Saint Nazaire Infos

Rugby, Fédérale 3 : Du bon travail pour Trignac

On attendait une victoire et un bonus. Vu sous cet angle, le RC Trignac a réussi dans son entreprise sans être pour autant un extraterrestre sur le terrain de Lesvières. Saint-Sébastien-Basse-Goulaine a fait de la résistance durant vingt minutes, les premières. Ensuite ce fut plus complexe.
Le RCT a su prendre de la hauteur dimanche
Le RCT a su prendre de la hauteur dimanche

Il y eut sept essais pour Trignac et deux pour le RCSSBG. On ne discute pas une telle différence. Le RCT qui vise la 1re place et l’a d’ailleurs récupérée dimanche soir aux dépens du Rheu avait pour objectif d’empocher 18 points dans la série des quatre matchs qui l’attendent. Yann Legrall, l’entraîneur, l’avait affirmé. En voilà cinq de pris puisque le bonus est venu récompenser justement les efforts des Briérons. Pour l’instant, le contrat est parfaitement rempli.
Ce ne fut pourtant pas si simple que cela au début de la rencontre. Saint-Sébastien-Basse-Goulaine a joué crânement sa chance, misant sur un excès de confiance du RCT qui préféra s’aventurer dans les pénal-touches plutôt que de tenter les pénalités. Aussi, quand, à la 19e minute, Adam faillit marquer un essai qui lui tendait les bras, les Trignacais revinrent à leurs fondamentaux. Il était temps de redevenir un peu plus réaliste. Physiquement plus forts, plus solides dans les impacts, les plaquages, les Briérons firent alors plier un peu leur adversaire et, en seconde période, le laminèrent. Le RCSSBG eut le grand mérite dans ce match propre de ne jamais baisser les bras à l’image de ses jeunes qui, derrière, avec leurs jambes, furent un poison permanent. Maintenant, il y avait hier une classe d’écart entre les deux équipes.
 

Un bon état d’esprit

Yann Legrall a savouré. « Les intentions étaient là. On a présenté du jeu, devant, derrière, même s’il n’y eut pas une grosse intensité en début de match. Mais je constate que nous sommes dans un excellent état d’esprit, que les consignes ont été respectées. J’ai apprécié une rentrée comme celle de Lecrom. À l’opposé, à deux ou trois reprises on se cherche en touche. Nous ne sommes pas trop positionnés. Mais, au final, on ne perd pas le ballon. D’autre part, notre défense a perturbé notre adversaire ». Yann Legrall est forcément confiant pour la suite. « Les Sables, ici, on pensera au bonus. Ensuite, il y aura Surgères un peu plus compliqué à jouer puis La Roche-sur-Yon chez nous. On fera en sorte d’expliquer que nous n’aurions jamais dû perdre là-bas à l’aller ».

La fiche technique
RC Trignac-RCSSBG : 47-10. Mi-temps : 14-0. 700 spectateurs.
Trignac. Essais de Mavaetau (25e), Fakaté (30e, 60e), Quintin (44e), Léost (51e), Salloux (65e), Lecrom (70e). Quatre transformations de Picard, deux de Salloux. Carton jaune à Picard (60e).
Saint-Sébastien-Basse-Goulaine. Essais de Dupont (5’e), Vrignon (76e). Cartons blancs à Dugasse (23e), jaune à Richard (60e).
 

Auteur : P.M. | 12/01/2014 | 0 commentaire
Article précédent : « Rugby, Fédérale 1: Les Nazairiens reviennent de loin »
Article suivant : « Rugby, Fédérale 1 : Niort pour digérer Saint-Sylvestre »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter