Saint Nazaire Infos

Régis Mornet, candidat du PRG dans le canton ouest

Le Parti radical de gauche présente une candidature dans le département, celle de Régis Mornet, qui vise Saint-Nazaire ouest pour la deuxième fois. Sa suppléante est membre du Mouvement républicain et citoyen, le parti de Jean-Pierre Chevènement.

Régis Mornet se présente pour la deuxième fois aux cantonales à Saint-Nazaire ouest. Le candidat du Parti radical de gauche était déjà en lice lors des dernières élections, en 2004. Il était par ailleurs sur la liste de Joël Batteux aux dernières municipales.

L’homme de 45 ans travaille dans le commerce agroalimentaire et vit à Saint-Nazaire. Depuis 25 ans à la Fédération des maisons de quartier de Saint-Nazaire, il a œuvré pour l’ouverture de celle de l’Immaculée, dont il est aujourd’hui le vice-président. Un combat qu’il aimerait à nouveau mener en tant que conseiller général pour la création d’un nouvel établissement à Saint-Marc. Cette huitième maison de quartier nazairienne pourrait être rattachée à celle de la Bouletterie.

S'il est élu, Régis Mornet entend formuler plusieurs propositions sur le plan social, le plus gros volet de l’action du Département, « surtout en matière d’insertion ». « Le conseil général – même socialiste – ne fait pas assez pour soutenir ce domaine. On constate une grosse diminution des subventions accordées aux organismes. »

Crèches intergénérationnelles

Comme lors de sa première campagne en 2004, Régis Mornet a inscrit à son programme la création de crèches intergénérationnelles, une idée qui a germé dans l’esprit du candidat alors qu’il était administrateur dans une mutuelle de santé. « On pourrait accueillir au même endroit des enfants et des personnes âgées qui ont besoin de surveillance pour la journée. » Les structures permettraient alors à beaucoup d’enfants de personnes dépendantes de « souffler » et favoriseraient les rencontres intergénérationnelles.

Le candidat est favorable à l’aéroport Notre-Dame-des-Landes et à sa desserte ferroviaire ainsi qu’à la création d’un franchissement de la Loire sur l’estuaire. En matière de transport, il juge nécessaire de rechercher des alternatives à la voiture particulière. Il propose notamment de créer des points de rencontre pour le covoiturage.

Face à « un manque », Régis Mornet estime que le conseil général devrait « aider les communes » à construire des logements sociaux. À Saint-Nazaire, il est favorable à la création d’un port de plaisance « qui respecte l’activité industrielle ».

Quant à un éventuel rapprochement de la Loire-Atlantique à la Bretagne, Régis Mornet est clairement contre. « Le rayonnement économique et culturel du département serait moins fort en Bretagne. »

Sur le canton ouest, Régis Mornet a pour suppléante Françoise Tessier, une architecte à la retraite de 71 ans qui appartient au Mouvement républicain et citoyen (MRC). Elle vit au Croisic et a été élue de Nantes, en charge des questions d’urbanisme.

 

Retrouvez notre sondage sur les prochaines élections cantonales à la une.

Auteur : CC | 01/03/2011 | 0 commentaire
Article suivant : « Europe écologie - Les Verts : le second tour en ligne de mire »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter