Saint Nazaire Infos

Protection Covid-19 : Denis Lambert adresse une lettre ouverte au maire de Saint-Nazaire

Le candidat de la liste Saint-Nazaire sur Mer au premier tour de l'élection municipale, interpelle le maire David Samzun sur les besoins de masques.

Monsieur le Maire,

"Pour retourner travailler, nous avons besoin de masque.

De nombreux de vos collègues ont déjà passé commandes et les reçoivent certes au compte-goutte, mais les reçoivent.

Je vous rappelle que les pharmaciens ont reçu l’ordre de ne pas les distribuer sans doute pour les réserver au personnel médical.

Pouvez-vous, contrairement au gouvernement, faire preuve de transparence et nous dire si vous en avez commandé ou si nous devons les fabriquer nous-même ou si vous avez pris contact avec des entreprises locales pour en obtenir ou leur donner l’idée d’en faire ?

Votre silence est assourdissant comme pour la gestion de la pollution, mais les Nazairiens voudraient savoir s’il y a quelqu’un dans l’avion."

Denis LAMBERT, SAINT NAZAIRE SUR MER

20/04/2020 | 8 commentaires

Vos commentaires

#1 - Le 20 avril 2020 à 17h57 par Lambertistes
Il se taire celui avec ses petits points aux dernières élections. Ses inepties démagogiques ne méritent pas une caisse de résonance.
#2 - Le 21 avril 2020 à 08h08 par Carros , Saint-nazaire
Oui mais faut il encore qu'il es conscience de la gravité étant passé à plusieurs reprise devant chez lui, le confinement n'est pas respecté !! oui il n'est pas le dernier à laissé son fils avec ami qui viennent le chercher pour faire du vélo.
Voilà même en situation de crise le maire s'autorise ce qui lui convient
#3 - Le 21 avril 2020 à 17h32 par Moyon, St.nazaire
Eh, Lambert ne vs lancez pas à faire vos masques ! vous risqueriez de vous tueren les confectionnant!
et puis, comme vs avez pu le constater,les nazairiens ont trop besoin de vous ...
#4 - Le 23 avril 2020 à 10h47 par Pierre Lapin
#3

Avec 65% d'absention sur St-Nazaire, ça montre une chose... Les nazairiens ont un réel besoin d'avoir des élus... ça saute aux yeux... si plus des 2/3 se fichent royalement d'être représentés, c'est que ça ne doit pas servir à grand chose...

Je ne leur donne pas tort, je leur donne même raison. Sommes-nous juridiquement incapables de décider par nous mêmes ?
#5 - Le 23 avril 2020 à 16h27 par Moyon, St.nazaire
" ...juridiquement incapables de décider
..."
serait-ce intéressant que vous développiez le sujet ! MDR
#6 - Le 23 avril 2020 à 17h11 par Chloé, Saint-nazaire
16 intercommunalités de Loire-Atlantique s’associent au département pour commander des masques destinés au grand public

Afin de préparer le déconfinement, le Département, l’Association des maires de Loire-Atlantique et 16 intercommunalités de Loire-Atlantique s’associent pour une commande groupée de masques destinés au grand public. Objectif : fournir un masque de protection réutilisable à tous les habitants de Loire-Atlantique.

Après les annonces du Premier ministre et en l’absence d’un cadre national clairement exposé, le Département, en lien étroit avec les autorités sanitaires, la préfecture et l’Association des maires de Loire-Atlantique, a lancé en fin de semaine dernière une démarche collective de commande pour tout le département. Cette démarche collective se traduit par une commande groupée de plus de 700 000 masques dont le coût sera supporté par les territoires (communes et intercommunalités) et le Département à parité.

Grâce à cette démarche, une plateforme commune va permettre à chaque intercommunalité de garder la maîtrise de sa commande tout en assurant une mutualisation de la filière d’approvisionnement et en garantissant des prix standardisés.

Les masques seront homologués selon les normes AFNOR et seront fabriqués prioritairement par des entreprises locales ou françaises. Ils seront réutilisables.

Leur livraison est attendue début mai pour permettre une distribution aux habitants de Loire-Atlantique directement sous la responsabilité des communes.
#7 - Le 28 avril 2020 à 15h32 par Pierre Lapin
à #5, vous souhaitez que je développe, alors allons-y.

Sommes nous capable juridiquement de décider d'une politique publique en tant qu'individu ?

Non, nous ne le sommes pas.

Hormis les "élus" qui jouissent pleinement de leurs droits à participer pleinement à vie de la cité, les autres, ceux qui ne sont qu'électeur ne jouissent pas de leurs droits à décider. Ils disposent simplement du droit à élire (ce qui est bien différent du droit à décider).

Les individus sont réduits à des électeurs. Leurs droits se limitent à ÉLIRE des "représentants" qui vont DÉCIDER en leur nom.

La constitution dispose en son article 2 "gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple". Ce n'est pas vrai. la constitution poursuit en son article 3 que La souveraineté nationale appartient au peuple qui l'exerce par ses représentants et par la voie du référendum. le référendum de 2005 illustre bien l'incapacité pour le peuple à décider souverainement.

La constitution continue en indiquant "Aucune section du peuple ni aucun individu ne peut s'en attribuer l'exercice.". Pourtant; l'article 4 indique Les partis et groupements politiques concourent à l'expression du suffrage. Les partis politiques privatisent cette souveraineté.

Donc, oui, l'individu n'est pas pleinement capable au sens du code civil. C'est au mieux un enfant voire au pire une chose mais jamais au grand jamais il n'est CITOYEN.
#8 - Le 11 mai 2020 à 16h29 par kouneta kinté, St Joakim Di Billi
cé bien missieur loubert

pour li pollution qui ti tombe malade tout le monde qui l y respire localement

merci missieir Lanmbert ( Muda ? le prinom?)

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter