Saint Nazaire Infos

Saint-Nazaire Cercle de Silence : "régularisation de toutes les personnes migrantes"

Comme en mars, le rassemblement du cercle de silence du 18 avril 2020 est annulé. Le Collectif "Uni-e-s Contre une Immigration Jetable" de la région nazairienne demande la régularisation de tous les migrants. « Nous en appelons à  la conscience de tous ». 

Le monde vit une situation de crise sanitaire mondiale inédite. Les plus vulnérables sont les plus exposés. Par­mi eux les sans-papiers vivent souvent dans des conditions précaires rendant impossible le respect des mesures de lutte contre le coronavirus.

Pour la fermeture des C.R.A.

Le Portugal accorde un titre de séjour temporaire à tous les migrants.

En France, depuis le 1er janvier, les demandeurs d'asile et les sans-papiers relevant de l'Aide Médicale d’État sont privés d'accès aux soins pendant trois mois. C’est scandaleux ! Ils doivent bénéficier des mesures prises pour l’ensemble des citoyens dans le cadre du Covid-19.

Les centres de rétention ne sont ni équipés, ni organisés pour le respect élémentaire des consignes sanitaires.

Des mesures doivent être prises pour permettre à tous les sans-papiers un accès gratuit aux soins pour se protéger et protéger tous ceux avec qui ils pourraient entrer en contact.

Pour une mesure permanente

Bienvenue, une telle mesure ne serait qu’un premier pas. Elle doit devenir permanente. Une carte de résident doit être attribuée à toutes les personnes migrantes.

Les régularisations massives ont toujours des effets bénéfiques, pour leurs bénéficiaires, pour l’économie du pays et sa cohésion sociale.

Pour l’égalité des droits

Les travailleurs étrangers, avec ou sans titre de séjour, sont en première ligne dans les activités de nettoyage, de ramassage et de tri de déchets, d’aide à la personne, d’agriculture ou de commerce, indispensables aujour­d’hui. Ils doivent trouver leur place dans la société, en égalité de droits avec les autres travailleurs.

Nous exigeons la régularisation de toutes les personnes migrantes.

17/04/2020 | 12 commentaires

Vos commentaires

#1 - Le 18 avril 2020 à 12h48 par JOSE, Paris
DURANT TOUTE NOTRE EXISTENCE YAVAIT TOUJOURS DES OPRIMES QUI SONT VICTIME DE LEURS SORTS HELAS PAR AILLEUR YA UNE VOIE LUMMINEUSE QUI SELEVE A TRAVERS LES CIEUX QUI EST NOME LA JUSTICE. Bravo a tout ceux et celles qui ont participer a editer ce present article.
#2 - Le 18 avril 2020 à 14h21 par jean-michel DOYON, Saint-nazaire
Mais bien sûr!
Puis quoi encore? Un CLANDESTIN (pas un "sans papier", terme mis au gout du jour par les associations pour faire bien pensant), est une personne en situation IRREGULIERE sur le territoire.

La loi doit être appliquée. Il y a quelques jours, on pouvait lire qu'un clandestin sous le coup d'un arrêté d'expulsion du territoire avait été contrôlé pour la 4ème fois à SN.

Il y a vraiment un problème. Contrôlé, sans autorisation de sortie (Covid), sous la menace d'une expulsion, la procédure NORMALE c'est: interpellation, garde à vue, défèrement, condamnation et expulsion.

Il a pris 3 ou 4 mois avec sursis, et laissé libre sur le territoire municipal! Il recommencera.

Idem avec les clandestins qui s'en donnent à coeur joie en plein centre ville avec le trafic de drogue.
Quel laxisme! La loi, rien que la loi, ça serait déjà pas mal de l'appliquer.

Et la poignée de bobos-gauchos pro-migrants, la plupart retraités, aisés, en maison individuelle, ça me fait bien rire. Le jour où ils vivront en HLM avec des migrants qui dealent à leur porte ou squattent leur hall d'immeuble, ils changeront peut être d'avis!

Pour rappel, un "occidental, blanc", aux USA, au Canada, en Australie, dans la plupart des pays d'Afrique, s'il n'a pas de documents de situation en règle, est immédiatement expulsé du pays!
#3 - Le 18 avril 2020 à 14h56 par mohamed abourik, Bailleul-sur-therain
je suis dans le commerce d'alimentation générale j'ai travaillé pendent le confinement et je travaille encore comme caissier et je vais contunier a travailler.
#4 - Le 18 avril 2020 à 17h30 par Frécassinet
Certainement pas d’accord avec cette exigence complètement farfelue, très loin du choix de tous les français qui subissent et qui souffrent du nombre exorbitant de clandestins qui débarquent en masse dans notre pays alors que nous n’avons plus les moyens de les accueillir en aussi grand nombre et sans le souhaiter. Nous en sommes déjà saturés.
C’est la porte ouverte à la davocratie qui est le pire de ce qui peut nous arriver.
Des associations malveillantes et des mouvements de gauche et d’extrême gauche y contribuent ouvertement.
Les clandestins doivent immédiatement être expulsés vers leur pays d’origine.
Les français n’ont déjà pas suffisamment de travail pour eux et celui qui lui est proposé est non seulement précaire mais très mal payé. Comment être motivé à faire certaines tâches si elles sont sous-payées. Comment vivre décemment et construire un avenir dans de telles conditions. Des courageux il y en a mais il faut arrêter de manipuler la population pour intégrer de force des clandestins qui feront l’affaire pour se substituer aux français…le grand remplacement est bel et bien en marche. Nous voyons déjà les dégâts que cela fait avec les zones de non droit avec le comportement des racailles déjà en trop grand nombre. On ne maîtrise déjà plus rien car trop de laxisme par ceux qui nous gouvernent actuellement. La criminalité est en forte hausse mais les chiffres et les actes odieux sont passés sous silence.
Nous exigeons l’expulsion immédiate de tous les clandestins arrivés illégalement dans notre pays et souhaitons le rétablissement des contrôles stricts aux frontières françaises. L’Europe oui, mais l’Europe des Nations avec des frontières et le respect des règles dans chaque pays.
Pour venir en France, il faut d’abord le demander.
#5 - Le 19 avril 2020 à 08h19 par DJW
Eu égard à la situation exceptionnelle, on pourrait accorder un titre de séjour TEMPORAIRE à tous ces migrants clandestins, SI et SEULEMENT SI on était capable de la même manière de mettre à exécution le retour à la frontière lorsque les visas sont expirés ou refusés.

Or l’État Français est totalement défaillant à ce niveau-là, il suffit de voir l'impunité permanente de nos trafiquants de drogue locaux qui sont par la même occasion des étrangers en situation irrégulières. (que des hommes, au passage, comme l'énonçait la triste Madame Le Pen y'a plusieurs années)

De rappeler que l'étude de la situation de ces étrangers est primordiale, on est encore dans un état de droit et offrir l'asile à des étrangers réponds à des situations précises. Quitter un pays X ou Y parce qu'on est au chômage n'en fait pas partie. (Le mensonge de l'Etat Français sur le cas Albanais est préoccupant)
#6 - Le 19 avril 2020 à 16h24 par Belnard, Roubaix
Les sans papiers sont des gens qui travaillent pour améliorer leurs situations, ils demandent juste la régularisation parce que le système d'exploitation c'est très grave ils travaillent pour 25 où 30 euros par jour
c'est vraiment la merde pour eux ils pouvaient même pas réclamer parce que ils ont pas le droit, pourquoi pas les régularisés, ils auront leurs droits et paient leurs impôts au lieu de l'exploiter par des vampires,je connait un immigrant qui a une famille avec trois enfants sont loyer est de 450 euros par mois sont propriétaire le fait travailler avec 30 euros par jour , il faut qui travaille 15 jours pour payé sont loyer et le reste de mois pour manger et nourri ses enfants vous trouvez ça raisonnable je ne crois pas .pourquoi pas c'est pas l'état qui va bénéficier de cette jeunesse
#7 - Le 21 avril 2020 à 08h51 par Frécassinet
La nationalité française ça se mérite et dans certains cas il peut y avoir destitution de la nationalité française accompagnée de l’expulsion, mais il faut le vouloir et l’appliquer avec fermeté.
Voici les titres des articles datant de ce lundi 20/04/2020 dans la soirée et développés dans un média accessible par le net. Voilà où nous en sommes arrivés sur tout le territoire français avec l’immigration incontrôlée, la complaisance et le laxisme de nos dirigeants sous la coupe de l’Europe qui nous impose son système actuel particulièrement néfaste. Macron a dit : « Nous sommes en guerre ! ».
Oui mais nous pensons à celle-là :
« Nouvelle nuit d’émeutes généralisées ce lundi soir : commissariats attaqués, voitures de police retournées, pompiers attaqués, mortiers … à Strasbourg… »
« Aulnay-Sous-Bois (93) : les forces de l’ordre victimes de plusieurs guet-apens, une voiture de police attaquée au mortier »
« Val-de-Marne : des violences urbaines cette nuit à Champigny, Fontenay-sous-Bois, Créteil et Villejuif »
« Métropole lilloise : des incendies volontaires la nuit dernière à Ronchin, Faches-Thumesnil, Wattignies, Roubaix et Lille-Sud »
« Evry : la police caillassée par une trentaine de personnes cagoulées »
« Un Afghan avoue le viol d’une femme enceinte à Calais et est incarcéré »
« Toulouse : des policiers pris à partie par une trentaine d’assaillants avec des fusées, des cocktails Molotov et des grosses pierres dans le quartier du Mirail »
« Emeutes à Fontenay-sous-Bois (94), Emeutes à Suresnes (92), Emeutes à Villepinte (93), Emeute en cours à Villeneuve-la-Garenne » etc……
Et il faudrait encore et toujours régulariser en masse des clandestins qui ne s’intégreront jamais et qui saccageront notre pays comme on le constate déjà depuis de nombreuses années, en s’empirant de jour en jour !!! Et je ne dis pas tout, il faudrait des pages et des pages pour citer toutes les exactions passées volontairement sous silence….
#8 - Le 25 avril 2020 à 11h58 par Nfh, Perpignan
Bonjour pour tout c'est qui vont lire les commentaires des gens suivants :
- jean-michel DOYON

-FrécassinetLa

-dyw

ÉCOUTEZ TRÈS BIEN c'est gens sont tous simplement des ANTI-ÉTRANGERS. Ils viennent pas commenter pour le bien des français mais juste pour exprimer leurs haine qui est stocker dans leur esprit lâche oui je dirais même CRIMINELLE, ils sont vraiment des être méchant pour inventé des choses et déclarations fausses sur des pauvres innocent qui fuir leur pays à cause des guerres et non-respect des droits de l'homme pour venir vivre une vie de droit, paix, tranquillité, démocratie.je affirme et je confirme qu'il y a aucun clandestins sans papier qui deale sur le territoire français aucun je l'affirme et je l'assume. sa fait mal que vous confondez des jeunes français des cités(origine noir et arabe) pour des clandestins sans papier c'est vrai ils deale mais c'est des français qui sont nés en France et grandit en France c'est pas des immigrés clandestins qui vivent à la rue qui ne parvient pas à ce nourrir et qui son maltraité par la vie de tous les jours depuis leur pays d'origine , beaucoup travaillent dans les conditions d'exploitation de leur employeur et beaucoup ne peuvent Pas travailler et aussi avoir le droit de s'héberger.
Des sans papier et demandeur d'asile on droit au titre de séjour oui oui oui.
On va se dire nos vérité aujourd'hui
LA FRANCE 🇫🇷 À BESOIN DE VOUS IMMIGRANT
ON A BESOIN DE VOUS
C'EST TRÈS VRAI
#9 - Le 25 avril 2020 à 22h47 par jean-michel DOYON, Saint-nazaire
Nfh: Ben non, je ne suis pas un "méchant anti-étrangers".

Je n'ai absolument rien contre les étrangers qui arrivent LEGALEMENT en France, ni contre ceux qui sont là depuis 10, 20, 40 ans, qui ont fait l'effort d'accepter notre culture, nos coutumes, de s'intégrer.

Je suis contre les MIGRANTS CLANDESTINS qui n'ont pas vocation à venir sur notre territoire, et qui, pour beaucoup, au lieu de tenter de s'intégrer, "foutent le bordel" pour être clair.
Beaucoup viennent de pays qui ne sont pas en guerre, et quand c'est le cas, quand on est un homme jeune, on ne fuit pas, mais on défend son pays. Les femmes et les personnes âgées sont rares à venir!
D'autre part, quand on fuit son pays, on va vers les pays frontaliers, les plus proches, ceux qui ont un mode de vie similaire, on ne part pas à l'autre bout du monde dans un pays qui n'a pas les mêmes valeurs, les mêmes règles, coutumes, religions...

La France a des lois, pas besoin d'en voter de nouvelles, juste d'appliquer celles qui existent et qui font qu'un étranger CLANDESTIN (que les associations appellent "sans papiers"), doit être reconduit chez lui.

C'est tout, c'est pas compliqué, et arrêtez de traiter tout le monde de facho ou de raciste dès que l'on veut simplement que les lois soient appliquées.

Comme je l'ai écrit plus haut, un bon blanc, avec de l'argent, dans la plupart des pays, s'il n'a pas de situation régularisée, est expulsable, même de nombreux pays d'Afrique!
#10 - Le 26 avril 2020 à 10h19 par Frécassinet
à#8
Vous niez la vérité sur ce qui se passe en France, en proie à la submersion migratoire massive avec l’aide d’associations qui trahissent leur pays. En débarquant chez nous sans le demander, vous exigez en plus des droits dans un pays qui n’est pas le vôtre. Ce qui est criminel ce sont les graves conséquences que subissent les français. Nous ne reconnaissons plus notre pays tellement il est dégradé par une politique suicidaire. Il n’y a pas de guerre dans les tous les pays du monde, c’est faux. L’immigration clandestine pour des raisons économiques est proche des 100%. Notre pays est beaucoup trop attractif pour ceux qui veulent en abuser, tout ce qui est proposé aux clandestins est gratuit : soins, logement, aide financière, regroupement familial à n’en plus finir, etc…Les emplois proposés le sont évidemment pour des salaires très bas, ce qui concurrence et nuit aux travailleurs français. Pendant ce temps-là les français doivent tout payer et ne peuvent plus vivre et se soigner correctement. Vous nous imposez vos lois et votre façon de vivre qui ne sont pas les nôtres. L’attribution de la nationalité française ne doit pas être implicite pour les personnes d’origine étrangère et doit être revue avec des conditions beaucoup plus strictes. Chacun a le droit de vivre selon ses coutumes et ses lois mais seulement dans son pays d’origine, sans les imposer à un autre pays qui ne les désire pas. Il est faux de penser que nous sommes xénophobes car dans toutes familles françaises il y a des croisements avec des personnes d’origines étrangères qui sont venues de manière légale, qui respectent nos coutumes, nos lois et qui aiment sincèrement notre pays. Ils sont devenus des français de cœur. C’est le cas dans ma famille. Les réels demandeurs d’asile dont les cas sont à étudier ne représentent qu’une très faible proportion des clandestins, les autres clandestins entrés illégalement en France doivent être expulsés, rester dans leur pays avec le devoir de le faire progresser.
#11 - Le 11 mai 2020 à 16h26 par kouneta kinté, St Joakim Di Billi
bobo, va voir à Mayotte ce qu ils en pensent
des sans papiers
y en a marre de cette véritable collaboration avec les agents de
la submersion du pays par des illégaux
et la non application de nos lois laxistes . C KI ki PAYE ? C encore moi Kounta kinté ki kotise pour les sans papiers ?
#12 - Le 13 mai 2020 à 12h26 par Jhon Gilay , Clichy La Bonne FlambÉe
le cercle de silence ferait bien de se taire une fois pour toute que de raconter des conneries sur les clandestins . c est de la provocation ? on va importer l Afrique entiere , et l Asie ? l hotel est complet messieurs dames

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter