Saint Nazaire Infos

Projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes Consultation des électeurs de la Loire-Atlantique

La consultation locale concernant le projet de transfert de l’aéroport de Nantes-Atlantique sur la commune de Notre-Dame-des-Landes aura lieu le dimanche 26 juin 2016 (un seul tour de scrutin). Elle s’adresse aux électeurs des communes de Loire-Atlantique.
La consultation portera sur la question : « Êtes-vous favorable au projet de transfert de l’aéroport de Nantes-Atlantique sur la commune de Notre-Dame-des-Landes ? ».
Une lettre d’information relative à l’organisation de la consultation, accompagnée de deux bulletins de vote : « OUI » et « NON », sera adressée par l’État à chaque électeur au plus tard le 9 juin.

Qui peut voter à Saint-Nazaire ?

Pour voter, il faut s’être inscrit sur la liste électorale de la commune avant le 31 décembre 2015.

Par ailleurs, ont la possibilité de s’inscrire sur les listes électorales, sous réserve d’une démarche volontaire d’inscription avant le jeudi 16 juin (article L.30 du code électoral):

 Les jeunes qui atteindront l’âge de 18 ans au plus tard le 25 juin 2016,

 Les personnes ayant déménagé pour des raisons professionnelles ainsi que leur conjoint,

 Les personnes venant d’acquérir la nationalité française,

 Les personnes venant de recouvrer leurs droits de vote après en avoir été privés par une décision

de justice.

48 012 personnes sont actuellement inscrites sur les listes électorales de la Ville de Saint-Nazaire.

Quand et où voter à Saint-Nazaire ?

La consultation aura lieu le dimanche 26 juin.

Les 47 bureaux de vote nazairiens seront ouverts de 8h à 18h (liste en annexe).

 Quelle pièce d’identité présenter au moment du vote ?

 Carte nationale d'identité

Comment voter par procuration ?

Les électeurs absents le jour de la consultation, peuvent établir une procuration afin de mandater une personne qui votera à leur place le jour du scrutin. Cette procuration est délivrée par :

• le Tribunal d'Instance de leur domicile ou lieu de travail

• le commissariat de police de leur domicile ou lieu de travail

• la gendarmerie de leur domicile ou lieu de travail

L'identité complète de la personne mandatée (mandataire) doit être déclinée, c'est à dire les prénom, nom, nom de jeune fille, date et lieu de naissance, adresse.

Attention : cet électeur doit être inscrit sur la liste électorale de la commune et ne peut détenir qu'une seule procuration sur le territoire national.

Le titulaire d’une procuration (mandataire) doit se rendre dans le bureau de vote de la personne à la place de laquelle il vote (le mandant) et fournir sa propre pièce d’identité.

Pour gagner du temps, il est désormais possible de préparer le formulaire depuis son domicile.

Ce formulaire est accessible depuis : http://www.mairiesaintnazaire. fr/mairie/demarchesadministratives/elections/ ou http://bit.ly/1WZWbdZ (lien court)

Les bureaux de vote sont-ils tous accessibles ?

Afin de permettre à chacun d’exercer son droit de vote, les bureaux de vote sont organisés pour accueillir les personnes en situation de handicap qui doivent « pouvoir, dans des conditions normales de fonctionnement, y pénétrer, y circuler et en sortir, le cas échéant au moyen d’aménagements provisoires ou permanents » (= prescriptions de l’article D.56-1 du code électoral).

En outre, les bureaux sont équipés au moins d’un isoloir sous-élevé et les urnes sont placées de manière à être accessibles aux personnes en fauteuil roulant.

Afin d’améliorer le vote en autonomie des personnes aveugles ou malvoyantes, des affichettes imprimées en gros caractères et en braille, transcrivant l’intitulé des listes candidates, sont posées sur la table de décharge devant chaque pile de bulletins de vote.

Par ailleurs, une personne peut se faire assister physiquement par un électeur de son choix s’il lui est difficile d’effectuer certains gestes (art. L.64 du code électoral). Ainsi, il est possible de se faire accompagner pour :

• dans l’isoloir, introduire le bulletin dans l’enveloppe,

• glisser le bulletin dans l’urne,

• signer la liste d'émargement (avec la mention manuscrite : "L'électeur ne peut signer lui-même").

La clôture du scrutin, le dépouillement et la centralisation des résultats

Les bureaux de vote fermeront à 18 heures précises.

Une fois tous les bulletins décomptés, le secrétaire du bureau rédige le procès-verbal.

Ensuite, le président du bureau proclame les résultats et les fait afficher dans la salle de vote.

Tous les bulletins de vote qui n’ont pas été déclarés blancs ou nuls ou contestés, sont détruits en présence des électeurs par les membres du bureau dans la salle de vote (les bulletins déchirés ou portant des mentions manuscrites sont considérés comme nuls et ne sont pas pris en compte, tout comme les bulletins blancs, mais sont annexés au procès-verbal).

Chaque bureau de vote transmet par téléphone les résultats à la mairie. Un contrôle des dossiers est effectué par le bureau centralisateur, au retour des présidents et secrétaires en mairie, avant signature du PV centralisateur et envoi en préfecture.

Comment cette consultation est-elle organisée à Saint-Nazaire ?

L’unité affaires générales-élections est mobilisée pour l’envoi des cartes électorales, le traitement des procurations et la préparation des bureaux de vote (dossier règlementaire, bulletins de vote, urnes, matériel...). La veille du scrutin, elle assurera la tenue d’une permanence « élection » en mairie le samedi matin (9h-12h).

Le samedi sont aussi prévus l’installation des bureaux de vote et... les derniers réglages (intégration des dernières procurations...).

Les bureaux de vote à Saint-Nazaire

 Saint-Nazaire Canton 1

1er bureau : Hôtel de Ville

2ème bureau : Ecole Carnot, rue du Traict

3ème bureau : Ecole Carnot, rue du Traict

4ème bureau : Ecole P. & M. Curie, rue G. Sand

5ème bureau : Ecole P. & M. Curie, rue G. Sand

6ème bureau : Ecole P. & M. Curie, rue G. Sand

7ème bureau : Ecole P. & M. Curie, rue G. Sand

8ème bureau : Ecole A. Camus, rue Berthelot

09ème bureau : Ecole A.Camus, rue Berthelot

10ème bureau : Ecole A. Camus, rue Berthelot

11ème bureau : Ecole A. Camus, rue Berhelot

12ème bureau : Ecole A. Chedid,rue des Hibiscus

13ème bureau : Ecole J. Simon, allée A. Malraux

14ème bureau : Ecole J. Simon, allée A. Malraux

15éme bureau : Ecole J. Simon, allée A. Malraux

16éme bureau : Ecole J. Simon, allée A. Malraux

17éme bureau : Ecole J. Simon, allée A. Malraux

18ème bureau : Ecole J. Ferry, rue Mirabeau

19ème bureau : Ecole J. Michelet, rue P. Larousse

20ème bureau : Ecole J. Michelet, rue P. Larousse

21ème bureau : Ecole J. Zay, allée des Sternes

22ème bureau : Ecole J. Zay, allée des Sternes

23ème bureau : Ecole J. Zay, allée des Sternes

24ème bureau : Ecole M.Rebérioux, allée A. Conti

25ème bureau : Ecole M.Rebérioux, allée A. Conti

26ème bureau : Ecole M.Rebérioux, allée A. Conti

27ème bureau : Ecole M.Rebérioux, allée A. Conti

28ème bureau : Ecole M.Rebérioux, allée A. Conti

29ème bureau : Ecole F. Buisson, rue de la Vecquerie

30ème bureau : Ecole Châteaubriand, rue Petrucciani

31ème bureau : Ecole Châteaubriand, rue Petrucciani

32ème bureau : Ecole Châteaubriand, rue Petrucciani

47ème bureau : Ecole Châteaubriand, rue Petrucciani

 Saint-Nazaire Canton 2

33ème bureau : Ecole J. Jaurès, bd Gambetta

34ème bureau : Ecole J. Jaurès, bd Gambetta

35ème bureau : Ecole J. Jaurès, bd Gambetta

36ème bureau : Ecole Lamartine, bd de la Libération

37ème bureau : Ecole Lamartine, bd de la Libération

38ème bureau : Ecole Lamartine, bd de la Libération

39ème bureau : Ecole P. Bert, rue Victor Marre

40ème bureau : Ecole P. Bert, rue Victor Marre

41ème bureau : Ecole W. Rousseau, avenue d’Herbins

42ème bureau : Ecole Gambetta, rue de Toutes-Aides

43ème bureau : Ecole Gambetta, rue de Toutes-Aides

44ème bureau : Ecole P. .Brossolette, rue Guy de Maupassant

45ème bureau : Ecole V. Hugo, rue Jodelle 46ème bureau : Ecole V. Hugo, rue Jodelle

02/06/2016 | 17 commentaires
Article précédent : « Saint-Nazaire coupure surprise d’électricité : les élus de gauche réagissent »
Article suivant : « La Ville de Saint-Nazaire, demande son classement en état de catastrophe naturelle »

Vos commentaires

#1 - Le 02 juin 2016 à 09h36 par Bon sens
Gros avantage pour St Nazaire et sa région, nous aurons moins loin pour aller à ce nouvel aéroport moderne et plus écologique;
#2 - Le 02 juin 2016 à 18h51 par bernier de la richarderaie, Saint Nazaire
Un oui, mais favorable aux deux pistes.
#3 - Le 02 juin 2016 à 19h48 par Mauvais sens
C est tout le problème avec les pour, ou ils ne pensent qu' à eux , ou ils avancent des arguments infondés, exemple: NNDL sera plus écologique.
L'écologie en l'occurence serait de ne plus avoir d'aéroports du tout.
La question n'est donc pas lá.
#4 - Le 04 juin 2016 à 17h54 par juju
les bobos ne pensent qu a eux la nature sera détruite;j espere que le non va l emporter;
pauvres oiseaux; les inondations vont s accentuer; tout cela pour ces bobos berck???
#5 - Le 08 juin 2016 à 20h58 par Moyon, Saint-nazaire
Si l'on taxait la conn... j'en connais ici qui paieraient l'impôt sur la fortune!

Il faut dépasser le périmètre nanto-nantais et voir qu'un nouvel et grand aéroport est nécessaire pour la France.
Depuis Singapour, Pékin, Sydney sa localisation à 2h00 de Paris n'est pas perceptible - Ceux qui actuellement y sont opposés ne sont plus concernés: ils ne conservent qu'une posture pour bloquer un projet novateur et indispensable au développement de toute une région: ils nous les brises menu !!!
#6 - Le 09 juin 2016 à 16h23 par Patrice, Montoir
Un gros NON car pas envie de voir et d'entendre des avions tourner au dessus de nos têtes à longueur de journée. En plus si c'est pour nous ramener des produits de mauvaises qualités fabriqués par des enfants exploités je ne vois aucune raison d'être favorable à la mondialisation.
#7 - Le 09 juin 2016 à 18h52 par NEW
Moyon #5
Votre humour est désarmant et vos arguments méritent respect.

Cependant ,vous pouvez comprendre que des arguments sincères puissent vous être opposés
Nouveaux impôts ,aucun intérêt pour l'économie locale ,aucune création d'emplois,des embouteillages supplémentaires,nuisances sonores locales ,sur Treilleres ,Sautron ,et environs , d'où chute de l' immobilier (on ne vous souhaite pas d'avoir besoin de vendre une maison dans un vaste périmètre),aucune ligne aérienne supplémentaire,,créations d'emplois très provisoires ,pas forcément locaux ,petits désastres écologiques sur le lac de Grand_lieu ,flore et faune reniées,
pour moi ,non zadiste ,c'est NON..
Pour moi ,non anti j.m.Eyraut ,c'est NON quand même.
Pro référendum ,c'est oui.
#8 - Le 12 juin 2016 à 15h40 par juju
NON.NON.POLLUEURS.BOBOS

LE LAC.LES OISEAUX OUI. AEROPORT NON ET NON POLITICIENS;fermez la;
#9 - Le 13 juin 2016 à 18h33 par Paul et Mick
New, quels seraient les nouveaux impôts?
Par ailleurs,les intérêts du développement économiques sont nombreux, la mauvaise foi seule peut le nier,la création d'emplois locaux passe par lui.Quels embouteillages supplémentaires? je crois au contraire qu'une nouvelle traversée par pont ou équivalent aurait plus de chance d'aboutir avec NDDL.Enfin,vous laissez entendre qu'il n'y aura pas plus de liaisons aériennes. Dans ce cas il n'y aurait pas plus de nuisances sonores !Il est vrai qu'en implantant un aéroport au nord il y aura plus de nuisances pour les nordistes, mais quel soulagement pour les sudistes et coeur de ville...
#10 - Le 14 juin 2016 à 21h24 par NEW
#9
Cher mick and co
Vous semblez bien expert en finances publiques et c'est une chance pour nous que vous puissiez expliquer en quoi un déplacement de site aéroportuaire va apporter bonheur et prospérité supplémentaires..
On vous écoute ..
À moins d'avoir déjà des actions chez Vinci,l l'État va casquer ,donc nous,et ,pour quel bénéfice global ?
Il n'y a pas la guerre entre nordistes et sudistes.
Pour l extension de Bouguenais ,c'était plié.
Pour l'indemnisation des paysans de NDDL ,certains ont accepté les sous . ,et c'est vrai que devant les sous,on peut hélas craquer.
Il existe ,en France ,des ponts ,des aéroports ,qui ont coûté des fortunes et qui ,par abandon ,ne servent à strictement rien.
Le 'modernisme' à tout crin est purement idéologique .
.Grosse partouze financière derrière tout ça.
#11 - Le 15 juin 2016 à 16h34 par Lemere
@Moyon

Pas perceptible les deux heures de Paris vues de Singapour, Sydney, etc..

Alors, prévoyez dans le budget, la construction de :
-1 copie Tour Eiffel
-1 copie Notre-Dame
-1 copie Montmartre
-1 copie des musées Parisiens
-1 copie des champs Elysées.
Et rebaptisez la Loire en Seine avec bateaux mouches et vous attraperez peut-être et une fois les gogos Australiens, qui ne connaissent pas la géographie, sinon...

Franchement , les arguments des pros deviennent de plus en plus désolants.

Alors le 26 votez NON.
#12 - Le 15 juin 2016 à 23h38 par Moyon
Les aéroports parisiens sont saturés, à terme leurs trafics ne pourront plus se développer : cette situation ravi les chantres de la décroissance comme nombre de ceux qui s'expriment ici, les mêmes que ceux qui veulent cantonner les liaisons internationales sur Chateau-Bougon qui cachent le fait que les zônes humides limiteront sont essort en raison des législations imposées. C'est ce qu'ils recherchent sans le dire ...
L'implantation à NDDL d'un outil de développement économique comme un aéroport international est une belle opportunité à la fois pour la France et surtout pour notre région:je voterai OUI et j'espère en convaincre d'autres.
#13 - Le 19 juin 2016 à 12h28 par Christian FLAVIAN, St-nazaire
Quel "développement" Moyon? Nantes Atlantique vous empêche t-il de prendre l'avion?
D'ailleurs j'en profite pour tous ceux qui nous parlent de minorité qui bloque la majorité...
Sur le cas précis de l'aviation et de NDDL, les gens qui prennent l'avion sont une MINORITE!

Qui prend l'avion en France?
- jamais: 42%
- moins de 1 fois par an: 31%
- + de 1 fois par an: 27%
dont:
- 1 seule fois par an: 19%
- 1 fois tous les 3 mois: 7%
- au moins une fois par mois: 1%

Chiffres d'études officielles: service de l'observation et des statistiques, et étude sur la mobilité des français (sites officiels de l'état français)

Ainsi rapporté à la population, le nombre annuel de voyages en avion des français de plus de 6 ans est de 0,37 voyage/an.

Les tranches les plus élevées:
0,5 voyage/an (20/35 ans)
0,6 voyage/an (35/39 ans)
0,4 voyage/an (40/64 ans)

Sachant que ces chiffres sont une moyenne avec les franciliens qui réalisent 1 voyage en avion sur 3.

Et on nous parle de projet "utile", "indispensable", "voulu par une majorité"???

Pour résumer, il ne concernerait que 8% des habitants.
Et seul le "1%" qui prend l'avion plus d'une fois par mois, aurait éventuellement envie d'aller ailleurs qu'à Nantes Atlantique (c'est même pas sur, si la personne vient du nord vendée, ou du sud 44...)

Les "7%" qui le prennent une fois par trimestre, que ce soit à Bouguenais ou NDDL, ça ne changera pas leur vie, ni leur temps d'attente...
#14 - Le 22 juin 2016 à 10h32 par Michmuch
Un gros NON car il n'y a pas de création d'emploi, un nouvel aéroport serait mieux implanté entre Rennes et Nantes à proximité de la voie expresse, là où il n'y a personne, et puis c'est pas très écolo tout ça.
Comme le dit Macron : "alors qu'on peut aller aux Indes par car pour 3 fois rien" 8-)
#15 - Le 23 juin 2016 à 21h52 par NEW
Un gros NON ,moi aussi.
Tous les arguments ,pour et contre ayant été passés au crible ,il ne me reste plus qu'à esperer que ce soit NON.
Ni ecolo ,ni zadiste ,ni économiste ,il m'est difficile de comprendre à quoi ça servirait de claquer des milliards pour un supposé changement révolutionnaire en déplaçant 'la même chose ' d'un endroit à un autre.
À qui profiterait ''le crime ' ?
#16 - Le 24 juin 2016 à 18h05 par AC
Moyon doit travailler pour Vinci, ou pour la CCI.
#17 - Le 14 août 2016 à 11h00 par malin, Pornichet
Et l'avion qui largue des parachutes au dessus de l'aérodrome de La Baule et qui fait un boucan d'enfer en survolant Saint Nazaire et Pornichet, vous en pensez quoi ?

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter