Saint Nazaire Infos

Rugby Fédérale 1 : Saint-Nazaire pour une première

Ce qui est arrivé dimanche, au Pré-Hembert, demeurera comme quelque chose d'épisodique. Car les rugbymen nazairiens n'affronteront pas toujours ces monstres landais et, surtout, ils ne leur feront pas souvent courber l'échine si l'aventure se reproduit. Sporting Nazairien-Tyrosse : 12-0.
Le SNR a été pour moins généreux dans le combat
Le SNR a été pour moins généreux dans le combat

Ils étaient 4 500 spectateurs, sans doute un record dans l'histoire du rugby local. Mêmes les derbies entre Nazairiens et Trignacais n'engendrèrent jamais de tels engouements.
Mais pourquoi ? Tout simplement parce que la tradition venait bousculer l'empêcheur de tourner en rond, celui, qui, avec Vannes, nuit au sud-ouest.
Il faut bien caser Morbihannais et Ligériens dans une poule. Les trésoriers détestent. Ce qui est ennuyeux, c'est que les premiers cités comme les autres peuvent malmener les références.

Exceptionnel

Ce ne fut pas fabuleux au Pré-Hembert. Mais tout simplement génial. Le public a savouré l'intelligence des siens en première période et la manière dont ils la défendirent en seconde. Chacun a tremblé, sans jamais douter. Ce furent vraiment de savoureux supporters, les anciens qui connaissaient tous les rouages du système mais aussi quantité de novices venus voir ce que ce sport nommé rugby pouvait susciter comme émotions. Le savant mélange fut une réussite.

Sportivement, le SNR eut l'intelligence de se reposer, entre autres, bien sûr, sur son buteur, Dorbeaux, auteur de 12 points en première période. Jamais Tyrosse avait connu un tel affront cette saison aux citrons. Alors, mieux valait enfoncer ce XV. Ce fut fait. Il n’y a rien à dire. Le SNR a été généreux, exceptionnel dans le combat, les impacts, impérial en touche sous le regard médusé de son adversaire. Mais à quel prix. Dobrach est sorti, sans doute victime d'une fracture de la rotule. Le Sporting, lui, est sorti, mais indemne et plus que jamais ambitieux.

Le SNR devient la première équipe à faire tomber Goliath. Il suffira en phase finale de répéter à quatre reprises ce scénario pour se hisser en Pro D2. Savourons ce rêve.

Sporting-Nazairien-Tyrosse : 12-0. Mi-temps : 12-0. Arbitrage de M. Soucaret (Midi-Pyrénées). 4 500 spectateurs.
Saint-Nazaire. Pénalités de Dorbeaux (3e, 20e, 22e). Drop de Decottignies (16e). Carton blanc à Dorbeaux (78e).

 

27/01/2013 | 2 commentaires
Article précédent : « Rugby Fédérale 2 : Trignac a du coeur »
Article suivant : « Rugby Fédérale 2 : Trignac renaît »

Vos commentaires

#1 - Le 29 janvier 2013 à 09h41 par Pierre-Yves Vincent, Sn
Bravo à eux...très beau spectacle et belle ambiance !

et merci à la CGPME pour l'accueil ;-)
#2 - Le 29 mars 2013 à 22h35 par gasnot, Bouin
boujour, je vien de débarquer de la creuse ou je joué en federale 3 a gueret. je recherche un nouveau club pour la saisons prochaine. si vous avez de la place en réserve?

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter