Saint Nazaire Infos

Rugby Fédérale 1 : Un après-midi record

C’est fait. Lors de l’ultime journée, le Sporting Nazairien Rugby est parvenu à conserver sa 2e place. Elle lui permettra, le 21 avril, dans la Drôme, d’affronter Romans en match aller du challenge Jean Prat, la phase finale qui attribue titre et montées. Le retour aura lieu le 28 avril au Pré Hembert.

Sporting Nazairien-Niort : 56-7. Dire que les Nazairiens n’ont connu aucun souci est un doux euphémisme. Les Niortais ont probablement montré le visage le plus aminci que l’on aura vu au Pré-Hembert cette saison. Cela manque cruellement, non pas d’intentions, mais de densité physique, de course aussi malgré la présence de Brunet, le seul qui émergea du lot dimanche et auteur de l’unique essai pour les siens dans le couloir gauche.
Les joueurs de Bertrand Guilloux ont inscrit huit essais. C’est leur record cette saison en un seul match. « C’est parfait. Il s’agit de la préparation que l’on souhaitait. Les gars ont disputé un match sérieux avec des déchets. Mais c’est lié, justement, à cette quantité de jeu produit. On marque huit essais et, en plus, on en a laissé filer. Maintenant, dire ce que valait Niort est difficile. Nous avons effectué une tellement bonne entame que cette équipe n’a pas pu réaliser ce qu’elle voulait. Ensuite elle a lâché », dira Bertrand Guilloux.
Les Nazairiens ont assumé leurs ambitions, sereinement, tandis que les Niortais ne pouvaient guère vivre que de miettes.
Il n’y eut point de suspense. En moins de trente minutes de jeu, le SNR avait déjà la victoire en poche avec le bonus à la clé. La formation des Deux-Sèvres avait passé seulement deux maigres minutes dans le camp nazairien lors de la 1re période. Le reste du temps, cette équipe le vit défiler face à ses perches. À la pause, la rencontre était morte. Et si Brunet parvint à sauver l’honneur après que son équipe avait évolué à 13 contre 15, il profita d’une perte de balle nazairienne alors que le SNR était avant tout concentré sur son turnover, conscient qu’il ne risquait plus rien du tout.


La fiche technique
Mi-temps : 32-0. 1 800 spectateurs.
Saint-Nazaire. 8 essais, Dorbeaux (13e), Naves (22e), Bidau (28e), Guilloux (34e), Krancz (48e), Fichot (53e), Alvarez (68e), Guzaraidje (79e). Cinq transformations de Dorbeaux. Pénalité de Dorbeaux (3e, 20e). Carton blanc à Gujaraidze (40e).
Niort. Essai de Brunet (57e). Transformation de Sapparrart. Cartons jaunes à Paltaud (45e) et Charmont (51e).

 

Auteur : P.M. | 07/04/2013 | 2 commentaires
Article précédent : « Rugby Fédérale 2 : Drame à Trignac »
Article suivant : « Rugby Fédérale 1 : les Nazairiens solides comme à l’aller »

Vos commentaires

#1 - Le 09 avril 2013 à 12h59 par Nazairderien, Saint-nazaire
Sous un ciel chargé par les crises, réjouissons nous que les 2 équipes de volley-ball et de rugby locales apporetes une belle éclaircie.

Pour ce qui est du SNR l'exploit d'accèder aux 1/8è doit être souligné tant le rugby du nord évolue dans l'ostracisme entretenu par les instances nationales, aux mains desquelles "siègent" de nombreux pardessus du sud-ouest...

Il faut savoir que le SNR termine à la 6è place du classement national de la phase préliminaire de 1è division fédérale. En sachant que Top 14 et Pro D2 réunis totalisent 30 clubs, St. Nazaire est la 36è équipe dans la hiérarchie du rugby français ! Pas mal non ?
#2 - Le 02 mai 2013 à 09h58 par Sam, Romans Sur Isere
Pour info : Romans sur Isère c'est dans la Drome et non dans l'Isère comme a pu le dire l'auteur de cet article.

***
Exact Merci Sam, nous avons modifié
La Rédac

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter