Saint Nazaire Infos

Photos : Pour Diwen, Jade, Louane, Sullivan et les autres bébés, les parents exigent des excuses publiques de l'hôpital

Une dizaine de parents s'étaient rassemblés vendredi après-midi devant le centre hospitalier de Saint-Nazaire pour faire entendre leur désarroi mais aussi leur détermination.

Les parents de bébé mort-nés manifestaient leur colère et posaient des questions à l'administration  de l'hôpital au sujet des documents abandonnés sur l'ancien site vendredi à 14 h 00.
« On a appris, pour certains par hasard, par facebook puis par la presse », « certaines familles ont déjà porté plainte, mais elles n'étaient pas rédigées comme il faut, le procureur ne pouvait pas les retenir, donc nous allons recommencer ». Ce seront des plaintes pour préjudice moral contre l'hôpital. « On ne peut pas nous dire qu'on a oublié  des cartons !».
« On parle de la douleur des mamans, mais les papas, on n'en parle pas, ils étaient là, ils ont souffert aussi dans ces moments, et tout cela nous revient maintenant ». En effet on parle toujours « des papas qui soutiennent les mamans », mais eux qui les soutient ? « Mon mari, il a suivi seul le cercueil, moi je ne pouvais pas ». Ils ont subi aussi « les questions d'état  civil, les explications demandées pas la CAF, les demandes de remboursement de la prime de naissance etc.. Une mère grince  « maintenant, la CAF ne la verse qu'après deux mois, comme ça ils sont bien sûrs ». Cet événement, c'est trop. La douleur est là qui tenaille toujours, jusqu'aux larmes.
Les parents ne savent pas encore s'ils vont constituer une association, prendre un avocat commun, ils n'ont pas encore pu s'organiser. Ils ont appris que le photographe a été mis en garde à vue suite à la plainte de l'hôpital pour vol. Ils souhaitent que celle-ci soit retirée et font signer une pétition : « sans lui on n'aurait pas su », et ils attendent aussi avec intérêt « les preuves que les mails ont bien été envoyés par le photographe, à la mairie et à l'hôpital, pour l'instant, on nous a dit qu'on les cherchait ». Les avis diffèrent sur la nécessité de laisser ou non la photo sur le site du photographe.

Les dossiers et des excuses publiques

L'hôpital a commencé a recevoir les familles, « nous avons rencontré le directeur, une adjointe, un médecin et un médiateur ». L'hôpital a reconnu le « dysfonctionnement ». Une chose est certaine, elles exigeront de récupérer les données mais s'inquiètent : « mon dossier aurait dû être numérisé et ils ne le retrouvent pas », « ils ont perdu des photos de ma fille ». « Ils paraît qu'il y avait beaucoup de passage sur le site ». Les familles présentes mettent en cause « la sécurité du site de l'ancien hôpital, la société de déménagement », elles voudraient que des sanctions soient prises, mais ne se font pas d'illusions.
Elles veulent être surtout être bien certaines « qu' il n'y a plus rien qui circule ».« On aurait voulu qu'un gendarme, ou un huissier, quelqu'un de la mairie, un témoin, accompagne les personnes de l'hôpital qui sont allées chercher les dossiers ».
« Nous voulons nos dossiers, pour être sûrs que tout a été récupéré ». «Nous souhaitons que  l'hôpital prévienne toutes les familles, nous ne savons pas combien sont concernées ». « Cela permettra à chaque famille de décider de ce quelle veut faire, mais  au moins elle saura ce qui s'est passé dit un père, c'est bien la moindre des choses ». Parce qu'il faut aussi protéger les autres enfants, ou essayer de s'apaiser, « chacun fait comme il peut », et puis « pour certains, cela remonte à plus de vingt ans ».
 
 La maman de Sullivan a gardé les photos de son fils, et des souvenirs, «  je sais que c'est là, que je peux l'ouvrir, mais c'est ma boîte ».

 

Auteur : LY | 13/06/2015 | 0 commentaire
Article précédent : « Mistral : La Russie présente une maquette en étude pour remplacer les BPC français »
Article suivant : « Les réactions politiques sur le plan « tranquillité publique » »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter