Saint Nazaire Infos

Rugby, Fédérale 1 : Le tonus et le bonus sont nazairiens

Le Sporting Nazairien aurait pu y penser avant. Car la qualité de ce spectacle, on l’avait oubliée depuis un bon bout de temps. La pelouse asséchée au Pré-Hembert a fait du SNR un XV inspiré. Bobigny a été renvoyé à ses études, 39-9.
Aïcardi va inscrire un de ses trois essais
Aïcardi va inscrire un de ses trois essais

C’est vrai. On aurait pu participer à de telles émotions positives il y a quelques semaines, voire quelques mois. La tension retombée, le Sporting Nazairien s’est enfin lâché sur sa pelouse devant un public qui, faute de toujours comprendre l’arbitrage, s’est régalé tout comme les joueurs. Un bonus offensif est venu, cerise sur le gâteau, dit-on dans ce monde de l’Ovalie, récompenser un match plein, généreux, au cours duquel gros et moins gros ont participé dans une même unité.

Dans les brèches

Que de regrets ! Quand on voit le Sporting Nazairien évoluer ainsi sur un terrain enfin séché, on se dit que dans cette poule de la mort où on l’avait propulsée, cette équipe aurait sans doute joué un rôle différent si elle avait montré autant de solidarité et de valeurs auparavant. Bobigny a à peine existé dans cette rencontre que les Nazairiens, emmenés par un Aïcardi d’exception dans ses prises d’intervalles et ses jambes, ont dominée de la tête et des épaules, muselant les banlieusards parisiens dans leur arme maîtresse, l’alignement en touche. Mais il ne fut pas le seul. Bidau sur le premier essai, Omondi, sur le 2e, ont semé la panique en s’infiltrant dans les brèches. Le SNR a mis le feu partout, s’offrant ce très mérité bonus offensif après avoir dominé les phases physiques, les techniques aussi et, surtout, en faisant un énorme plaisir aux 2500 supporters. Mais que c’est frustrant d’avoir tant patienté pour voir se révéler enfin ce XV sur son propre pré ! Prochain rendez-vous dimanche 22 mars, à Lille. Ce sera une autre histoire face à un des favoris pour la montée en Pro D2. Mais, après tout, une équipe libérée comme l’est le Sporting-Nazairien peut très bien réussir ce qui serait considéré comme une très grande performance.

La fiche technique
Saint-Nazaire-Bobigny : 39-9. (mi-temps : 18-9)
Saint-Nazaire : 5 E. Aïcardi (2e, 12e, 68e), Alvarez (47e), Dorbeaux (61e). 4 T. Dorbeaux (12e, 47e, 61e, 68e). 1 P. Dorbeaux (32e).
Bobigny. 3 P. Daguin (10e, 24e, 37e).
Carton jaune : Wavrin (46e).


 

Auteur : P.M | 16/03/2014 | 0 commentaire
Article précédent : « Rugby, Fédérale 3 : Le petit bonus dominical du RCT »
Article suivant : « Rugby : Saint-Nazaire découvre le rugby à 7 »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter