Saint Nazaire Infos

Partez à la découverte de cinq disciplines avec le Beach Sports  

Le contrat urbain de cohésion sociale au-delà de son  action dans les quartiers a permis à cinq clubs nazairiens de mieux de se connaître et s'apprécier à travers leur implication en faveur des jeunes. De leur rencontre est née l'opération « Beach Sports » qui réunit le SNVBA, l'ABCN, le SNR, le SNHB et le SNOS Aviron.

Maîtrise la pression fiscale : pas de hausse des impôts locaux en 2013

Combien de villes sont capables de dégager chaque année 15 à 20% d’épargne du budget de fonctionnement ? C’est le cas pour la commune de Pornichet.
Notre devoir et notre souhait, en tant que majorité municipale est d’apporter, dans la plus grande confiance, toute la transparence sur le budget de la Ville.

Pornichet ne peut pas être comparée à une ville de 10 000 habitants à l’année avec des recettes deux fois moins élevées.
Notre population de résidents secondaires est plus importante que notre population à l’année (+ de 53%). Nos ressources financières ne sont donc pas les mêmes, avec des bases fiscales élevées mais, soulignons-le, des taux bas.

Il y a 5 750 résidences principales pour 6 201 résidences secondaires. Pour 5 750 résidences principales, nous avons 10 700 habitants. Pour 6 201 résidences secondaires, Pornichet compte 13 000 à 15 000 habitants qui paient eux aussi des taxes d’habitation et foncières.
La situation financière d’une commune ne se mesure pas à son seul niveau de dépenses.

Pornichet investit pour des équipements structurants, générateurs d’emplois, lui permettant dans le même temps de dégager de l’épargne et de l’autofinancement net, et ce sans augmenter le niveau des impôts locaux. Pas d’augmentation des impôts, ni en 2013, ni en 2014 (baisse du taux de 2% en 2012). Face à l’augmentation continue par l’Etat des bases locatives, la Ville de Pornichet maintient ses taux de manière à favoriser la mixité sociale, l’installation et le maintien des jeunes et des familles à Pornichet.

Les chiffres tirés de la population DGF (1 habitant par résidence secondaire, soit 6 201) sont donc les suivants :
Encours de dette (au 31 décembre 2011) : 21 298 (en milliers d’euros).
Euros avec population DGF : 1 252 € par habitant.
La réalité des résidences secondaires est plutôt de 2 habitants par résidence secondaire, soit 6 201 x 2 = 12 402 + 10 800 (année) = 23 202, soit 918 par habitant.

Quelques chiffres en rappel :

2011
Taxe d’habitation :
PORNICHET : 13,83.
MOYENNE DES VILLES DE LA MEME STRATE : 15,65.
Taxe foncière sur les propriétés bâties :
PORNICHET : 20,07.
MOYENNE DES VILLES DE LA MEME STRATE : 22,89.

2012/2013
Taxe d’habitation :
PORNICHET : 13,55.
MOYENNE DES VILLES DE LA MEME STRATE : 15.
Taxe foncière sur les propriétés bâties :
PORNICHET : 19,67.
MOYENNE DES VILLES DE LA MEME STRATE : 22,89.

Auteur : YE | 16/04/2012 | 1 commentaire
Article précédent : « Annulation de l'animation "Beach sports" »
Article suivant : « Volley : le SNVBA assure l'essentiel face à la lanterne rouge ! »

Vos commentaires

#1 - Le 17 avril 2012 à 08h46 par REFRACTAIRE a encore frappé !!!
très bonne idée et bonne initiative de la STRAN

à Saint Jean de Monts, il y a tous les an un beach rugby et c'est une réussite à chaque fois

seul bémol, la météo
dommage

comme quoi, ca bouge à Saint Nazaire



merde, je n'ai rien à redire sur ce coup la encore
je vais finir par changer de pseudo

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter