Saint Nazaire Infos

Plus d’habitants dans les conseils de quartiers

Le nombre de représentants des habitants aux conseils de quartiers va doubler. En janvier, ils ne seront plus 8, mais 16 dans chacun des 7 quartiers nazairiens*.

Lundi soir se déroulait en mairie le tirage au sort de ces aspirants conseillers qui avaient fait acte de candidature pour compléter les assemblées participatives locales.

 Les conseils de quartiers se sont réunis pour la première fois en juin 2008. Trois ans plus tard, le conseil municipal de Saint-Nazaire a acté le 23 septembre dernier une meilleure représentativité des habitants au sein de chaque conseil. Jusque-là, ils étaient composés de trois collèges avec huit représentants pour les habitants, huit pour les associations et huit pour les institutionnels.
Désormais, les habitants, avec 16 délégués pèseront pour 50% dans le conseil. Cette réévaluation est une requête des conseils de quartiers eux-mêmes pour une prise en compte plus large de l’avis des habitants. Dorénavant ils seront aussi informés bien en amont des projets, pour une meilleure concertation.
Les nouveaux postes de titulaires créés ont été proposés en priorité aux actuels suppléants. 34 sur 48 ont répondu favorablement. Un bon ratio qui réjouit Lydie Mahé, l’adjointe chargée des relations aux habitants: «Cela montre que les habitants veulent devenir acteurs de leur quartier et qu’il y a de l’intérêt pour cette démarche de démocratie locale.»
Lundi soir se déroulait le tirage au sort, par huissier, des nouveaux conseillers parmi les 103 candidatures valides reçues par la mairie pour les sièges restants. Les conseils de quartiers dans cette nouvelle configuration se réuniront début 2012.

Un conseil de quartier, comment ça marche, à quoi ça sert ?

Chaque conseil comprend donc des habitants, des associations (de commerçants, sportives, etc.) et des institutionnels (directeur d’école, la Silène, ou encore la maison de quartier). Les membres se réunissent au minimum une fois par trimestre, mais dans un quartier très actif comme celui de Saint-Marc-sur-mer, ça peut être une fois par mois, avec en plus un travail sur des thématiques spécifiques en petit comité.
«Les conseillers de quartier prennent leur rôle très au sérieux. Le bilan de présence est satisfaisant. Ils s’impliquent vraiment.» explique l’adjointe au centre-ville, Pascale Clément. Les conseils sont à l’origine de plusieurs réalisations. Par exemple les jeux en bois sur la plage.Voir http://www.saintnazaire-infos.fr/le-ciel-les-oiseaux-et-des-jeux-de-plage-23-49-784.html D’ailleurs à Pâques une nouvelle structure sera installée pour les enfants plus jeunes, à partir de 2-3 ans. Ils ont aussi travaillé sur le guide du bien vivre ensemble en menant une action sur le thème de la sécurité routière aux abords des écoles il y a quelques jours, voir http://www.saintnazaire-infos.fr/securite-aux-abords-des-ecoles-appel-au-civisme-23-49-1141.html). Également dans les cartons, un projet d’amélioration du square de la rue de Saintonge près du Ruban Bleu.
À Saint Marc, c’est à l’initiative du conseil local que la rue du Commandant Charcot est désormais fermée aux voitures les jours de marché. «Le marché tombait en désuétude cette initiative a permis de le redynamiser, de le rendre plus convivial» explique Jacqueline Perrin, adjointe déléguée au quartier balnéaire de Saint-Nazaire. « De même pour le parcours santé, la disposition des agrès a été décidée avec ceux qui s’en serviront. Ils connaissent les lieux et savent comment on y vit ». Le gros morceau désormais à Saint-Marc, c’est la réflexion autour du site de l’ancienne école Chateaubriand. Le conseil sera associé au devenir du bâtiment et il peut faire des propositions. «Ça permet aux représentants des habitants de se confronter vraiment aux dossiers. Là par exemple, ils travaillent sur la typologie et la superficie du site. Ils se rendent compte que la démocratie locale ça prend du temps. » Les conseils peuvent aussi travailler sur des questions à l’échelle de la ville, comme la reconversion du site du Moulin du Pé où se situe l’actuel hôpital. Il sera rasé après le transfert à la cité sanitaire à l’été et l’automne prochains. La concertation est actuellement en cours pour dessiner le futur visage du secteur.
 

Un pouvoir consultatif

Les conseils de quartiers veulent aussi faire connaître le fruit de leurs discussions sur tous les thèmes lors d’une réunion publique par quartier à partir de juin 2012.
Leur pouvoir est cependant plus que limité. Ils n’en ont d’ailleurs pour ainsi dire aucun. Ils ont un rôle consultatif et de proposition, mais pas de décision.
Les adjoints de quartiers songent désormais à rajeunir la moyenne d’âge des conseils. Elle se situe entre 50 et 60 ans et une solution serait d’intégrer des associations de jeunes. Un message que les élus feraient bien de relayer lors des assises de la jeunesse qui se tiennent samedi à la maison des associations.


*Les quartiers 
Centre Ville/Ville-Port/ Petit Maroc
Front de mer/Gavy/Oceanis
L’Immaculée
Méan Penhoët/Herbins
Saint-Nazaire Nord
Saint-Nazaire Ouest
Saint-Marc-sur-mer
 

Auteur : GG | 06/12/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Marine Le Pen est-elle indésirable chez les gars de la marine ? »
Article suivant : « Grosse affluence à la première assemblée citoyenne du Front de gauche »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter