénovation des archives municipales entre autre. (Voir tableau)

Ludovic Le Merrer pour l’opposition « propose un choc fiscal avec une diminution très nette des impôts pour relancer l’activité. Il ironise sur la commune qui se déleste de ses propres charges sur la Carene « jusqu’a quand ? » Il revient sur « les nombreux mouvements de grève du personnel « Aucune trace dans votre budget sur les négociations en cours » ? « Qu’envisagez vous sur la situation précaire du personnel ? »

Gauthier Bouchet du Front National a choisi de politiser le débat : «  La situation de la ville va se dégrader si Valls et Fillon arrivaient au pouvoir avec David Samzun et son équipe « Les ambassadeurs du ça va mieux présidentiel. »

En réponse Martin Arnout s’est fait plaisir en taclant Ludovic Le Merrer : « Vous n’avez pas compris la différence entre le DOB et le budget primitif. Ça pose une vraie question pour quelqu’un qui voulait être maire de Saint-Nazaire. »

17/12/2016 | 1 commentaire
Article précédent : « Saint-Nazaire place du Commando : Le projet bloqué par plusieurs riverains »
Article suivant : « Saint-Nazaire investit dans l’école numérique »

Vos commentaires

#1 - Le 26 décembre 2016 à 18h46 par Labbes Dunpau, St Naz
M Le merrer a raison ( pour une fois) , vu le niveau des impôts locaux actuels, exorbitant pour un jeune couple achetant une maison hors accession sociale, ( foncier et habitation de + de 1200euro chacune) , le non allegement facultatif pour charge d enfants, ... la taxe sur les résidence secondaire, et vlan ! bilan les investisseurs privés se détournent de st nazaire pour d'autres lieux . La base imposable fuit ..l assiette s envole... Ici plus qu ailleurs, l impôt tue l' impôt ..et le commerce .

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter