Saint Nazaire Infos

Rugby : Saint-Nazaire fait vibrer le Pré-Hembert

Devant 3500 spectateurs, le Sporting Nazairien s’est imposé dans le derby de l’Ouest face au RC Vannes (38-18) avec en prime le bonus offensif pour les hommes de Bertrand Guilloux.
A l'image de Fred Fichot, la touche nazairienne s'est montrée à son avantage face à Vannes
A l'image de Fred Fichot, la touche nazairienne s'est montrée à son avantage face à Vannes

Saint-Nazaire a conforté ce dimanche son statut  de dauphin magnifique. Deuxième du championnat à l’issue des huit premières rencontres, le Sporting (33 points) distance désormais Périgueux, troisième, de huit points. Et si Tyrosse poursuit son cavalier seul (huit victoires dont quatre bonifiées), Saint-Nazaire ne flanche toujours pas et montre même des signes de progression.
Ce dimanche, dans un stade du Pré-Hembert plein comme un œuf, la formation de Bertrand Guilloux a encore fait étalage de son potentiel offensif en inscrivant six essais, quatre de plus que son adversaire.
La partie débutait idéalement pour les locaux. Le deuxième ligne vannetais Parker écopait d’un carton jaune dès la troisième minute pour brutalité. Saint-Nazaire ne mettait que deux minutes à profiter de sa supériorité numérique. Entre les poteaux, l’ouvreur nazairien Thibault Alvarez inscrivait le premier essai de la partie, son sixième depuis le début de la saison. Au quart d’heure de jeu, Vannes avait l’opportunité de recoller à un point mais les Bretons optaient pour une penaltouche qui, malgré une belle débauche d’énergie des avants, ne se concrétisait pas par un essai. Ce sont au contraire les Nazairiens qui aggravaient la marque par Omondi qui bénéficiait d’un rebond très favorable (14-3, 21e). Dans la foulée (25e et 28e), l’ailier nazairien ratait de peu le triplé.
 

Un nouveau triplé pour Bidau

Ce triplé, c’est finalement Mathieu Bidau qui allait se l’offrir. Comme contre Saint-Jean-de-Luz, le joueur formé au club inscrivait trois nouveaux essais pour porter son total à huit cette saison. D’abord sur une interception (39e) puis sur deux actions très bien emmenées par les arrières nazairiens (44e et 53e). Entre-temps, Vannes était bien parvenu à recoller (14-10, 36e) mais Saint-Nazaire n’avait pas montré de signes d’inquiétude.

« On a été bougé en première mi-temps, concédait pourtant Bertrand Guilloux, l’entraîneur nazairien. Avec un petit moins de réussite, on aurait pu rentrer aux vestiaires avec un score en notre défaveur. Par la suite, on a été solide défensivement et on a été plus efficace que Vannes qui a quand même réalisé une belle partie. » Son confrère vannetais Esteban Devich regrettait lui le manque d’efficacité de son équipe dans le premier acte. « On domine en première mi-temps mais on ne parvient pas à scorer. En deuxième période, on a vu la différence entre une équipe en pleine confiance et une autre, fébrile. On doit se remettre au boulot. »
En déplacement à Niort dimanche prochain, Saint-Nazaire aura l’opportunité d’enchaîner une quatrième victoire consécutive. Pour le moment, seul Tyrosse lui a résisté et au vu de l’état de forme des portuaires, nul doute que Niort, lanterne rouge du championnat, s’attend à souffrir face à l’armada rouge et noir.

Sporting nazairien – Vannes
38-18 (19-10)
Sporting Nazairien. Essais d’Alvarez (5e), Omondi (20e), Bidau (39e, 44e, 53e) et Krancz (76e). Quatre transformations (6e, 21e, 45e, 78e) de Dorbeaux. Carton blanc : Drogon (33e)
Vannes. Deux essais de Parker (36e) et Fantini (72e). Une transformation (37e), une pénalité (8e) et un drop (48e) de Lombard. Carton jaune : Parker (3e).
Saint-Nazaire : Naves – Omondi, Dorbeaux, Coisy, Bidau  – Alvarez (o) (Guilloux 51e), Debrach (m)(Fornier 58e) – Stolz (Veuillet 63e), Krancz (cap), Valentini  – Gauche (Fichot 41e), Mahahiti (Macoveï 41e) – Drogon (Havlicek 77e), Parriel (Kerdrain 51e), Ségur (Ney 51e).

 

Auteur : GL | 18/11/2012 | 1 commentaire
Article précédent : « Rugby : une belle fin d’année pour le SNR »
Article suivant : « Rugby : Les points pour Saint-Nazaire, les poings pour Marmande »

Vos commentaires

#1 - Le 19 novembre 2012 à 09h28 par LOUSSOUARN, Saint-ave
Le commentaire (chauvin) précise la brutalité de PARKER !!!Il n'y a eu que des gestes d'avant-bras pour essayer de se dégager - j'ai juste au-dessus- la petite taille du juge de touche (qui ne doit pas connaître grand chose à la pratique masculine du rugby-foot-ball) ne lui a pas permis d'apprécier les gestes à leur juste valeur !! où alors, je n'ose le penser, du favoritisme !! Suite à ce carton jaune, une touche pas droite (1,50 m)non sifflée mais contre le juge arbitre lui a vu une faute vannetaise !!! Le premier essai suivra (fort beau) mais entacher d'irrégularité !! Cela n'enlève rien à la très belle victoire ligérienne, bien belle équipe qui ira loin, je le pense sincèrement - je l'avais dit à VANNES après la rencontre amicale . Bon v ent aux "rouge et noir" . Loulou Rcv depuis 1964 .

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter