Saint Nazaire Infos

Record SNSM à Saint-Nazaire

Une manière de soutenir l'action au quotidien des bénévoles

Depuis 2005 année de la 1ère édition, l'engouement suscité autour du record de la SNSM n'a cessé de croître. Au-delà de l'épreuve sportive, ce qui caractérise ce désormais traditionnel rendez-vous, c'est bien le soutien du monde marin à la société nationale de Sauvetage en mer et à tous ses bénévoles. Le concept défini par son créateur Damien Gripont est plus que jamais d'actualité. Dimanche sur les coups de 13h, ils seront 58 au départ. Un véritable défi sportif où s'affrontent dans un même esprit de solidarité, professionnels et amateurs de la course au large.

Les commentaires des concurrents pour qualifier cette épreuve de notoriété internationale sont tous plus éloquents, les uns que les autres. Patrick Hérou (Destinéo Use) souligne : "Cette course est une manière de soutenir au quotidien l'action de tous ces bénévoles". Marc Thiercelin, un des nombreux favoris parle d'hommage aux bénévoles : "C'est un rassemblement en parfaite harmonie avec le programme de filières du talent DCNS dont je suis le parrain. C'est un hommage aux bénévoles qui oeuvrent 365 jours par an sur toutes les mers et les océans, mais aussi un moment pour parler de prévention et de sécurité". Roland Jourdain, un autre grand de la voile est tout aussi loquace au sujet de la SNSM : "On ne parle jamais assez de la SNSM. Je trouve formidable qu'une telle association fonctionne encore sur la base du bénévolat".

 Cette épreuve qui occupe désormais une place de choix dans le calendrier des grandes courses est parrainée par Michel Desjoyaux, tandis que le record est détenu par Marc Guillemot sur Safran. Celui-ci qui évolue dans la catégorie reine Imoca a parcouru 360 miles en 38h19' et 40 secondes. Pour cette sixième édition, les prétendants pour battre ce record sont nombreux. Parmi eux, citons Yann Guichard et son maxi-multicoque Gitana11, mais aussi Armel Le Cléac'h, Arnaud Boissières, Ryan Beymaier, Roland Jourdain et bien évidemment Franck Cammas sur Groupama 70 un monocoque géant. Le public aura également un regard particulier sur le bateau "Rossi" du nazairien Jean-Louis Meunier. Ce chef d'entreprise d'une société de revêtements de sols ( et qui emploie 75 personnes) s'embarque dans cette aventure avec une bande de huit copains, tous issus d'horizons divers. Fort d'une expérience malheureuse dans la Barquera 2009 -  l'équipage avait dû rebrousser chemin après 56h de course victime de trop fortes turbulences au beau milieu du Golfe de Gascogne - Jean-Louis Meunier revient avec la ferme intention de faire du mieux possible et pourquoi pas d'entrer dans le classement. Et d'ajouter : " Notre présence marque notre volonté de rendre un vibrant hommage à tous ces bénévoles qui oeuvrent à la SNSM. C'est aussi une façon de s'évader du monde professionnel, et de rencontrer des gens venus d'horizons divers. Nous avons effectué une préparation différente, de celle de la Barquera 2009 et nous ferons de notre mieux avec ce bateau de 46 pieds que nous avons loué pour l'occasion".

 Remise des prix

 Dimanche vers 8h30 après le briefing météo, tous effectueront le passage du sas entre 10 et 12h. Puis, ils prendront le départ à 13h pour rejoindre Sainte-Marine dans le Finistère. Tout au long de la journée, de nombreuses animations seront proposées au public avec notamment un challenge grand public en karts aquatiques. Lundi, les spectateurs pourront suivre le déroulement de la course sur écran géant au coeur même du village de la SNSM. Enfin, mardi vers 18h15 se déroulera la remise officielle des prix du record SNSM.

Auteur : Yvon | 19/06/2010 | 0 commentaire
Article précédent : « Regate de l'estuaire : De la bonne volonté dans l'organisation, mais une communication défaillante »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter