Saint Nazaire Infos

RC Trignac 23 - Pontault/Combault 3; Le RCT retrouve la fédérale 2

Grâce à un succès amplement mérité contre Pontault-Combault, le RCT retrouve la fédérale 2, un an après l'avoir quitté. Retour sur l'épilogue d'une accession annoncée.

Après la mise en bouche d'un championnat à deux vitesses, le RC Trignac est passé sans encombre au hors-d’œuvre avec succès face à Royan et Champagnolles. La digestion assurée, les hommes du président Nicolas Chauvin étaient conviés au plat de résistance avec la formation de Pontault-Combault. L'objectif de ce face à face : une qualification pour les 1/4 de finale avec en prime l'accession assurée pour la Fédérale 2. Battus au match "aller" 18 à 11, en Seine et Marne, les coéquipiers de Maurin se devaient de vaincre avec un écart de plus de 7 points. Mission accomplie au terme d'une rencontre maîtrisée de bout en bout, face à des visiteurs qui semblaient être tétanisés par l'enjeu. Il est vrai qu'à l'issue de la 1re rencontre, on leur avait promis l'enfer pour le retour en terre briéronne. Finalement, d'enfer il n'y a pas eu, le RC Trignac étant tout simplement supérieur sur l'ensemble de la partie.

Trignac met le feu

Dès le début du match, les trignacais s'installent dans le camp visiteur et affichent leurs prétentions. Deux minutes ne se sont pas écoulées, que Maurin ouvre la marque sur un drop de 30 m. Encouragés par cette réussite, les locaux se montrent appliqués et disciplinés contrairement aux Seine et Marnais. Ces derniers sont d'ailleurs sanctionnés d'une pénalité transformée par Pourchasse à la 13'. Bien encouragés par les 1 300 spectateurs présents, les briérons multiplient les phases de jeu avec un pack conquérant. Et ce qui devait arriver, arriva à la 24'. Maurin transperce le rideau défensif visiteur et transmet à Quintin qui aplatit entre les poteaux. Pourchasse transforme dans la foulée et porte le score à 13-0. A ce moment de la partie, on se dit que Pontault-Combault va subir un véritable calvaire. Mais il n'en est rien. Les visiteurs se ressaisissent et se lancent dans la bataille. A la 30', sur un beau mouvement d'ensemble, Le Guennec file à l'essai, mais échappe le ballon au moment d'aplatir. Sans doute s'agit-il là du tournant du match… A vrai dire, les visiteurs ne sont guère veinards puisqu'à la 36' Setti rate une nouvelle pénalité. Avec 13 à 0, à la pause l'affaire semble bien embarquée pour les locaux, même si une certaine incertitude demeure.

Le RCT gère facilement

Après la pause, Pontault-Combault revient animé des meilleures intentions bien décidé à renverser la vapeur. A la 44', Lacroix bénéficie d'une pénalité à 22 m. Ce dernier tergiverse un long moment avant de taper, ce qui a le don d'énerver Valain qui s'avance au moment où l'arrière visiteur s'élance. La tentative est ratée, mais l'arbitre sanctionne le trignacais d'une nouvelle pénalité face au poteau. Cette fois-ci Lacroix transforme et réduit le score à 13/3. Dans la foulée, Mourad Fennas joue son va-tout en changeant simultanément 3 joueurs. Cela n'a aucun effet sur le jeu. Bien au contraire. Se sont les briérons qui enfoncent le clou à la 51' avec un essai d'Aït Oukir consécutif à un mauvais contrôle de Gasnot. Pourchasse transforme et porte la marque à 20/3. Dès lors, la messe est dite. Les Trignacais gèrent tranquillement la situation et l'ultime pénalité de Pourchasse à la 79' parachève une victoire amplement méritée des rouges et noirs. Avec ce succès, le RCT atteint donc les 1/4 de finale du championnat de France où il retrouvera Soyaux-Angoulême qui est venu à bout d'Auxerre. Débarrassés de toute pression, les protégés du président Chauvin peuvent désormais préparer la prochaine échéance avec sérénité.

Auteur : YE | 05/06/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Un bon galop d'entraînement en attendant Nevers… »
Article suivant : « Rugbymania : le SNR reste maître chez lui »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter