Saint Nazaire Infos

Rugby : Saint-Nazaire poursuit sa belle série

Le Sporting Nazairien a battu Saint-Jean-de-Luz (36-16) cet après-midi s’offrant également le point du bonus offensif au terme d’un match qu’il avait mal entamé.
À la peine en première mi-temps, la touche nazairienne s'est montrée à son avantage dans le deuxième acte
À la peine en première mi-temps, la touche nazairienne s'est montrée à son avantage dans le deuxième acte

C’est ce qui s’appelle un départ idéal. Trois victoires en trois rencontres, voilà une série de résultats positifs que le SNR n’avait encore jamais réalisée depuis son accession en Fédérale 1. Cette fois, les joueurs de Bertrand Guilloux ne se sont pas contentés des quatre points de la victoire, ils y ont ajouté celui du bonus grâce à un essai dans les toutes dernières secondes de Grégory Ségur. Le score est pourtant trompeur car les Basques de Saint-Jean-de-Luz, joueurs même en infériorité numérique, ont longtemps paru en mesure de remporter la partie.
Si Dorbeaux marquait les premiers points de la partie (3-0, 7e), ce sont les coéquipiers de l’ancien All-Black Troy Flavell (35 ans, 22 sélections) qui dominaient copieusement le début de la rencontre. Castet inscrivait d’ailleurs le premier essai de la partie à la demi-heure de jeu et récompensait ainsi les visiteurs de leur domination (6-10, 30e). Perturbé, le SNR, bien en place en défense, parvenait à rester dans la partie. Il revenait même au score grâce à un essai de Bidau après un gros travail des avants nazairiens, dans les arrêts de jeu de la première période (11-13).

Un triplé pour Mathieu Bidau

Le carton jaune du Néo-Zélandais Troy Flavell a entraîné le déclin de l'équipe basque
Le carton jaune du Néo-Zélandais Troy Flavell a entraîné le déclin de l'équipe basque

Cette réalisation nazairienne allait complètement endormir les Basques. Saint-Nazaire incorporait du sang neuf en première ligne et revenait petit à petit dans la partie. Les visiteurs, séduisants jusqu’à présent, perdaient un peu leur sang-froid et offraient sur un plateau l’opportunité aux locaux de revenir. Flavell écopait d’un carton jaune pour brutalité (50e). Il était imité trois minutes plus tard par Irisson. à 13 contre 15, les coéquipiers d’Alejandro Krancz n’avaient plus qu’à dérouler.
« La discipline c’est ce qui fait la différence en fédérale 1 » rappelait le capitaine nazairien. Bidau inscrivait son deuxième essai (22-13, 60e) de la soirée avant de rapidement récidiver (29-13, 62e). « Lorsque nous étions à treize, nous avons manqué de lucidité, concédait l’entraîneur basque Jean-Louis Luneau. Il aurait fallu être plus patients. Nous sommes extrêmement déçus du score, qui est pour moi très sévère, mais pas du contenu qui a été d’excellente qualité. »
Le public nazairien encourageait alors les siens à inscrire un quatrième essai, synonyme de bonus offensif. Il arrivera finalement dans les dernières secondes de la partie. Sur un long ballon au pied de Guilloux, Ségur s’arrachait pour inscrire son premier essai de la saison. « Ce bonus, personne ne l’espérait, reconnaissait Thibaut Alvarez, l’ouvreur nazairien conscient que son équipe avait raté son début de match. On les a trop regardés jouer et le match s’est débloqué quand on a réussi à remettre la main sur le ballon. C’est dommage pour Saint-Jean-de-Luz, ils se sortent du match tout seul. »
Désormais deuxième du classement à un point de Tyrosse, également invaincue, Saint-Nazaire continue sa belle moisson de points. La réception de la rugueuse équipe de Saint-Jean-d’Angély dimanche prochain pourrait lui permettre de poursuivre une série d’invincibilités. Si les joueurs de Bertrand Guilloux se montrent aussi disciplinés que lors de leurs deux premiers matchs à domicile, une nouvelle victoire leur tend les bras.

Sporting Nazairien Rugby – Saint-Jean-de-Luz  36-16

Saint-Nazaire. Essais de Bidau (40e+2, 61e et 62e) et Segur (80e+5). 2 pénalités (7e, 25e, 44e et 50e) et deux transformations (62e et 80e+6) de Dorbeaux.
Saint-Jean-de-Luz. Essai de Castet (60e). 2 pénalités (18e, 36e) et une transformation de Bainconeau. 1 pénalité d’Iturriria (71e). Cartons jaunes : Flavell (50e) et Irisson (53e).

Saint-Nazaire : Naves - Omondi, Dorbeaux, Coisy (Haentjens 47e),  Bidau - Alvarez (o) (Guilloux 53e), Debrach (m) (Fornier 65e) - Valentini, Veuillet (Mary 64e), Krancz (cap) – Fichot (Lancinot 72e), Gujairadze – Ney (Havlicek 47e) Kerdrain (Parriel 47e), Drogon (Ségur 53e).
 

Auteur : GL | 30/09/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Rugby : le Sporting nazairien passe la quatrième »
Article suivant : « Rugby : Saint-Nazaire fait tomber le favori »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter