Saint Nazaire Infos

Pass sanitaire : la mobilisation en augmentation à Saint-Nazaire

Saint-Nazaire le 31 juillet 2021
Pour ce 3e samedi de manifestation contre le pass sanitaire, les manifestants sont en augmentation à Saint-Nazaire.
Manifestation anti pass Saint-Nazaire 31 juillet
Manifestation anti pass Saint-Nazaire 31 juillet

Ils étaient environ 1500 personnes sur au moins deux rassemblements a scander « liberté liberté » Ils étaient autour de 800 la semaine dernière.

« Si on ne manifeste pas maintenant, on est foutu » nous dira un manifestant. Emmanuel Macron a été pris pour cible au cours des différentes interventions de personnes issues de milieux très différents.

Auteur : NG | 31/07/2021 | 3 commentaires

Vos commentaires

#1 - Le 01 août 2021 à 19h18 par Candidat
1500 d'origines sociales et de tendances politiques différentes unies sur le seul antipass cela ne fait pas une base crédible.
L'Allemagne réfléchit déjà à une vaccination obligatoire ( Mme Merkel échappera ainsi à la polémique du pass).
Plus le temps de tergiverser face à la 4eme vague.
Sortons de la crise sanitaire pour faire face à celles a venir : économique et financière.

Le seul anti-macronisme ne sert à rien.
Les opposants nationaux LFI/PS/RN ne s'y trompent pas et ne participent pas à cette pseudo-revolutuon de bobos-anarchos.
Que celles et ceux qui ne veulent pas du vaccin et du pass, laissent la majorité vivre avec et qu'ils se privent un temps de "liberté " qu'ils n'exercent pas la plupart du temps.
Demande puérile d'adolescents qui peuvent se le permettre en France. Car ils n'ont pas pour la plupart a devoir manifester pour des raisons plus impérieuses.
#2 - Le 02 août 2021 à 12h09 par Florence LAURENE, St-nazaire
INDECENT quand la moitié de la planète crève du virus et manque de vaccins au point de faire la manche pour en avoir une poignée (Tunisie par exemple).

Caprices d'enfants gâtés dans un pays où le vaccin et les tests sont gratuits et où l'état providence paye des milliards pour les salaires, les commerces, les restos, les entreprises...

Inconscience de bloquer prochainement les services hospitaliers au détriment d'autres maladies alors que le vaccin permet d'éviter d'en arriver là (voir le coût de la réa indiqué plus haut).

Vaccination obligatoire et qu'on en sorte!
Comme dit hier sur un plateau télé: "on accepte 11 vaccins obligatoires pour certaines maladies quasi-disparues (pour éviter qu'elles ne reviennent), mais certains (1 français sur 330 il faut relativiser), ne veulent pas de vaccin pour une maladie actuelle qui tue!"...

Une petite couche pour Florian Philipot: je ne comprends pas sa stratégie, quand on est "patriote", justement on fait tout pour sauver son pays et on accepte de se vacciner pour soi-même et pour ses concitoyens, en vue d'éviter que le pays ne sombre et s'endette.
#3 - Le 09 août 2021 à 14h56 par Chloé, Saint-nazaire
Encore faudrait-il que le Gouvernement ne soit pas animé par ce qu'a dit Olivier Véran:
“Vient un temps où ces personnes n’auront plus le loisir de faire grève puisque par définition cette obligation vaccinale s’appliquera”, avait déclaré le ministre devant la presse lors d’une visite jeudi 5 août au centre hospitalier d’Aix-en-Provence. Il évoquait un appel à la grève nationale des personnels soignants et médico-sociaux lancé par SUD et la CGT la veille.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter