Saint Nazaire Infos

Rififi à l’UDI Saint-Nazaire

Depuis les dernières élections municipales rien ne vas plus à l’UDI Saint-Nazaire, en cause la loyauté des partenaires, des élections truquées étouffées par la responsable départementale Isabelle Merrant. Un communiqué pour le moins cinglant des élus UDI de Saint-Nazaire retrace ce qu’ils appellent "une gabegie."
Pierre-Yves VINCENT
Pierre-Yves VINCENT

Depuis les élections municipales de 2014, rien de va plus à l’UDI Saint-Nazaire.

En effet depuis cette date, la circonscription n’a plus de délégué et est livrée à elle-même.

A l’été 2014, face à une telle situation des militants actifs dont Alexis THOMAS et Pierre-Yves VINCENT ont proposé un projet visant à restructurer la circonscription et à rassembler dans un bureau d’union les différentes mouvances locales. (Liés à la division des groupes au conseil municipale de Saint-Nazaire et à la candidature dissidente de Mme DARDILLAC)

Mais, non contentés par l’idée de rassemblement, M. Erwan PAUL s’est allié à M. Ludovic LE MERRER pour détruire ce projet et tenter de prendre le pouvoir sur un radeau en plein naufrage.

Epaulés dans leur dessein par l’actuelle déléguée départementale Isabelle MERRANT, un simulacre d’élection de délégué de la 8ème circonscription à été organisée le 20 octobre 2014. Durant cette élection une liste non-exhaustive de 12 points d’irrégularités et de soupçons de fraudes a été relevée par les militants et membres du bureau départemental présent en observateurs.

Malgré cela et compte tenu de sa situation de parti prenant, la déléguée départementale Isabelle MERRANT à étouffé l’affaire et nommé, sans validation du bureau départementale 44, M. PAUL délégué de la 8ème circonscription.

Après la candidature du même M. Erwan PAUL aux élections départementales de Mars 2015, qui quittera le navire un mois et demi avant le scrutin et sera remplacé au dernier moment par Pierre-Yves VINCENT pour représenter l’UDI, une suspension de sa délégation de circonscription a été notifiée par la présidence de l’UDI44.

Depuis, aucune action n’a été menée sur Saint-Nazaire. Pire, l’UDI est devenu un objet et une liste de militant au service de la communication de M. Le MERRER.

Pour preuve, à l’occasion des réunions publiques en vue des élections régionales organisées conjointement par l’UDI et les Républicains, le fichier des adhérents UDI invités par M. PAUL a été tronqué et seuls les militants soutenant M. Le MERRER ont été conviés.

D’autre part, depuis septembre, M. Le MERRER et son groupe Désirs de Ville utilisent les listes de diffusion confidentielles des adhérents UDI pour faire leur promotion et mettre en avant leur propagande. En dépit des règlements interne et des lois Informatique et Libertés, et malgré plusieurs alertes lancées auprès des instances départementales de l’UDI, M. Erwan PAUL et M. Ludovic LE MERRER poursuivent tranquillement leur entreprise de pillage des fichiers de l’UDI à Saint-Nazaire dans le seul but de servir leur intérêt.

Face à ces prises de libertés face à la loi et à l’absence de mobilisation des instances départementales de l’UDI, des militants UDI de Saint-Nazaire se sont rassemblés pour étudier un dépôt de plainte contre M. Le MERRER, M. PAUL et Mme MERRANT.

Nous vous tiendrons informés de l’avancement de l’affaire.

Pierre-Yves VINCENT, Alexis THOMAS et des militants UDI de Saint-Nazaire

27/10/2015 | 19 commentaires
Article précédent : « Saint-Nazaire et Nantes marchent en mémoire des victimes du vendredi 13 novembre 2015 »
Article suivant : « Ludovic Le Merrer veut remuer l’échiquier politique local et rebattre les cartes »

Vos commentaires

#1 - Le 27 octobre 2015 à 17h43 par gerard PAGEAUD, Saint-nazaire
La politique de merde sur Saint-Nazaire.
Avec ces comportements quelle crédibilité voulez vous donner ? C'est comme ceci que vous voulez remotiver les électeurs à retourner aux urnes !!!
Rentrez chez vous et laissez la place à ceux qui savent faire.
#2 - Le 27 octobre 2015 à 17h59 par lincoln, Saint-nazaire
A en juger par ce que m'en disent certains membres ou ex-membres de l'UDI dégoûtés par l'ambiance délétère de ce parti sur St-Nazaire, il est vrai que M. Paul n'a pas brillé par son aura (!) et que Le Merrer finit par fatiguer par son "gauchisme". Mais le problème avec M. Vincent et M. Thomas, c'est qu'ils n'ont que des dépôts de plainte à faire valoir pour s'imposer face à Erwan Paul et autres Le Merrer! Ils ont essayé en octobre 2014 en vain, ils réessayent un an après, mais c'est une tentative vouée à l'échec. Aussi bien Erwan Paul que Le Merrer ont le soutien plein et entier non seulement de Mérant mais aussi de Guériau ! En fait, l'UDI ne s'est pas se remise de la fin de l'ère Bastida. Ce dernier avait la mainmise sur l'UDI de St-Nazaire et, tant qu'il en a eu la maîtrise, aucune tête ne dépassait. Mais sa chute après l'affaire du rapprochement avec le FN entre les 2 tours des municipales 2014, a provoqué l'éclatement de l'UDI, accentué par l'arrivée de Le Merrer dans ce même parti.
Cela dit, ce que les uns et les autres ne semblent pas voir, ce sont les conséquences désastreuses que ce combat sans merci risquent de provoquer lors des prochaines régionales. Entre un conseiller municipal candidat sur la liste Retailleau se réclamant ouvertement du centre-gauche (Le Merrer) et un autre (Vincent) tirant à boulets rouges sur l'UDI 44, les électeurs nazairiens de droite et du centre n'auront pas d'autre choix d'opter pour un vote extrême pour mettre fin à cette "chienlit"!
#3 - Le 27 octobre 2015 à 18h21 par Jean-louis Garnier
Ce type de communiqué ne contribue pas peu à ridiculiser les politiciens, la politique et ceux qui s'y dévouent encore (dont je ne suis plus)! Qu'un parti microscopique qui ne doit pas compter 20 membres réels sur la ville puisse se subdiviser et se déchirer à ce point montre sa totale inefficacité. Tous ces gens là ont-ils quelque chose à dire sur le sort du pays, sur son futur ? c'est pas les questions d'importance qui manque!
#4 - Le 28 octobre 2015 à 00h38 par leport, St Nazaire
il nous fatigue ce PY vincent
il s'est fait elire grace à lemerrer ,il passe son temps à le critiquer
ce gars c'est iznogoud
qu'il relise l'histoire , il en connaitra la fin

moi je soutiens lemerrer qui travaille pour nous faire gagner et passe pas son temps à critiquer son camp

il a reussi la prouesse de refaire alliance avec dardillac qui s'etait presentee contre lui et continuer avec l ump juste apres les municipales

les divisions, on en a marre

des gars comme ce pyv que personne ne connait , on n'en veut pas

Bravo à retailleau d'avoir choisi lemerrer et florence beuvelet
#5 - Le 28 octobre 2015 à 10h35 par Paul et Mick, Saint-nazaire
Dans UDI la lettre "U" ne désigne-t-elle pas "UNION" !!!
Au fait J.L Garnier n'avez-vous été, par un passé récent, l'incarnation et la source de la désunion à droite? Rappelez-vous, celle qui pousse les électeurs à ne plus aller voter tant le personnel politique est nul ?
#6 - Le 28 octobre 2015 à 13h51 par Franck, Saint Nazaire
, je reconnais chez Monsieur Vincent sa sincérité, son honnêteté intellectuelle. Et pourtant je ne partage pas son discours, toutes ses idées.
Tout le contraire de Monsieur Lemerrer qui n'a aucune honnêteté intellectuelle. Qui est capable de dire ce qu il pourrait penser sur tel ou tel sujet? Qui est capable de dire avec qui il s'alliera aux prochaines élections? Personne. Même pas lui d'ailleurs. Ce monsieur n'a qu'une seule volonté : être sur l'affiche. Être président de quelque chose. Anticor ou centre gauche ou on ne sait pas quoi. Un jour il fomente une alliance avec le FN et l'autre jour il se dit centre gauche tout en se présentant sur une liste régionale très à droite.

Girouette devrait-on l'appeler.
#7 - Le 28 octobre 2015 à 15h22 par lincoln, Saint-nazaire
Facile à dire, Moyon, quand on ne mouille pas sa chemise dans la politique locale ! Qu'on l'aime ou non, Jean-Louis Garnier s'est impliqué politiquement sur St-Nazaire, que ce soit en tant qu'élu au conseil municipal (où il intervenait souvent) ou comme délégué cantonal de l'UMP (à l'époque). Qu'on me dise maintenant qui représente la droite sur St-Nazaire, les Républicains notamment ? Vous trouvez "nul" le personnel politique, vous mettez tout le monde dans le même sac. Allez donc vous engager vous-même et on en reparlera !
#8 - Le 28 octobre 2015 à 22h38 par Segrais, Saint-nazaire
Avec les municipales de 2014, Le Merrer a torpillé la droite sur St-Nazaire. Depuis un an, il est en train de faire exploser l'UDI sur St-Nazaire. Il va maintenant réussir le tour de force de faire exploser la liste Retailleau en plein vol !
#9 - Le 31 octobre 2015 à 01h08 par herve, St Nazaire
Apres avoir organiser des reuniosn secretes avec le FN dans le dos de leur ancien mentor, passé leur temps à insulter leur ancienen tete de liste, avoir mené une campagne de merde SUR le canton 1 aux departemenaltes, alexis thomas et pierre yve vincent s etonnent que tout le monde suive ludovic le merrer et pas eux

la traitrise en politique est monnaie courante mais alors eux ....chapeau

ludovic le merrer c 'est le leader de l'opposition et ca apparement ils ne le supportent pas la jalousie des impuissants sans doute

a part deballer son linge sale en public, py vincent ferait mieux de se mettre au boulot OU DEMISSIONNER
Il n a qua laissé sa place aux autres

il n'ont pas ete retenu pour figurer sur la liste de retailleau c 'est sans doute ca qui les met en rage

par contre seul bémol, j etrouve bien d'avoir des elus de l'oppositiion nazairienne dans la liste de retailleau
florence beuvelet et ludovic le merrer c'est un bon choix mais c 'est dommage que retailleau ne soit pas pro breton ils auraient pu mettre un elu nazairien modem en plus
ca aurait ete encore plus representatif

mais bon il y en a marre des socialo aussi au prmeier tour je voterai pour la liste de denigot mais au second pour retailleau
choix de raison
#10 - Le 31 octobre 2015 à 21h48 par Ravi
Retailleau est très malin, herve, en nommant Le merrer il nomme un modem, un UDI, un centre gauche, et un breton! toutes étiquettes que celui-là a revendiquées à un moment ou à un autre depuis 3 ans! Faut se rappeler la tête des UMP, garnier en tête, quand dans ses réunions il diffusait la blanche hermine en clap de fin!
#11 - Le 02 novembre 2015 à 12h21 par Pierre-Yves VINCENT, Sn
Bonjour à tous,
Suite aux différents commentaires je souhaite éclaircir certains points :
Je suis assez d’accord que ce genre de communiqué ne grandi pas la chose public. Pour autant, venant du monde de l’entreprise, je veux justement souligner ici les comportements « politiques » des instances des partis qui sont incapables de prendre des décisions (pour ne fâcher personnes !?) et de ceux qui savent en « jouer » !
Mr Le merrer brouille les cartes de la vie politique locale de « droite » et après avoir saccagé le Modem et l’UMP il s’attaque à l’UDI ! (un infiltré de gauche n’aurait pas fait mieux !!!!)
Pour rappel nous l’avons quitté, entre autre, car nous savions qu’il se revendique de « centre-gauche » …vous en avez tous eu la preuve récemment dans la presse !!!
Je rappel aussi au passage à l’anonyme « herve » que tout Saint-Nazaire est au courant que c’est bien le merrer, par l’entremise de son directeur de campagne Pierre Bastida, qui a pris contact avec le FN entre les deux tours des municipales. Je n’ai jamais été personnellement impliqué de près ou de loin dans cette affaire. (Autre raison de notre départ d’ailleurs !)
Engagé en politique localement pour défendre les nazairiens je suis à l’UDI par conviction depuis sa création en Octobre 2012(certains rappellerons mon étiquette UMP précédente que je revendique mais je ne pouvais malheureusement pas adhérer à l’UDI avant que ce parti n’existe !)
Mon propos est donc de souligner le désintérêt total des instances politiques du centre et de la droite pour la ville de St Nazaire (par conviction que nous ne pourrons jamais reprendre cette ville ???) et ainsi de laisser la place à ceux qui la prennent de force et malhonnêtement pour flatter leur propre égo plutôt que de favoriser ceux qui défendent réellement leurs idées !
#12 - Le 02 novembre 2015 à 18h38 par AT
@Herve;
Je vous en prie; à 1h08 , il vaut mieux dormir que d'écrire de telles inepties.

Ormis diffamer et transformer la réalité en un doux rêve que vous pourriez faire, auriez-vous un peu de vrai et de réalisme en vous?
Bref nul besoin de disséquer vos maux, mais voici simplement un constat.
Il est parfois préférable de ne pas être sur une liste plutôt que de se gargariser d'une avant dernière place obtenu par le caprice et les pleurnicheries. (un article sur ce sujet serait en effet beaucoup plus amusant que cette situation à l'UDI)

Je vous laisse à votre idolâtrie de vous même et à celle de votre Grand Babus.

Pour de vrais sujets, je suis à votre disposition.

AT
#13 - Le 03 novembre 2015 à 23h56 par indigne, St Nazaire
Je trouve que l'on attribue beaucoup de maux à M.Le Merrer. Voici quelques éléments afin d'éclaircir la sombre histoire (qui ne semble pas être digérée) de la rencontre entre M.Bastida et M.Blanchard. C'était un piège monté par les sympathisants de M.Pelleteur candidat a Pornichet afin de griller M.Bastida dans la campagne de M.Belliot à Pornichet . La rencontre a donc eu lieu un soir entre les deux tours au trou du fut alors que M.Le Merrer était en pleine réunion politique. A moins d'avoir un don d'ubiquité je ne vois pas comment il aurait pu être aux deux endroits en même temps! Le coup a marché pour les détracteurs de M.Bastida car le lendemain de ce rdv il a été congédié par M.Belliot et par M. Le Merrer lorsque ces derniers ont appris cette rencontre. (Au passage cette rencontre était complètement idiote car Blanchard avait déjà posé sa liste en préfecture donc toute négociation aurait été vaine). En revanche M. le Merrer a fait une erreur en ne congédiant pas par la même occasion Alexis Thomas responsable de la communication présent à ce RDV et M.Duval présent également en extérieur. Ces trois personnes ont décidé seuls de cet entretien sans en avertir le candidat de St Nazaire. Alors faut il demander aux sympathisants de M. Pelleteur de ressortir les clichés de cette rencontre afin d'avoir en plus des preuves visuelles...
Plutôt que de ressortir une histoire du passé dont tout le monde (à part vous) se fout; M.Vincent si vous canalisiez votre énergie a proposer de vrais actions politiques cela serait déjà plus intéressant a lire!
M. Vincent quel est votre bilan en tant qu'elu au bout de près de 2 ans? Votre article est vraiment ras de terre et ne fait que la part belle pour la politique des socialos. Enfin vous dénoncez M.erwan paul alors que vous avez tout fait pour l'évincer des elections départementales... Résultat M.vincent vous avez réussi a prendre sa place et avez fait un score minable!!! Faut il la aussi demander le témoignage de votre binôme....vous allez accuser encore M. Le Merrer pour ce score... La politique même au plus bas niveau est pathétique, comment voulez vous que les nazairiens vous fasse confiance!!!
#14 - Le 05 novembre 2015 à 13h22 par Moyon, Saint-nazaire
En fait Le Merrer fait du Garnier (JL) à l'envers!
Garnier d'abord encarté au PS est passé à l'UMP après un crochet par le parti "radical Valoisien" et aujourd'hui il est limite FN.
Le Merrer, parti de l'UMP, s'approcherait de la gauche. D'ici les municipales nazairiennes de 2020, que tentera-t-il?
Voyez Nelson, même si tous ne sont pas à mettre dans le même sac, celui-ci doit être de grande taille pour accueillir tous les "droitiers" grand teint ou délavés qui salissent la politique!
#15 - Le 05 novembre 2015 à 18h24 par Umphilare
Moyon, Le merrer n' a jamais été proche de l'UMP; il a été proposé à Garnier par Josette Emonides, modem issu du PS!
Quant à Garnier, si vous le connaissiez, vous sauriez qu'il a commencé dans le cercle des amis politiques de Carignon à Grenoble fin 1968. Certains ont souvent pensé, voir dit, que son socialisme était opportuniste comme celui de beaucoup de gens travaillant pour les collectivités locales dans le courant des années 80, d'autres vous diront que c'était un socialiste tendance Jules Moch !
#16 - Le 07 novembre 2015 à 23h51 par lincoln, Saint-nazaire
Vous avez tout à fait raison, Ump Hilare. Parler de Le Merrer comme d'un ex-UMP est une hérésie manifeste ! Et c'est faire preuve de mauvaise foi que de dire de cet homme de gauche assumé qu'il serait "de grande taille pour accueillir tous les "droitiers" grand teint ou délavés qui salissent la politique"!
#17 - Le 09 novembre 2015 à 19h45 par Moyon, Saint-nazaire
Lincoln, je me suis sans doute mal exprimé: quand j'indique"de grande taille pour..." je ne parle pas de Le Merrer mais de la taille du sac capable de recevoir tous ceux qui, en se moquant de leurs électeurs,ont sali ou salissent la politique, du moins celle que j'ai à l'idée.
Je ne suis pas spécialiste de la droite alors je vous donne acte de la non appartenance de Le Merrer à l'UMP: ceci-dit on est pas rendu à 2020, ne désespérez-pas qu'il y postule ...
#18 - Le 11 novembre 2015 à 20h51 par Umphilare
Moyon , votre pressentiment m’inquiète: l'arrivée de Le merrer à l'UMP me paraît improbable mais pas du tout impossible
#19 - Le 12 novembre 2015 à 18h34 par Moyon, Saint-nazaire
Le débat démocratique est indispensable au progrès - encore faut-il des interlocuteurs crédibles, responsables, d'une grande honnêteté intellectuelle.
Dans l'entreprise ou en politique et même dans d'autres structures, adversaires et partenaires se devraient d'être de ceux-là.
Notre pays souffre tout autant du manque de crédit des syndicats de salariés, des leaders patronaux ... et de comportements de quelques élus que nous évoquons ici.
Les uns comme les autres ne le disent pas mais rien de pire pour un patron d'avoir une représentation syndicale pas la hauteur mais tout comme des syndicats victimes de l'arbitraire patronal ou d'un leader politique opposé à des opposants "nuls", je parle ici de ceux qui change de camp au gré des vents.
Aux partis républicains de n'investir au minimum que l'honnêté intellectuelle.
Les trop rares électeurs qui se déplacent sauront-ils séparer le bon grain de l'ivraie ?

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter