Saint Nazaire Infos

Pour la CGT, la situation de STX est catastrophique 

Les vacances arrivant, la CGT fait un point sur la situation des Chantiers. En l’absence de bonnes nouvelles, l’état est stationnaire, mais sans doute plus pour longtemps.

La CGT navale continue de s’inquiéter et de se mobiliser pour l’avenir des Chantiers. En face d’eux, « de beaux discours et de belles intentions, nous avons besoin de décisions », souligne Fabrice David, secrétaire général de la CGT. Ils ont rencontré Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, en mai dernier. Des résultats ? Aucun pour l’instant. Et pourtant, les Chantiers ont bien besoin de redressement productif. « La situation est catastrophique, nous n’avons pas de perspectives », lâche Joël Cadoret.
 

 

"Il ne reste plus dans les cales des Chantiers que le Preciosa pour MSC, l'Europa 2 pour Hapag LLoyd et deux porte-hélicoptères russes".

40 M € d’économies

Pour mettre les choses au clair, Laurent Castaing, directeur général de STX, a souhaité rencontrer les organisations syndicales ce jeudi 5 juillet. En substance, le directeur général a assuré que des projets de commande existent (et pourraient êtres signés avant la fin de l’année) et que des économies étaient nécessaires (40 M € pour 2013). Des prêts de personnels (environ 200 personnes concernées) sont envisagés vers Aérolia, Airbus, Man Diesel ou encore Daher. La direction « ne cherche-t-elle pas à manipuler les syndicats pour que ceux-ci relaient ces annonces vers les salariés à la veille des congés ? », demande Joël Cadoret de la CGT. Si c’était le cas, la manœuvre n’a non seulement pas marché, mais encore moins été appréciée.
Laurent Castaing semble souhaiter restructurer les Chantiers. Par exemple ce qui fait perdre de l’argent : la trop grande superficie des chantiers, le trop plein de personnel dans certains secteurs ou encore le temps de travail qui n’est pas assez important. L’orientation vers de petites commandes permettant la diversification de la production pourrait entraîner la séparation des activités. Se pose aussi le problème de Cabins, la filiale de STX : sa charge de travail restera correcte tant qu’il y a des navires dans les cales. Mais elle ne fait pas de bénéfices, depuis plusieurs années c’est la maison-mère qui regonfle son chiffre d’affaires tous les ans. Aucune solution n’est avancée.
 

Des ferries et un portique

La direction parle de commandes. Qu’en est-il des ferries de la société nationale maritime Corse Méditerranée (SNCM) ? La société lance un appel d’offres international pour la construction de quatre ferries (et quatre autres en option). « Laurent Castaing nous a dit être en contact avec le directeur de la SNCM », ajoute Joël Cadoret. Ce dernier a d’ailleurs de nouveau écrit au ministre du redressement productif pour demander son intervention. Une assistance nécessaire pour la CGT qui se souvient bien qu’en 2009 STX avait refusé de construire des rouliers (navires servant au transport de véhicules). « Pour avoir la commande des ferries, il faut une politique industrielle », explique Joël Cadoret.
Le nouveau portique se fait attendre, d’autant plus que l’ancien ne sera plus assurable en 2013 à cause de son ancienneté (1967). Le nouveau, construit par STX dans son chantier chinois de Dalian, devait entrer en phase de montage cet été.  Sans les éléments, pas de montage. « Le nouveau doit être en place au maximum en avril/mai 2013, ça demande une prise de décision rapide », conclut Christian Leduc de la CGT. Les changements tant espérés se font tout de même un peu attendre.
 

Auteur : AP | 06/07/2012 | 9 commentaires
Article précédent : « La rue des Frênes a une seconde jeunesse »
Article suivant : « La SIDES prend son avenir en main »

Vos commentaires

#1 - Le 07 juillet 2012 à 08h44 par REFRACTAIRE a encore frappé !!!
beaucoup de choses à dire

le pret de personnel. et bien la ca me fait mal au derrière.
en France c'est 1 actif sur 4 qui est au chomage. que fait on des chomeurs qui n'ont qu'une envie ? celle ce travailler. ces mouvements de personnels entre sociétés (si ca se fait) est tout de meme au détriment des gens qui recherchent du travail.

Montebourg. les syndicats s'apercevraient ils qu'ils se sont faits enfler avec le nouveau pouvoir politique en place ? bien betes ces syndicats car c'etait couru d'avance. et maintenant on fait quoi ? c'est de l'empapaoutage hollandais et non plus sarkozien mais c'est un empapaoutage quand meme.

la CGT. est ce que a coté du planning des bateaux en construction il y a un planning de mouvements de grèves et de défilés, voir sabotages ? bla bla bla les syndicats.

40M€ d'economie de la direction. ca fait pas mal quand meme mais c'est a l'échelle d'une grosse structure. ne pouvait elle pas se faire en amont et en douceur ?

STX Cabins. si ca fait des années que cette structure est déficitaire, pourquoi s'en préoccuper que maintenant ?

nouveau portique pour remplacer l'ancien, oui. bien mais ca ne fait pas rentrer le chiffres ca

quid des relations avec les banques ? problème qui a fait perdre les navires de la Viking.
#2 - Le 11 juillet 2012 à 08h25 par shogun, St Nazaire
Actualité
Économie
RSS
Argent des syndicats : l'intégralité du rapport Perruchot

Le Point.fr - Publié le 16/02/2012 à 07:55 - Modifié le 17/02/2012 à 19:38
DOCUMENT. C'est le rapport que toute la classe politique veut enterrer. Le Point.fr le publie en intégralité.
#3 - Le 16 juillet 2012 à 14h41 par Bill, Saint Nazaire
Tout fonctionne sur l'argent roi , c'est lui qui à raison , les chiffres ont raison et l'homme lui perd la raison . Competitivité , rabais des couts , embauche de personnel "bon marché" , des solutions oui ils en trouverons pour redevenir "competitif" comme ils disent mais pour combien de temps ? 3 ans 5 ans , jusqu'a temps que les concurents fabrique encore moins cher .....alors la ...la quoi ? faudras trouver autre chose encore presser sur la main d'oeuvre ! La machine personne ne sait l'arreter et personne ne l'arreteras tant que l'argent dicteras les lois !!!
#4 - Le 17 juillet 2012 à 11h10 par shogun, St Nazaire
Le Front National demande que les marchés publics de l’État et des collectivités territoriales soient réservés aux entreprises nationales


Communiqué de Louis Aliot, vice-président du Front National

Le plan de réduction d’effectifs du constructeur français, qui s’ajoute aux autres plans qui frappent d’autres secteurs d’activités, démontre s’il en était encore besoin les méfaits de la libéralisation des marchés européens ainsi que les graves conséquences occasionnées par l’ouverture des marchés publics à la concurrence.

Comme Marine Le Pen l’avait proposé pendant la campagne électorale présidentielle, le Front National demande à ce que les marchés publics de l’État et des collectivités territoriales soient réservés en priorité et exclusivement aux entreprises nationales.

Les Français ne comprennent pas pourquoi, dans une situation de crise grave, de chômage chronique et de plans de licenciements à répétition, les administrations françaises continuent à ouvrir leurs carnets de commandes à la concurrence étrangère au détriment de l’emploi français.
#5 - Le 17 juillet 2012 à 18h54 par incroyable, Saint-nazaire
De mémoire ,il y a eu une deléguation importante ( maire de st nazaire,deputé de st nazaire,maire adjoint,président du conseil general..........)le mardi aprés les elections législatives avec le nouveau ministre du redressement productif et alors toujours pas d'actions et de résultats?
A propos, mais quand le premier ministre et le ministre du redressement productif vont interdire l' appel d'offre de la compagnie sncm a qui nous les français par l'intermediaire de nos impots ,nous avons pretés de l'argent a cette compagnie quand elle avait des problemes financiers.
Alors ,je m'aperçois encore et encore que mr hollande et mr ayrault ont promis beaucoup de choses mais comme d'habitude rien rien.
#6 - Le 18 juillet 2012 à 10h02 par REFRACTAIRE a encore frappé !!!
oui mais Hollande et Sanofi sont au chevets de PSA, de Sanofi, de Arcelor, de Doux, j'en passe et des meilleurs
ils peuvent pas être partout

bon ceci dit, ils se sont faits passer pour des super-sauveurs de la France avant les élections.
maintenant on aimerait bien que la fiction devienne réalité

mais plus que STX, moi je pense à toutes les entreprises locales ou non qui sont en grande difficulté.
c'est pas le tout de mettre sous perf STX, mais les autres ? on en fait quoi ?

allez Hollande, leve toi et remue toi un peu
la france t'a élu, à toi de lui rendre l'appareil
enfin si tu en es capable ...
#7 - Le 18 juillet 2012 à 22h12 par Victoire, Saint-nazaire
La CGT syndicat perturbateur dans le monde du travail n'amène rien sinon la paralysie avec des comportements indignes et irresponsables.
Saint Nazaire paie maintenant les attitudes de ces minorités d'exaltés.
La concurrence est rude et les marchés se tournent vers ceux qui en veulent.
#8 - Le 13 août 2012 à 19h54 par shogun, St Nazaire
Aucune nouvelle ?
Les syndicats aux abonnés absents ?
Et l'avenir de la navale ?
Le maire , le député , les syndicats etc reçus par Montebourg , pas de déclaration ? pas de mobilisation ?
A mais oui : nouveau président , nouveau gouvernement : silence dans les rangs !
#9 - Le 14 août 2012 à 18h21 par REFRACTAIRE a encore frappé !!!
shogun, merci d'avoir fait un up sur ce sujet

vous avez bien raison

ou sont les secours ?
100 jours que nous avons un nouveau président
et les syndicats ? les élus ? Montebourg ?
je pense que ca va serrer les fesses à la rentrée

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter