Saint Nazaire Infos

Rugby : Les points pour Saint-Nazaire, les poings pour Marmande

Lors d’un match nettement plus électrique que spectaculaire, le SNR n’a fait qu’une bouchée d’une équipe de Marmande au comportement très antisportif (43-6).
A l'image de Christian Stolz, capitaine cet après-midi, Saint-Nazaire a nettement dominé Marmande.
A l'image de Christian Stolz, capitaine cet après-midi, Saint-Nazaire a nettement dominé Marmande.

Que l’on soit puriste ou fan, il y a deux manières de juger le match qui a opposé cet après-midi Saint-Nazaire à Marmande. Les premiers retiendront l’arbitrage incohérent de Monsieur Lobrega, et l’attitude délétère de l’équipe marmandaise. Les seconds insisteront plus sur la large victoire des Nazairiens, qui s’offrent également leur troisième bonus offensif depuis le début de la saison.
 

Six essais

Avec six essais, dont trois d’Alvarez, Saint-Nazaire n’a pas fait dans la demi-mesure. Hormis durant une dizaine de minutes en fin de match, Marmande n’a jamais existé. « On a pris une rouste, on a été complètement dépassés », reconnaissait Patrick Diniz, l’entraîneur aquitain qui n’avait aucun mal à avouer que son équipe était « tombée dans la connerie ». Doux euphémisme. Marmande n’a, aujourd’hui, pas pratiqué le même rugby que son adversaire. Truqueurs, agressifs, provocateurs, les Marmandais n’ont, à aucun moment, tenté de secouer le cocotier nazairien préférant jouer des poings à jouer au ballon. « Pour ça, j’en veux aux joueurs » concédait Patrick Diniz.
Toujours aussi maître de ses nerfs, Saint-Nazaire n’a pas craqué. Expulsé quelques minutes après avoir inscrit le deuxième essai de la partie, Frédéric Fichot n’en revenait toujours pas. « Avant de sortir ses cartons rouges, l’arbitre aurait dû sortir les jaunes. C’est une décision très sévère. » L’entraîneur marmandais confirmait. « Ces cartons rouges, c’est une aberration. Je n’ai pas l’habitude de critiquer l’arbitrage mais là, je ne peux que constater qu’il a pris beaucoup de mauvaises décisions. » Si l’arbitrage fut effectivement des plus surprenants, Marmande n’a pas donné sa part au chien dans la médiocrité à l’image de ce doigt d’honneur adressé au public par le pilier Magaldadze ou de ce geste fou du deuxième ligne Lestrade, traversant tout le terrain après s’être vu administrer un carton jaune, pour en découdre avec un supporter nazairien.
 

Une semaine de repos

De cette partie, on retiendra aussi l’application et la maîtrise nazairienne. Dorbeaux et Alvarez, dans tous les bons coups, ont régalé le public nazairien alors que pour sa première au Pré-Hembert, le Roumain Mihaï Macovei, a prouvé qu’il serait très utile à sa nouvelle formation. « C’est très satisfaisant, commentait Bertrand Guilloux, l’entraîneur nazairien. On a réalisé une bonne entame de match donc en face, ils ont pris peur et ont essayé de pourrir le jeu. On s’attendait à un jeu rugueux mais globalement les garçons sont restés sereins. De toute façon, ce n’était pas dans notre intérêt de dégoupiller. »
Tyrosse ayant nettement dominé Saint-Jean-d’Angely (21-39), bonus offensif à la clé, Saint-Nazaire campe toujours avec 23 points à la deuxième place du classement, quatre points devant Saint-Jean-de-Luz. De quoi savourer en toute sérénité une semaine de congés. « On a beaucoup demandé aux joueurs depuis la reprise et ce repos, ils l’ont bien mérité » ajoutait Bertrand Guilloux. Dans deux semaines, c’est sur la pelouse d’Hagetmau, un autre candidat au maintien, que les Nazairiens se déplaceront.
 

Sporting Nazairien - Marmande 43-6 (22-6)

Sporting Nazairien. Essais d’Alvarez (3e, 63e, 67e) Fichot (15e), Coisy (21e, 42e). Cinq transformations (3e, 15e, 42e, 63e, 37e) et une pénalité (28e) de Dorbeaux. Carton rouge : Fichot (24e). Cartons jaunes : Parriel (36e), Drogon (48e).
Marmande. Deux pénalités de Pampouille (6e et 31e). Carton rouge : Perais (24e). Cartons jaunes : Pottier (48e), Cazautets (70e), Lestrade (80e).
Saint-Nazaire : Naves – Omondi, Dorbeaux, Coisy, Bidau (Peraud 54e) – Alvarez (o), Debrach (m)(Fornier 61e) – Stolz (cap) (Mary 75e), Macovei (Rabaj 68e), Valentini (Mavahiti 61e) – Fichot, Gujaraidze – Drogon, Parriel (Kerdrain 51e), Ségur.
 

Auteur : GL | 28/10/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Rugby : Saint-Nazaire fait vibrer le Pré-Hembert »
Article suivant : « Rugby : le Sporting nazairien passe la quatrième »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter