Saint Nazaire Infos

Rugby, Fédérale 1 : Bertrand Guilloux n’entraîne plus le SNR

Bertrand Guilloux a souhaité prendre du recul. C’était jeudi. « Il s’agit d’une décision réfléchie. L’objectif est d’être le plus performant possible pour sauver le club. C’est l’intérêt prioritaire. Dans l’optique du maintien, j’ai opté pour la meilleure solution », soulignait vendredi celui qui était déjà sur la touche en tant que patron du XV rouge et noir après en avoir été, sur le pré, un des leaders.

En vérité, depuis l’affaire des play-offs la saison dernière, l’élimination sur tapis vert du SNR, l’impasse dans laquelle il s’était jeté sur le plan du règlement, le coup de gueule de Denis Liébault, président de l’époque qui avait tenté de faire front face à l’ensemble de la Fédérale 1, imposant une intervention personnelle du président de la FFR, son départ surprise en cours de saison, l’arrivée d’un triumvirat de co-présidents, les regards apportés sur l’investissement financier personnel au sein du club de l’ex président qui n’avait pas que mouillé son maillot, des manipulations en coulisse de certains joueurs qui pourraient pendre la direction de Nevers et le savent depuis le début de l’année, des déjeuners eux aussi en coulisse, etc… etc…  etc… Bertrand Guilloux avait de plus en plus de mal pour contrôler la situation. 

Il en est la dernière victime alors que, sur le plan sportif, il avait envoyé le SNR en quart de finale du trophée Jean Prat il y a quelques mois.

Petites chapelles

Du côté des dirigeants du SNR, on se veut tout aussi discret que ceux qui tirent les ficelles, visiblement meurtris de voir que le club peut tourner sans eux. « Nous ne souhaitons pas étaler nos difficultés. On a simplement constaté que certaines petites chapelles existaient au sein des vestiaires. Il était pour nous nécessaire de clarifier auprès des coaches et des joueurs. Quelqu’un tire ces ficelles en dehors. Cette personne est en contacts réguliers avec certains joueurs », précise un des dirigeants charismatiques du club qui ajoute : « il nous a paru nécessaire de rencontrer le groupe, Flavien Bosi, le co-entraîneur, Sédrik Mollé, le préparateur physique, et d’autres encore. Bertrand Guilloux a expliqué sa façon de voir les choses et a redemandé aux joueurs de se remobiliser. Mais, à l’issue de cette entrevue, il a préféré prendre du retrait par rapport à la conduite du groupe. Il a été très digne. Il ne veut pas s’imposer. ». 

Comme d’habitude en cas de pépin, c’est l’incontournable Thierry Gatineau, le CTR, qui va prendre l’intérim dans le cadre de ce plan d’urgence. Le club, il le connaît sur le bout des doigts puisqu’il en fut le patron sportif. Bertrand Guilloux, de son côté, va regarder les matchs autrement. Car, bien entendu, il est toujours là. Quant au SNR, il va avoir deux objectifs, s’en sortir sur le sportif en triomphant de Saint-Jean d’Angély le 9 mars au Pré-Hembert (sinon…) et aussi financièrement. Car comme le dit ce même dirigeant : « ce n’est pas encore terminé… ». On s’en doute.

Auteur : M.P. | 28/02/2014 | 3 commentaires
Article précédent : « Rugby, Fédérale 3 : Trignac remet les pendules à l’heure »
Article suivant : « Rugby, Fédérale 3 : Le grand choc dimanche à Lesvières »

Vos commentaires

#1 - Le 28 février 2014 à 21h48 par bib
ah, la belle passe en retrait...
oh, la belle mêlée ouverte...
#2 - Le 05 juin 2014 à 15h19 par DROT, Beaune
Bertrand je suis le père de Thomas DROT, peux - tu me communiquer t'on N° de téléphone ou portable. c'est juste pour un renseignement sur un joueur.
Jacky DROT 06.70.01.12.10
#3 - Le 18 août 2014 à 11h17 par pierre
le fameux Bertrand guilloux,cela ne m'étonne pas qu'il ne fasse plus partit du SNR ,les joueurs sont plus forts que lui ainsi que leur qualité de jeu,personne avec aucune diplomatie,manque de relationnel,et jamais à l'écoute,cette personne veux toujours avoir le dernier mot meme si il a tort,je félicite le SNR de l'avoir sortie.A l'exterieur meme chose personne peu recomandable,un bon joueur est une personne à l inverse de Guilloux .

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter