Saint Nazaire Infos

Rouverture des plages, de la Courance aux Jaunais

Lundi 20 août, suite à une anomalie sur le réseau d’assainissement, un léger volume d’eau non traité été rejeté en mer, par l’exutoire d’eau pluviale de Saint-Marc.

Les plages de la Courance, de M. Hulot et des Jaunais avaient été fermées
à la baignade hier après-midi suite à un rejet d'eaux non traité, par l'exutoire d'eau pluviales de Saint-Marc. La CARENE est intervenue. Les analyses des eaux de baignade réalisées lundi 20 août et mardi 21 confirment qu’il n’y a pas de risque et révèlent également des qualités d'eaux de baignade allant de « moyennes » à « très bonnes ».

En conséquence, les plages concernées ont été rouvertes au public et à la baignade.

Source : communiqué de la CARENE

21/08/2012 | 13 commentaires
Article précédent : « Fête d’hélYce »
Article suivant : « Des Sahraouis dans la ville »

Vos commentaires

#1 - Le 22 août 2012 à 08h30 par REFRACTAIRE a encore frappé !!!
EXCELLENT

""" un léger volume d’eau non traité été rejeté en mer """
ou comment prendre les gens pour des cons et minimiser l'histoire

mais rappelez-moi, c'est pas tout neuf ce truc la ?
#2 - Le 22 août 2012 à 11h15 par Natur-Action team, Saint-nazaire
Où comment ne pas faire peur aux touristes!
Aujourd'hui dans la presse, La Carène indique que c'est l'exutoire de la plage qui aurait été contaminé par des algues en décomposition à cause des fortes chaleurs. De plus, ils ne sont pas certains de la source de la pollution...

Imaginez s'il s'agissait d'un produit chimique, toxique, mortel: "ben on ne sait pas vraiment ce que c'est ni pourquoi".

De qui se moque-t-on?

Personne n'a parlé de pollution des eaux près de cette plage, mais "EN MER" et ce sont des plaisanciers qui ont révélé la pollution!

Si elle provenait de l'exutoire de la plage, seule cette plage (et ses environs) aurait été touchée.

Or, il y a plusieurs plages touchées, dont Ste-Marguerite. Et ces plages correspondent au secteur où de trouve le nouveau débouché de la station des ecossiernes, en mer!

Station toute neuve, donc pas surchargée, pas de canalisations usées par le temps, etc...

Natur-Action enquête et révélera l'origine exacte de cette pollution! Quitte à faire des vagues si la vérité n'est pas celle qu'on nous donne aujourd'hui.
#3 - Le 22 août 2012 à 13h04 par CLEV, Saint Nazaire
Bizarre, comme sa subitement l'eau est redevenue propre à la baignade. IL ne faut pas nous prendre pour des courges.Mais les eaux de Pornichet doivent elles être recontrôlées ? étonnant quand même.Comment se disfonctionnement, parce-que cette installation est toute neuve comme le souligne REFRACTAIRE?et portant au dire de la municipalité c'était le top du top écologique laisser moi rire
#4 - Le 22 août 2012 à 17h21 par bib, St Nazaire
cette nouvelle installation serait-elle plombée ? (ha ha !)
#5 - Le 23 août 2012 à 19h39 par Lemere
C'est effectivement à suivre, puisque ce jour un quotidien régional disait :

"La plage de Sainte-Marguerite est rouverte à la baignade. En effet, les résultats des analyses détaillées de l’Agence Régionale de la Santé ont été transmis ce jeudi matin, à 11 h 30, et sont tous conformes aux seuils nationaux définis en cas de pollution micro-biologique en mer. La municipalité de Pornichet, suite à ces avis favorables, ouvre donc la plage dès ce jour.

Depuis lundi, le drapeau rouge était hissé en raison d’un filet d’eaux usées et d’une nappe contenant des matières solides flottantes détectés à quelques centaines de mètres, à Saint-Marc-sur-Mer, sur la commune de Saint-Nazaire, provenant d’une canalisation bouchée"

On doit bien pouvoir obtenir copie du bulletin de l' ARS mentionné dans cet article.

La rédaction de St-Nazaire Infos, peut-elle enquêter et nous en dire plus ?

Sinon , cela va tourner à la valse des rumeurs!
#6 - Le 24 août 2012 à 10h12 par REFRACTAIRE a encore frappé !!!
un jour à Saint Nazaire comme en France, ca ne pourra que péter à force de prendre les gens pour des cons
#7 - Le 24 août 2012 à 11h18 par REFRACTAIRE a encore frappé !!!
EXCELLENT DE NOUVEAU

nouvel article dans Ouest France du 23 aout


Pollution à Saint-Marc : la plage de M. Hulot à nouveau fermée

Nouvel épisode concernant la fermeture de plages à Saint-Nazaire. Lundi dernier, la mairie informait qu’un « léger volume d’eau non traité avait été rejeté en mer par l’exutoire d’eau pluviale de Saint-Marc ». Les plages de La Courance, de M. Hulot, des Jaunais et de Sainte-Marguerite de Pornichet étaient fermées. Après une série d’analyses des eaux, la qualité des eaux de baignade des plages nazairiennes était ensuite jugée « moyenne » à « très bonne ». Les plages nazairiennes étaient donc rouvertes dès mercredi.

Suite à de nouveaux prélèvements effectués mercredi, la mairie a décidé de maintenir l’ouverture pour les plages de la Courance et des Jaunais. En revanche la plage de M. Hulot est à nouveau fermée à la baignade, aux activités nautiques et à la pêche à pied.


source : http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Pollution-a-Saint-Marc-la-plage-de-M.-Hulot-a-nouveau-fermee_40771-2106526-pere-pdl_filDMA.Htm
#8 - Le 24 août 2012 à 16h17 par GUILLARD France, Saint-nazaire-ouest
L'exutoire de SAINT-MARC SUR MER pose problèmes depuis plusieurs années.

Pourquoi se poser autant de questions ?

Il est clair que plus il y a de construction d'habitations, avec des fondations parfois très profondes, toutes les veine de petits cours d'eau originelles sont STOPPEES NET !!

Soient elles se tracent un autre passage dans le sol non obturé,soit elle disparaîssent on ne sait comment, ou des nappes se font peut-être je ne sais pas, mais la nature reprend TOUJOURS SES DROITS.

La multiplication des pins et autres arbres qui perdent leurs aiguilles ou feuilles mortes, tombent dans les bordures des trottoirs, directement vers une sortie quelle qu'elle soit.

De très nombreux regard d'égouts sont bouchés, ce qui fait que l'eau va ailleurs et le phénomème se répète plus loin.

Avoir des arbres c'est bien et bon, mais encore faudrait-il qu'il ne soient pas nuisibles pour le drainage des eaux de pluie.

Avoir des lieux privilégiés comme parcs, forêts est bien meilleur, puisque concentrés dans un seul endroit.

Il y a trop d'arbres plantés trop près des logements HLM, les logements du RDC sont dans l'obscurité, jamais de soleil, alors que la vie saine vient aussi du soleil dans les pièces d'une habitation.

Revenons à l'exutoire:

Il suffit de faire couler en amont un liquide coloré ( bio) et d'en suivre le parcours, ceci donnera une vraie répose sur l'endroit qui génère le problème.

La portion du tuyau d'écoulement en mer des ECOSSIERES ne c'est-il pas désolidarisé à nouveau ?? un autre ??

Il serait urgent de faire des vérifications sur de tuyau de rejets en mer.

Je n'ai pas la science infuse, mais si chacun y apporte une idée, cela pourra surement trouver et résoudre un problème grave puisqu'il s'agit de pollution de l'eau de mer, elle nous nourrit.

Qu'en pense les VERTS ?? ils disent êtres écologistes donc ils sont concernés.

Je connais l'efficacité de NATURE-ACTION, ils ferons tous pour en connaitre les raisons.
#9 - Le 24 août 2012 à 19h42 par dd
Pas besoin d'enquêter pour avoir des données publiques:
http://baignades.sante.gouv.fr
#10 - Le 25 août 2012 à 09h28 par REFRACTAIRE a encore frappé !!!
merci beaucoup dd pour ce lien
#11 - Le 30 août 2012 à 14h53 par CARE, Saint Nazaire
Avec le lien de dd, voir analyses de l'ARS sur prélèvements du 21, 22 et 27 Août.
Le fonctionnement de la station d'épuration n'a rien à voir. Le principe de précaution ferait-il perdre la raison?
#12 - Le 31 août 2012 à 11h23 par GUILLARD France, Saint-nazaire-ouest
Il nous faut plus qu'un principe de précaution pour nous faire perdre la raison, bien au contraire nous sommes très lucides.

Les politiques nous ont habitués à ce mot, mais surtout pour nous taxer, nous obliger à faire des actes qui nous briment, rien à voir avec la libre circulation des personnes, ni le droit de s'exprimer ou manifester comme le précise la convention européenne sur les DROITS DE L'HOMME ET DU CITOYEN.

Les pollutions ont toujours un point de départ, alors il faut chercher ET TROUVER le point de départ.

Comme l'a très bien déclaré Maître Corrine LEPAGE:

POLLUEURS PAYEURS !!!

Faut-il encore vouloir trouver ???
#13 - Le 04 septembre 2012 à 10h12 par REFRACTAIRE a encore frappé !!!
un élu revient sur cet épisode. article de ouest france du 4 septembre

« On peut améliorer la communication », reconnaît humblement Bernard Garnier, adjoint à l'environnement. Sûrs de leur légitimité, les services de la Ville et de la Carene ont souhaité revenir sur le problème de pollution des eaux de baignade, révélé fin août. Et les « rumeurs infondées » qui ont suivi.
Pour mémoire, lundi 20 août, à 11 h 50, environ 10 m3 d'eaux usées partent à la mer à Saint-Marc. Ce problème de canalisation bouchée « est rapidement stoppé. À 12 h 30, tout est rentré dans l'ordre, affirme Stéphane Malhaire, responsable assainissement Carene. « On est convaincu que l'écoulement a été très court. »

Le même jour, un « bouchon vaseux » assez important est constaté près de la côte. Un phénomène naturel lié à un mélange des eaux de la Loire et de la mer à l'origine d'un développement naturel de cyanobactéries. « Rapidement l'amalgame entre ces deux incidents donne naissance à de nombreuses interprétations », regrette l'élu.

Par mesure de précaution la plage de M. Hulot a donc été fermée et par souci de cohérence les plages limitrophes aussi. L'occasion de rappeler que « le centre de secours des Jaunais a prévenu de cet incident celui de Sainte-Marguerite, dès 15 h 10 ». Deux analyses rapides, effectuées durant cinq heures, ont révélé des résultats satisfaisants, suivis d'une 3e, mauvaise. Le drapeau rouge a donc été hissé puis retiré à plusieurs reprises.

Une analyse normalisée, effectuée durant 48 heures et donc beaucoup plus fiable, a permis de lever les doutes. Chiffres validés par l'Agence régionale de santé. « Il n'y a jamais vraiment eu de problème, constate l'élu. Et on a fait notre travail. »

(source : http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Pollution-des-eaux-On-a-fait-notre-travail-_40893-2109536------44184-aud_actu.Htm)





comment ne pas mettre en cause sa bonne foi ?
rappelez vous de Tchernobyl et de l'efficace frontière française ...

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter