Saint Nazaire Infos

Rugby Fédérale 1 : La sortie fut belle pour les Nazairiens

On savait que les Nazairiens ne pouvaient plus prétendre qu'à la 5e place. Face à Montluçon, ils ont rempli leur contrat. Le public a pris du plaisir et c’était là l’essentiel au cours de cette rencontre, sans enjeu, remportée par le SNR, 24-16.
 Les Nazairiens ont pris du plaisir
Les Nazairiens ont pris du plaisir

Ce ne fut pas si mal que cela malgré beaucoup de choses approximatives. Mais, des deux côtés, on a voulu offrir du plaisir avec le risque de déchet que cela comporte. Il ne faut pas oublier que, d’un côté, il y avait une équipe de Montluçon qui avait pris le départ au début de l’automne avec 10 points de pénalité. De l’autre coté, il y avait des  Nazairiens un peu perturbés par les turbulences des mois précédents, la mise au pas imposée par la FFR, et la propulsion dans la poule de la mort.
Les deux condamnés, en fin de compte, ont bien surmonté leurs problèmes. Ils seront à nouveau en Fédérale 1 la saison prochaine.
Dimanche, ils se sont amusés. Ce fut propre, agréable. Après les brouillards et le léger crachin de la matinée, il régnait un petit aspect printanier sur le Pré-Hembert. C’était sympa pour les 2000 spectateurs heureux de voir évoluer ces Auvergnats chaleureux et toujours bien accueillis au Pré-Hembert comme ce fut le cas, le midi, lors d’un déjeuner au cours duquel Joël Batteux, fut un hôte privilégié.
Maintenant, sur plan purement sportif, devant, le SNR fut quand même chahuté. Il manquait aux Nazairiens leurs deux piliers et, en face, il y avait un trio Souid-Ramone, Gelantia parfaitement soudé. En touche, d’autre part, les Nazairiens ne furent pas exempts de reproches. Heureusement, il y avait leurs centres et trois-quarts, sans négliger leur indispensable charnière. C’est là que les choses furent mises au point avec les jambes, mais aussi les têtes, la vision des choses. Aicardi restera l’exemple de lucidité dans ce match. Son entrée en jeu fut déterminante. Mais il ne fut pas le seul. Dorbeaux a apporté sa sérénité habituelle, Bidau, malgré son carton blanc, beaucoup d’assurance. A 19-6, à la 50e, le match semblait bien parti. Mais ce diable de Pujo, remarquable dans ses coups de pied, entretint l’espoir. Williams, auteur du seul essai montluçonnais sur ce que l’on peut appeler une pitrerie de Macovei qui joua avec le ballon pour mieux le relâcher et l’offrir sur un plateau au 13 auvergnat, fit plus que cela en ramenant Montluçon à 3 points. Heureusement, il y eut Penaud, pour le SNR, qui reçut une balle en or encore d’Aicardi pour inscrire un essai salutaire pour le plaisir des yeux.

Ils ont dit

Sédrik Mollé (entraîneur de Saint-Nazaire) : « C’est un match où nous avons mis beaucoup de rythme. Il a fallu quand même affronter une équipe très massive, qui nous a proposé un gros défi physique. Nous savions qu’il fallait les faire courir et, surtout, ne pas les jouer sur leurs points forts. On a manqué un peu de justesse parfois mais je pense que nous avons proposé un contenu intéressant sur ce match »

Pierre Depoux (entraîneur adjoint). « On a joué un peu de partout. Mais, surtout, nous étions plus libérés. On a réalisé 20 bonnes premières minutes et, ensuite, on s’est mis un peu la pression. Maintenant, je retiens que nous avons vécu une saison très dure. Mais le groupe fut étonnant de solidarité. C’est une bande de copains. Nous, nous avons toujours eu un discours positif. On a, peut-être, traversé quelques rares moments de doute, mais nous nous en sommes servis pour rebondir. Je veux remercier les joueurs. Malgré nos difficultés, ils sont restés. Là, on va repartir sur de bonnes bases, de très bonnes bases ».

 

La fiche technique

Sporting-Nazairien-Montluçon Rugby : 24-16.
Mi-temps : 16-3. Arbitrage de M. Puharre du comité de Béarn. 2000 spectateurs.
Saint-Nazaire. Essais de Bidau (37e), Penaud (78e). Une transformation de Dorbeaux. Pénalités de Dorbeaux (2e, 20e, 40e, 50e). Carton blanc à Bidau (24e).
Montluçon. Essai de Williams (76e). Une transformation de Pujo.  Pénalités de Roussillon (10e), Pujo (48e, 57e).

Auteur : P.M | 06/04/2014 | 0 commentaire
Article précédent : « Rugby, Fédérale 1 : L’hommage du SNR à Joël Batteux »
Article suivant : « Rugby Fédérale 1 : Un nouvel entraîneur du SNR »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter