Saint Nazaire Infos

Riches Ensemble lance prochainement une monnaie locale

Dans le cadre du mois de l’Économie Sociale et Solidaire, les manifestations se multiplient un peu partout en France. Saint-Nazaire plus connue pour sa dimension industrielle n’est pas exempte du mouvement et certaines associations et collectifs tendent à faire leur place dans le paysage de la solidarité.

Vendredi 25 novembre, le collectif Riches ensemble organisait une journée consacrée à l’économie sociale et solidaire (ESS) à la maison de quartier de Méan Penhouët. Au programme de cette rencontre, le public a pu participer à un jeu sur la reprise d’une société. Le principe était simple : une entreprise de BTP (bâtiment et travaux publics) devient une SCOP (société coopérative de production), à l’image d’un jeu de l’oie. Quel était le parcours nécessaire à faire pour cette reprise ? Un jeu participatif auquel les membres du collectif ont ajouté leurs connaissances de l’économie sociale et solidaire.
À 18 heures était organisé un apéro dînatoire, l’occasion d’échanger avec des hommes et des femmes sensibilisés aux enjeux de société. À 20 heures, une présentation du futur projet de monnaie locale qui sera lancé le 13 décembre prochain a eu lieu. L’objectif de cette présentation ? Impulser une dynamique de groupe pour la création d’une nouvelle monnaie locale un peu à l’image des SEL (Service d’Échange Local). Une quinzaine de villes en France ont déjà lancé ce genre d’opération, qui ont rencontrées un vif succès. La « mesure » par exemple, monnaie du bassin de vie de Roman-sur-Isère est un moyen de paiement légal qui est utilisé par les entreprises, associations, commerces, artisans, producteurs adhérents d’une charte. Cette monnaie est convertible en euros : une « mesure » vaut un euro.
L’objectif d’une monnaie locale est surtout de faire prendre conscience à la population que l’argent qui circule dans les banques n’est pas une économie d’investissement. C’est une économie spéculative très opaque. La monnaie éthique et locale, en plus de redonner du sens à une économie locale par le fait d’être dans un secteur géographique précis permet au public d’adhérer à de nouvelles idées. Cela favorise le lien social.
Le 13 décembre prochain sera lancée la monnaie dans le bassin nazairien, le collectif Riche Ensemble a déjà quelques commerçants, artisans vivement intéressés par l’opération. Visiblement un artisan pâtissier de Guérande a déjà répondu positivement. Assurément, la zone de Ville James risque de se remplir.
Espérons que cette monnaie locale pourra intéresser La CARENE et Cap Atlantique pour qu’elle dépasse les limites de l’intercommunalité. Une bonne initiative qui permettra de voir les ambitions solidaires et sociales de nos EPCI (Établissement Public de Coopération Intercommunale). Serons-nous prochainement des villes en transition ?
Site internet du collectif : http://richesensembles.org/
Site Internet du projet villes en transition : http://www.transitionfrance.fr/

Auteur : SD | 27/11/2011 | 2 commentaires
Article précédent : « L’APIE : un tremplin pour (re) travailler »
Article suivant : « Octobre rose: mobilisation contre le cancer du sein »

Vos commentaires

#1 - Le 28 novembre 2011 à 17h10 par franck Berthelot, St-nazaire
Si la monnaie en question a la même parité que l'euro, si donc j'achète mon pain 0,80 de cette monnaie qui correspond à 0,80 euro, que j'ai acheté pour 50 euro de cette monnaie pour ensuite m'en servir, quelle utilité de se compliquer la vie?
Autant utiliser mes 50 euro pour acheter les mêmes choses au même prix!
#2 - Le 05 décembre 2011 à 13h14 par serge, Le Havre
La monnaie locale ne peut être échanger que chez les commerçants locaux.
Elle permet donc de favoriser l'emploi local.
Elle peut très bien etre vendu 20e pour 21 en monnaie locale (comme à toulouse),
c'est donc une incitation à entrer dans ce reseau. Et être rechanger 21 en ML pour 20 euros afin d'encourager les commerçants à l'utiliser dans le reseau plutot que de la convertir.
Ainsi les gens sont inciter à entrer dans ce réseau et dissudé d'en sortir, inévitablement le reseau s'étend et favorise le developpement de l'emploi local

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter