Saint Nazaire Infos

Rugby Fédérale 1 Stade Nazairien 34 - Stade Niortais 19

Le SNR souffle le chaud et le froid et s'impose

Vainqueur 22 à 26 au match "aller", le SNR espérait bien rééditer sa performance à domicile. Après une première période de bonne facture, les locaux ont baissé de pied en seconde mi-temps, mais finissent par s'imposer logiquement 34 à 19. L'espoir dans la course aux play-off demeure.

À domicile, le Stade Nazairien se doit de faire le plein de victoires avec si possible le bonus offensif à chaque fois. Si le premier objectif est atteint avec une relative facilité, le second laisse bien de regrets. À 29 à 0 à la pause avec 4 essais, les hommes de Sédrik Mollé pensaient avoir fait le plus dur. Hélas, les Niortais sont sortis de leur torpeur en seconde période affichant un visage résolument différent pour inscrire trois beaux essais, annihilant ainsi un cinquième point qui aurait fait le plus grand bien aux maritimes.
Tout avait pourtant bien commencé avec une pénalité de Dorbeaux dès la 3'. Dans la foulée, Chevalier slalomait dans le camp niortais pour marquer le premier essai de la partie. L'inévitable Dorbeaux se chargeait de transformer. Littéralement asphyxiés, les visiteurs réagissent de façon sporadique sans toutefois trouver l'ouverture. Sûr de son fait, le SNR commet quelques maladresses dans le jeu à la main, mais tour à tour Chevalier, encore lui (27'), Veuillet (32') et Kerdrain (39'), vont inscrire trois essais supplémentaires. 29 - 0 à la mi-temps. On se dit que le Stade Niortais va passer un après-midi cauchemardesque.
 
Une seconde période décevante

Au retour des vestiaires, la physionomie du match change. Les Niortais sont animés des meilleures intentions avec Capel à la baguette et un Légarto étincelant. Loin de fermer le jeu, les visiteurs mettent la pression et sont justement récompensés de leurs efforts avec un essai transformé de ce diable de Légarto. Au fil des minutes, les Nazairiens perdent de leur superbe et encaissent un nouvel essai de Carrère à la 64'. 29 à 12. Les visiteurs se mettent à rêver. Fort heureusement, Léost profite d'un ballon perdu par les Niortais dans leurs 50 m et, à l'issue d'une longue course, marque le 4e essai. Dès lors, le sort des visiteurs est définitivement scellé et l'ultime essai de Smith à la 76' ne fait que raviver les regrets des Niortais, qui sans une première mi-temps affligeante pouvaient peut-être espérer mieux. Du côté du SNR, les entraîneurs Sédrik Mollé et Fabrice Gaudet ne faisaient pas la fine bouche sur ce succès. « À un moment, nous avons eu le bonus offensif, puis on l'a perdu bêtement. C'est très frustrant pour nous et pour les joueurs, mais on est satisfait de la victoire. »

Auteur : Y.E | 09/01/2011 | 1 commentaire
Article précédent : « Un trophée pour le Sporting nazairien rugby »
Article suivant : « Le SNR s'impose au mérite 10 à 8 ! »

Vos commentaires

#1 - Le 11 janvier 2011 à 16h19 par ELIL, Biarritz
LEGARTO JEREMY FILS DE JIMMY LEGARTO ANCIEN JOUEUR DU BIARRITZ OLYMPIQUE ET NEVEU DE DUHALDE JEAN MARC ANCIEN JOUEUR DE L'AVIRON BAYONNAIS ET DE COGNAC.... çA PROMET.... jOEUR A SUIVRE

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter