Saint Nazaire Infos

Sabrina, Sandrine et André-Joseph Bouglione font leur cirque

Jusqu'au 31 août, le cirque Joseph Bouglione est en résidence à Saint-Nazaire. Pour la plus grande joie de tous, il présente un nouveau spectacle de près de 2 heures Au programme des numéros étonnants juste pour le bonheur des yeux. Un pur plaisir, un vrai moment de détente loin de la morosité ambiante.
fotofrance®
fotofrance®

À l'image de beaucoup de cirques du paysage français, la création du cirque Joseph Bouglione est avant tout une affaire de famille. Il est loin le temps, ou Sampion Bouglione marchand de tissus à Turin se laisse séduire par les yeux d'une jeune et belle Tzigane, dompteuse de fauves. L'histoire veut que Sampion enlève Sonia et tous les deux partent à la conquête des Etats-Unis en 1830. Au fil des années, la famille Bouglione ne cesse de s'agrandir. De Joseph en Joseph naît la 6e génération. En 1992, Sabrina, André-Joseph son frère, et Sandrine son épouse créent leur propre chapiteau de toutes pièces en hommage à leur grand-père..  À l'heure actuelle, ils sont tous les trois les plus jeunes directeurs de cirque. Aujourd'hui, cette branche des Bouglione continue son périple sur les routes, de ville en ville.

 Un spectacle familial

 Si chaque déplacement à travers la France est une aventure, l'étape à Saint-Nazaire est devenue traditionnelle. Et Sabrina Bouglione d'ajouter : "Il n'est pas question d'une tournée estivale, sans s'arrêter dans cette ville". La longue caravane comprend une vingtaine de camions, une cinquantaine d'animaux. Elle a pris ses  quartiers à l'Immaculée, comme chaque année sur le terrain du Centre Leclerc qui surplombe la route bleue. La troupe composée d'une dizaine d'artistes est relativement jeune. Mais, la valeur n'attend pas le nombre des années, et le nouveau spectacle est plutôt une réussite.Des élèves de l'école Michellety s'y produisent avec un talent certain.Ce programme inédit qui dure près de 2 heures se veut avant tout une tradition, un voyage à travers l'univers familial. C'est une occasion rare de partager des émotions, des prouesses, des rires. En fait, un véritable spectacle pour tous, où les plus petits s'amusent, tandis que les grands retrouvent leur âme d'enfant. Parfois même se dégage une certaine poésie dans l'expression gestuelle et orale.

 Douze numéros

 Plusieurs attirent plus l’attention. Ainsi cet exercice d'acrobatie avec une trapéziste et deux perroquets sur des airs musicaux de Clayderman. Que dire de ce jeune artiste qui, avec des cylindres et des planches, nous laisse pantois avec sa prestation d'équilibriste ? On a également coutume de dire, qu'il n'y a rien de plus bête qu'une vache. Et pourtant, à regarder ces quatre ruminantes vosgiennes dans un étonnant numéro de dressage, il y a de quoi être surpris. Tous ces artistes, tous ces animaux sont fascinants. Avec un peu d'adresse, un zest de bonne volonté et beaucoup de bonne humeur, ils savent nous donner un grand moment de bonheur. Le temps d'un spectacle, ils nous font oublier les soucis et sortir de cette grisaille qui parfois nous envahit. Le cirque reste un des rares spectacles capables de nous permettre une telle évasion

 Dates des représentations : mercredi 28 juillet à 14 h 30, samedi 31 juillet à 20 h 30. Dimanche 1er, 8, 15, 22, 29 août, mercredi 4, 11,18, 25, jeudi 5,12,19, 26 à 18 heures Mardi 3,10,17,24, 31, vendredi 6,13,20, 27, samedi 7,14,21,28 à 20 h 30.

fotofrance®
fotofrance®
Auteur : Y.D. | 28/07/2010 | 1 commentaire
Article précédent : « 19ème festival des Escales Jour J - 7 et déjà plus de 12 000 réservations ! »
Article suivant : « Radio-crochet au Ruban Bleu   Serez-vous la star d'un jour ? »

Vos commentaires

#1 - Le 13 août 2011 à 11h38 par Viollet Anne-Marie, Bourges
Un spectacle magique et rare où j'ai retrouvé mon âme et mes yeux de fillette ! Papa m'a donné le virus du cirque il y a soixante ans et je vais toujours au cirque dans ma ville de Bourges dès que c'est possible. Il y a longtemps que je n'avais vu une telle fraîcheur - ce spectacle a illuminé mes vacances dans cette ville de Saint-Nazaire où il a vécu et qu'il aimait tant. Merci à Monsieur Bouglione et toute sa troupe. A bientôt...

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter