Saint Nazaire Infos

Rugby :Fin de saison difficile pour le SNR!

Battu 31 à 0 à Tyrosse, le SNR termine sa saison sur une défaite et un zéro pointé. Amputée par l'absence de plusieurs titulaires, la formation du président Chavanon a bien résisté en 1ère mi-temps avant de se faire laminer en seconde période. Avec un seul succès en six rencontres, le SNR a raté son parcours en Jean Prat, mais pas sa saison et c'est bien là l'essentiel.

Brillants en championnat, parfois même étincelants, les joueurs de Sédrik Mollé ont abordé ce trophée Jean Prat avec de légitimes prétentions. Vainqueurs à Massy, les nazairiens ont alors tiré des plans sur la comète entrevoyant de larges espoirs de qualification. Se sont-ils vus trop beaux ? Sans doute, mais l'échec dans ce trophée ne trouve pas là sa véritable justification. Les raisons majeures sont ailleurs. Au fil des matchs de qualification, les joueurs sont apparus fatigués, et les nombreuses blessures n'y sont pas étrangères. L'autre élément déterminant est la faiblesse du banc Nazairien. Malgré la qualité des jeunes, le SNR n'était pas en mesure de rivaliser avec des formations comme Tyrosse ou Saint-Etienne qui disposent de budgets beaucoup plus conséquents. Les observateurs avisés noteront également le rôle déterminant de Yann Dorbeaux. Quand celui est en réussite, le SNR va bien et gagne. Quand  le buteur va mal, c'est toute une formation qui boîte.
 
Discrétion et efficacité
 
Ceci étant, le bilan sportif de cette saison reste positif. En championnat, les Nazairiens ont réalisé un formidable parcours. Leur seconde place derrière l'intouchable Limoges ne doit rien au hasard. Elle résulte d'un bel état d'esprit au sein de l'équipe. Les joueurs ont montré une force collective impressionnante et à ce sujet, on se doit de féliciter Sédrik Mollé  dont le message a été fort bien perçu. Ce dernier a accompli un travail exemplaire avec des moyens limités et force est de reconnaître que le challenge était loin d'être évident. Au cours de cette saison 2009/2010, le SNR a donné une belle image du club, de la ville et à ce titre, on ne peut que souligner le travail efficace de l'équipe dirigeante et de son président Eric Chavanon. Discret  et effacé - parfois trop -, il a réussi à remettre à flots un club qui partait à la dérive. Aujourd'hui, le pari n'est pas complètement  gagné, mais personne ne peut contester que le SNR est sur la bonne voie.

Auteur : Yvon | 03/05/2010 | 0 commentaire
Article précédent : « 21ème édition de Rugbymania »
Article suivant : « Le SNR perd ses illusions! »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter